[Fiche] Endirvis, le Saignepeste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Fiche] Endirvis, le Saignepeste

Message  Mozdram le Mar 22 Sep 2015 - 17:54

"There are no heroes... in life, the monsters win." Sansa Stark, Game of Thrones

Personnage :

Race : Troll des jungles
Nom : /
Prénom : Atal'kaz, "Dévoué à la mort" en Zandali
Surnoms : Défenses-Relevées, Endirvis le Saignepeste, l'Immortel, l'Avatar de la Mort
Âge : 4 ans (première rencontre), 5 ans (actuellement), 29 ans (première mort)
Sexe : ♂
Classe : Chevalier de l'impie, anciennement Assassin
Taille : ~2m15
Poids : ~90kg
Alignement : Chaotique/Neutre, parfois remplacé par un Chaotique/Mauvais
Affiliation principale : Aucune
Affiliation secondaire : Aucune
Anciennes affiliations : Héritiers d'Azeroth, Vol de Bronze, Chevaliers de la Lame d'Ébène, Fléau, Nouvelle Horde, Tribu Sombrelance.
Croyances : Panthéon Sombrelance, particulièrement Bwonsamdi
Langues parlées : Zandali, Commun, Orc.
Mentors : Akiro †, Marduk Noirétang †, Thrain Sombrefeu
Élèves : Tharnaal Morwell, Jadear Ombresoleil
Spécialisations : Armes runiques, Nécromancie, Magie du sang.
Armes : Dévorespoir (épée runique en saronite), perdue aux mains des Infinis lors de l'attaque sur les Grottes du Temps.
Brisâme (épée runique en saronite).
Familiers : Tilwo
Jinamizi
Selendre


Famille du personnage :

Père géniteur : Tur'zul †. Pêcheur Sombrelance. 
Père adoptif : Akiro †. Assassin Sombrelance. 
Mère : Taïma †. Alchimiste et Cuisinière Sombrelance. 
Compagne : Nilwana †. Prêtresse vaudou Sombrelance. 
Enfants : Un garçon sans nom †.
Zuika & Hazza'kiril (jumeaux), situation inconnue.


Description :


- Physique

Élancé, athlétique, à la peau d'un bleu clair, un large iroquois d'un rouge ardent, de vicieux yeux jaunes et des petites défenses recourbées, Endirvis dans le passé était un troll tout à fait standard. Cependant, une chose était notable dès le premier coup d'œil, sa mélancolie se lisait sur son visage. Il possède aussi, même jusqu'à aujourd'hui, des séquelles physiques dû aux âpres entraînements d'Akiro qui cherchait à faire de lui un parfait tueur. Au fur et à mesure des années et des guerres, de larges balafres rejoignirent sa collection, se faisant parfois une place sur son visage, menaçant plus d'une fois de le défigurer totalement. Néanmoins, tout ceci n'est rien suite aux évènements qui ont suivi sa transformation en chevalier de la mort. Ses yeux ont perdu toute trace de vie, gagnant en échange une lueur glaçante. Sa peau a pâli davantage, devenant presque fantomatique tandis que ses cheveux se sont teintés d'un blanc immaculé. Il garde tout de même une marque de son passé dans son physique actuel, les peintures tribales faciales noires et blanches représentant la mort. Bien qu'il cache généralement son visage avec un masque tiki, Endirvis a pris l'habitude de l'enlever lorsqu'il achève sa dernière victime afin que la dernière image qu'il voit soit le sourire satisfait de la Mort elle-même. Grâce à sa régénération de troll et ses pouvoirs impies, il a pu résorber des plaies qui auraient dû l'handicaper. Toute sauf une. L'arrachage de son bras par un myrmidon naga était au delà de sa puissance. Pourtant, il ne resta pas sans son bras longtemps car un mo'arg Illidari s'est chargé de le lui rafistoler. Le mélange de la magie démoniaque et impie a d'ailleurs crée un grotesque amas de chair mimant un bras, surpassant le stade de la putréfaction. Ses trois doigts sont dorénavant de puissantes griffes. Des veines mutées s'extirpant de son bras se dirigent vers le nombril, d'autres s'arrêtent aux alentours du téton droit tandis que certaines montent jusqu'au visage, une touche d'ailleurs la lèvre tandis qu'une autre atteint l'œil droit. Celui-ci d'ailleurs brille dorénavant d'une lueur jaune qui s'accentue selon l'humeur du troll. L'aspect monstrueux de ce nouveau membre est devenu une véritable fierté pour Endirvis, d'autant plus que son épée runique s'est scindée littéralement à lui, lui permettant de frémir à chaque fois qu'il avale une âme. Sa voix, suite à cette expérience, a elle aussi changé. Elle possédait déjà un écho d'outretombe mais cette fois-ci elle est plus sombre encore, totalement déformée, à l'instar de son bras.
Plus récemment, sa fusion avec les restes d'un Seigneur du Vide a fait disparaître ses cheveux, sa barbiche, sa peau pâle est devenue définitivement blanche tandis que son bras mutant s'est teinté d'un noir violacé. Depuis sa récente mutation, il a aussi abandonné son utilisation intense du masque tiki. Il n'est plus un outil parmi tant d'autre pour semer la Mort, mais sa manifestation physique.


- Caractère

Autrefois un être timide, reclus et ne tuant que parce qu'il ne savait faire que cela, Endirvis est devenu un véritable monstre au cours des récentes années. Là où nombre de ses camarades de la Lame d'Ebène cherchent la rédemption ou à se faire oublier, Endirvis n'a fait que suivre ses envies, généralement meurtrières et sadiques inhérentes aux chevaliers de la mort. Ses pulsions les plus dangereuses n'étaient tenues en laisse que par Thrain, la seule personne qui l'empêchait de tomber dans une folie définitive. Cependant, il n'a jamais rechigner à tuer quelqu'un, ne s'interrogeant pas sur sa culpabilité car il a depuis longtemps abandonné à chercher une forme de justice ou à comprendre l'envie de ses maîtres du moment.
Bien qu'étant un fou dangereux, une partie de sa personnalité originale demeure. Ses amis sont plus importants que tout, il ne serait rien sans eux et il le sait parfaitement. Il se trouve généralement très sympathique avec eux, cherchant toujours à les faire rire ou à leur cuisiner de bonnes choses. Il possède en effet un talent pour ce domaine hérité de sa mère. Cette nature guillerette en a d'ailleurs étonné plus d'un. Endirvis est aussi légèrement mythomane, mégalomaniaque et peut parfois se comporter comme un simple d'esprit, vous rajoutez à cela un amour pour les explosifs et la destruction et vous serez marqué à jamais par cette rencontre, en bien ou en mal.  
Il a longtemps refusé son statut de mort-vivant. Son esprit, persuadé d'être encore vivant, mimait inconsciemment les sensations et les goûts, que ce soit de la nourriture, de l'alcool ou de la feuillerêve. Cette façade s'est écroulée très récemment avec le coma de Thrain, ce qui l'a laissé seul face au vaste monde et à ses pulsions anormales, qu'une partie de lui avait tout de même appris à chérir. Afin de ne pas être une menace pour ses alliés, il a cherché à résoudre le problème. D'abord en le retardant avec quelques évènements que beaucoup jugerait atroces puis en absorbant les âmes de terribles adversaires. Au gouffre de la folie, il a dévoré les restes de Lithius, un Seigneur du Vide. Appréhendant ce pouvoir pendant quelques temps, il a longtemps hésité à s'en servir pour augmenter sa puissance de manière définitive ou nourrir à jamais sa malédiction de Faim sans fin. Jugeant que sa liberté individuelle était plus importante et que d'autres puissants adversaires allaient se présenter, Endirvis a choisi la dernière solution. Cependant, bien qu'il a trouvé un compromis pour apaiser ses deux personnalités - celle originale et celle possédant les envies de son père - ses pulsions n'ont en aucun cas disparues. Totalement ancré dans son esprit, semer la souffrance et la mort ne sont dorénavant plus une obligation mais un plaisir. Davantage, il a beau prévaloir sa propre liberté, il n'a aucun problème quant à nuire à celle des autres, se considérant comme l'avatar d'un dieu - de la Mort en l’occurrence - et digne de suivre, voir même vénérer.


Résumé chronologique :

Né le 22 Nagra de l'an -4

L'an -4 à 8 après l'ouverture de la Porte des Ténèbres : Naissance d'un jeune troll qui envenime un conflit entre deux trolls rivaux pour la conquête une femme. Son père géniteur (Tur'zul) se fait donc assassiner par Akiro qui ne pouvait procréer dû à son statut d'eunuque. Il ne tue cependant pas l'enfant, jugeant qu'il allait lui servir. Les trolls gagnent un nom public seulement après un combat ainsi le jeune troll n'est appelé que par un nom générique, en l'occurrence "Défenses-Relevées". Il est pris en charge exclusivement par Akiro qui cherche à faire de lui un parfait assassin, une sorte d'extension de lui même et de sa volonté. Il n'hésite pas pour cela à être violent et méprisant. Cela fait naître au sein du jeune troll une haine qu'il va entretenir des années durant.

L'an 8 à 20 : Étant fils unique, il est la risée de la tribu et ne se trouve que deux amis Zer'khan et Zen'tharan. Il gagne finalement son nom "Atal'kaz" après avoir traqué et décapité trois trolls qui s'étaient rebellés contre l'autorité de Sen'jin. Pendant ce temps, il se rapproche aussi de sa mère pour recevoir de l'affection, que celle-ci lui donne, en lui apprenant la cuisine ou le langage des humains grâce à un livre de mythes retrouvé dans la carcasse d'un navire échoué. Cette histoire concernant un kraken répondant au nom d'Endirvis qui a fait apparaître avec lui les premiers murlocs sur la terre ferme, unissant dans la terreur la Flotte de Kul Tiras, les nains de Khaz Modan et les mages de Dalaran il y a plus de deux cents ans le marque profondément.

L'an 20 à 21 : Sa tribu sauvée par la Horde, il reconnaît en cette armée quelque chose qu'il cherchait depuis longtemps : une immense famille unie par des liens forts. Il combat tout le long de l'Exode de la Horde, servant aussi bien comme assassin que comme éclaireur, ce qui lui vaut une place pendant la Bataille du Mont Hyjal. Celle-ci le laisse avec une admiration certaine des démons, notamment des Nathrezims capables de relever les morts.

L'an 21 à 24 :
Récompensé pour ses hauts-faits, Atal'kaz possède le droit de choisir une femme. Il porte son choix sur Nilwana, la sœur de Zer'khan et Zen'tharan. L'aimant profondément, il la choie et met au monde durant ces années ensemble, trois enfants. Un va mourir, en même temps que la mère d'Atal'kaz, suite à la précipitation avec laquelle la Tribu Sombrelance quitte les Îles de l'Echo, tombées aux mains de Zalazane, puis alors que sa tribu s'établit sur la côte, Nilwana donne naissance à des jumeaux.

L'an 24 à 27 : S'étant senti trahi personnellement par Zalazane, il ne peut s'empêcher d'être intrigué par la magie noire qu'il utilise. Lassé aussi par cette vie paisible, il décide d'abandonner son foyer pour acquérir de l'expérience contre les morts-vivants, afin d'aider sa Tribu. Après quelques semaines de voyage, il atteint Fossoyeuse, découvrant les Réprouvés, nouvellement alliés à la Horde puis se dirige vers les Maleterres. Pendant une bonne année, il rend service à la Horde et à l'Aube d'Argent jusqu'à ce que sa femme et son père le retrouvent pour le couvrir de sermons. Convaincu d'avoir trouvé une véritable place, utile, il se sent tout à fait juste dans ses intentions. Une menace malheureuse d'Akiro, qui souhaite l'exiler de la tribu et le renier en tant que fils fait entrer Atal'kaz dans une colère noire. Il lui brise le crâne avant d'éliminer la seule témoin, sa femme Nilwana en l'étranglant. Pourtant, perdu et regrettant amèrement ses actions, il ne rejoint pas les siens, préférant errer sans but, le cadavre de sa femme sur le dos dans les Maleterres. Il est finalement capturé par le Fléau qui lui offre l'absolution, ainsi qu'une place dans leur rang. Décidé à prouver sa valeur, il devient un Saigneur d'exception mais aspire à devenir encore plus. Volontaire, il est transformé en chevalier de la mort à l'intérieur d'Achérus. Convaincu de ne plus être l'esclave de qui que ce soit mais plutôt le maître de son propre destin, il est un fidèle élément du Fléau. Il prend aussi le nom de l'indomptable kraken qui a bercé son enfance : Endirvis. Dans ses victimes, il se trouve un disciple, un ancien paladin de l'Aube d'Argent se nommant Tharnaal Morwell.

L'an 27 à 30 :  Il participe à la campagne mené directement par le Roi Liche, réveillé il y a peu, pour reprendre Lordæron aux mains des Forces de la Lumière avec un entrain déraisonné. Cependant la tentative est un échec et il se retrouve "libéré" par l'Aube d'Argent. Se rendant compte que le Roi Liche avait été en réalité son maître qui lui dictait chaque mouvement, il se joint aux Chevaliers de la Lame d'Ébène. En route, il rejoint un groupe de kor'krons un temps pour qu'ils profitent de son expertise. Il retrouve ainsi Zer'khan, à qui il ment concernant le véritable destin de sa sœur mais surtout il y fait la rencontre de Thrain, une personne qui prend rapidement une importance vitale pour Endirvis, puisqu'il représente tout ce qu'il a toujours voulu être. Bien loin d'être jaloux, il devient son meilleur ami, lui jurant par ce biais une fidélité indestructible combattant à ses côtés contre le Fléau, les forces de Yogg-Saron et le Vol Bleu.

L'an 30 à 35 : Après ces incessantes batailles, Endirvis occupe son temps libre en traquant les hurans et les centaures, ainsi qu'en montant un réseau modeste de vente illégale de feuillerêves. Alors qu'il se trouve à deux doigts d'être découvert par les autorités de la Horde, Chromie lui promet une certaine liberté et un bon nombre de morts s'il la suit. [Saison 1]


Trivia inintéressante :


Inspirations et ressemblances :

Difficile de trouver une image qui colle parfaitement à ce troll mais heureusement pour cela, il y a Chou ! :=D



Ceci dit, c'était encore à l'époque où il avait des cheveux et pas son bras en guimauve fondue.


Voxo :



Oui c'est totalement over-the-top, mais j'aime bien :3


Thème musical :



Les thèmes de Drakengard sont incroyablement désordonnés, chaotiques, tout comme l'essence même du jeu. Ce sont donc des musiques parfaites pour illustrer la folie d'Endirvis, s'élevant de manière sporadique à certains passages de sa vie.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3227
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum