La découverte du nouveau monde...

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Lun 25 Nov 2013 - 17:40

Alors que Yorkill évoluait sous les menaces de Kunthar évoquant les Dieux très Anciens, les soupçons de Siasske furent confirmer, mettant la lumière sur ce qui l'avait coupé de son lien avec sa jumelle depuis ces dernières heures. Cependant elle n'eut pas le temps de penser plus avant, que leur fausse identité s'évaporait sous les pouvoirs d'Heiffnir (elle s'accorda la seconde qui suivit à se promettre de le tuer dès que possible), et qu'une violente douleur lui prenait l'épaule en étau puis bientôt le haut du corps en s'étendant rapidement, sous la forme d'une vilaine patte d'araignée piquante. Rien ne s'arrangea lorsque les Liero attaquèrent, ce qui fit bouger Yorkill, cependant il les lâcha pour s'attaquer à ceux qui sen prenait à lui.

Dans toute cette nouvelle pagaille, Alhia jouait des coudes et des pieds pour se faufiler entre les soldats. L'absence mentale de Siasske la rendait folle, et irraisonnable. Elle poussait tout ceux sur son chemin, sans chercher à savoir qui cela fut, projetant parfois des soldats de Liero sur des Vrykuls à l'épée tendue, ou, plus rare, parvenant à faire reculer un NoirSiècle.
Elle hurlait pour appeler Siasske dans la mêlée, sans réponse puisque cette dernière était plus loin pour le moment, gisant par terre les mâchoires crispées et la main droite sur son épaule gauche qui la lançait terriblement.
"Réfléchis, réfléchis!" Alhia se sermonnait elle-même dans sa tête, lorsque la voix de Sia' (du moins le crut-elle, ce n'était que son propre esprit qui réagissait) se leva par-dessus la sienne.
"Crois en toi, tu n'as pas besoin de cibles, si tu sais réellement faire."
Alhia s'arrêta soudainement en plein milieu, et décida de faire abstraction des combats autour d'elle. Fermer les yeux était probablement stupide en plein milieu d'un champ de bataille, néanmoins c'est ce qu'elle fit pour se concentrer. Trois larges rubans d'un vert fluorescent sortirent de terre à ses pieds et flottèrent devant elle. Elle redressa la tête pour les regarder.


Al' : Je vous ai dis ce qu'ils sont. Trouvez-les, faites ce qui est nécessaire.

Il n'en fallu pas plus pour qu'ils s'élèvent au-dessus des hommes et des demi-géants et traversent la cour en quelques secondes. La Druidesse rebroussa immédiatement chemin en arrière en chancelant dangereusement, afin de ressortir de ce guêpier et retourner derrière les lignes, à l'abri.

A l'autre bout, chaque ruban enveloppa respectivement Thrain, Marden et Siasske. Ils furent remis sur pieds tandis que la magie libérée par Alhia opérait et soignait leurs épaules blessées par Yorkill. Lorsqu'elle tint debout après le soin, louant sa jumelle, Sia' ne mit pas longtemps à abattre un Vrykul d'un tir placé entre deux failles d'armure.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2782
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Lun 25 Nov 2013 - 18:15

Sentant les soins régénérant ses plaies, la rage sanguinaire de Thrain fit surface. Qu'on essaye de le tuer, passe encore mais qu'on touche à ses Compagnons et plus encore à sa conjointe, ça c'était hors de question. Comme dit par Krogar de nombreux jours auparavant, son épée réagit à ses émotions et s'enflamma d'un souffle draconique des plus purs.

Comprenant que cela s'agitait derrière lui, Yorkil se retourna pour parer l'attaque de l'orc. Il riposta par la suite d'un puissant coup d'épée qui fit décoller l'humanoïde d'une tonne de muscles de plusieurs centimètres avant qu'il ne se rattrape au sol. L’Élu de Yogg-Saron profita alors de son avantage pour tenter d'embrocher de nouveau le Chef de la Compagnie mais celui-ci réagit assez vite pour l'éviter puis la couper en deux, l'enchantement runique ayant permis de passer outre la résistance surnaturelle de la "patte". Alors que les flammes se dissipaient, ne laissant plus qu'un inefficace moignon, Yorkil enragea et chargea contre Thrain. Le belluaire évita la première attaque et en profita pour lui balafrer le dos. Cette action fut toutefois durement payer puisque le "Libérateur" utilisa son arme de toutes ses forces sur Thrain, l'obligeant à se plier sur lui même sous le couvert de son arme, qui ne semblait même pas être fragilisé par l'attaque extrêmement violente du vrykul. Il se releva ensuite et eut juste le temps de placer son épée de manière verticale afin de se protéger, qu'il reculait déjà de plusieurs mètres à cause d'une autre attaque.


-

Pour éviter que Yorkil soit pris à revers par Siasske et Marden, Heiffnir utilisa une onde de choc depuis sa main, les projetant vers d'autres guerriers Noirsiècles. Afin d'aider, le Seigneur Shanon sur son destrier empoigna son pistolet et tira vers le Psyker. Cependant et vu la distance, la balle rasa le Psyker mais le fait qu'il soit visé le décida à agir plus prudemment. Par la suite, l'humain qui avait abandonné sa tenue ridicule au profit d'une armure lourde brisa le crâne d'un vrykul audacieux de son épée.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3227
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Lun 25 Nov 2013 - 22:00

Siasske évita un premier coup de hache lancée à l'horizontale en se penchant en arrière, et esquiva le revers en faisant un pas de côté. L'onde de choc du Psycker l'avait mis en assez mauvaise position, surtout depuis qu'elle était dépourvue de ses deux épées. Le Noirsiècle qui s'en prenait à elle ricana lorsqu'elle attrapa sa dague. Elle le provoqua en lui faisant signe de venir, ce qu'il fit avec grand plaisir en hurlant, la hache levée. Elle attendit qu'il l'abatte sur elle pour se pencher en avant pour l'esquiver, le gratifiant au passage d'une large ouverture sur le flanc. Il se retourna vers elle, furieux.

Vrykul : Saleté d'Elfe, je vais te faire passer l'envie de bondir!

Elle tendit le bras vers lui.

Sia' : Alors viens, je t'attends.

Il l'attrapa par le poignet dans le but de lui couper le bras mais avant d'avoir esquisser un autre geste, elle tourna sur elle-même pour se retrouver contre lui et lui enfonça sa lame dans la gorge, ce qui eut pour effet de le faire lâcher prise, et dans une autre pirouette elle se retrouva face à lui pour lui faucher les jambes et le faire tomber. Elle rengaina sa dague dans son dos et lui prit sa hache, il n'opposa guère de résistance. Elle la soupesa de ses deux mains, et visiblement satisfaite, mis fin à son agonie en le décapitant.
Puis elle s'attaqua à un autre, fendant l'air de sa nouvelle arme pour lui ouvrir le ventre et le laisser pour mort.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2782
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Mar 26 Nov 2013 - 10:28

Projeté contre un Vrykul, ce dernier et Marden en sortaient tous les deux un peu sonnés, ce qui laissait le temps à Marden de prendre les armes, le choc du changement de corps passé. Il n'était, en tout cas, pas passé pour les Noirsiècles qui y avaient assisté, attendu qu'ils avaient l'air de vouloir exterminer ces "anomalies" le plus vite possible. Tout en prenant ses deux épées en main, l'assassin se demandait si la plus grosse anomalie, dans la salle, ça ne serait pas celle qui ressemblait plus ou moins à un gros poisson des profondeurs en plus dégueulasse ? Il se promit d'y réfléchir plus avant, quand il pourrait examiner ses entrailles de près. C'est le moment que choisit le Vrykul pour se rappeler à sa présence, en beuglant, comme le faisaient décidément beaucoup trop de ces gens au goût de Marden, qui aurait presque condescendu à lui expliquer que si on veut tuer quelqu'un, ne pas se faire remarquer est encore plus efficace.


Soudain, il se retrouva à parer un coup de fendoir. "Ha, haha, je me suis encore laissé distraire". Un deuxième coup enchaîné, visant à lui couper la tête, celui-ci, passa par trop loin au dessus de Marden, qui s'était replié en arrière. Le fendoir siffla dans l'air, et alla rageusement mordre le sol, dans un énième beuglement sauvage du Vrykul. Marden tint à lui démontrer sa fatigue, et décocha avec une rapidité inattendue un couteau de jet dans la gorge du Vrykul, ce qui eut au moins pour effet de le faire taire. L'elfe ne put s'empêcher de sourire, trop heureux de retrouver ce corps qu'il connaissait bien mieux. Pendant que le Vrykul porta la main à son cou pour en retirer le couteau, Marden profita de l'ouverture pour lui crever l'abdomen de ses deux épées. Avant que son adversaire n'aie le temps de réagir, il força les épées à décrire une courbe vers l'extérieur, taillant ainsi dans la chair du Vrykul, jusqu'à ce qu'elles se retrouvent à l'air libre. Les tripes tombèrent dans un déluge de sang quasiment noir, puis le géant s'effondra à genoux, une expression de surprise stupide dans son dernier regard, tandis que l'elfe récupérait ses lames en remerciant le Noirsiècle de sa rapidité à crever.

Il volta vers Siasske, taillant immédiatement devant lui, et mettant fin à la charge d'un Vrykul qui tentait d'attaquer l'Elfe de la nuit en traître.

Marden : C'était un joli pas de danse, Sia', tu as raté une belle carrière... Vas-y que je te prends le bras, et soudain, oups, c'était ta gorge ? J'ai glissé !
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3248
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Mar 26 Nov 2013 - 10:54

Sia', en riant : Oh, tu as remarqué? Vrai que j'aurais fait fortune...

Dit-elle tout en s'inclinant face à lui, ce qui eut pour effet que le Vrykul auquel elle tournait le dos tailla dans le vide au lieu de la tronçonner. Elle n'eût qu'à se retourner pour lui enfoncer la hache profondément dans son épaule et, en tirant dessus vers le bas, parvenir à lui découper le bras. Il hurlait de rage, cette Elfe l'agaçant décidément vraiment trop, et attrapa la hache dans sa main alors qu'elle revenait vers lui. Il s'ouvrit la paume en prenant la lame, mais l'arracha des mains de Sia' qui fit la moue.

Sia' : Je t'autorise à me la prendre uniquement si tu parviens à me tuer, seulement la...

Elle exécuta un joli coup de pied sauté en pleine tête dans le Vrykul qui chancela, en profitant pour récupérer son bien au passage, et acheva son adversaire.
Un couteau de lancer alla transpercer le poignet d'un Noirsiecle, lui faisant lâcher son arme, alors qu'il s'apprêtait à trancher Marden en deux, tout en hauteur.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2782
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Mar 26 Nov 2013 - 12:44

Le vrykul au poignet transpercé lâcha son arme, dans un hurlement dont l'inoriginalité n'avait d'égal que son volume. Il passa quelques secondes à se tenir le poignet en vrillant un regard noir à Siasske, comme s'il avait voulu l'étrangler par le pouvoir de ses yeux. Il n'en fallait pas plus à Marden, qui sauta sur l'occasion, et sur l'adversaire, bondissant avec suffisamment d'élan pour planter ses deux lames dans le thorax, visant à sectionner l'endroit où se rencontraient supposément des artères importantes, juste au dessus du cœur. À en juger par le sang qui dégoulina subitement le long des lames et jusqu'au sol, Marden fut plutôt satisfait de son coup. Le bruit des lames raclant contre des os était affreux à entendre, mais le coup fut redoutable, et le Vrykul tomba au sol après avoir gargarisé un peu plus de sang.

Marden jura en se débarrassant du sang qui avait giclé dans ses yeux, mais il ne fit pas grand cas de celui qui entachait ses vêtements.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3248
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Mar 26 Nov 2013 - 13:35

Virevoltant au gré des attaques du terrible Yorkil, Thrain n'allait pas tarder à céder et à faillir devant le tyran en devenir. Soudain, quelqu'un sortit du lot des défenseurs, protégé par Endirvis et Seïbo. C'était Krogar et immédiatement le terrain dégagé, il retourna la brume kvaldir à son avantage en utilisant les nuages crachant du tonnerre pour concentrer ses attaques sur Yorkil et l'affaiblir. Thrain chargea afin de l'empaler mais Yorkil réussit à l'éviter puis à l'attaquer, cependant la vitesse avec laquelle l'orc se précipitait lui permit éviter de justesse l'épée d'Ymiron. Ayant un éclair de génie, le belluaire hurla afin de se faire entendre par son père.

Thrain : [Orc] Concentres les nuages sur la crypte !
Yorkil : Silence !

Une des excroissances vint sur Thrain et se planter dans son torse, cependant l'armure avait ralenti l'attaque et permit de ne pas s'enfoncer trop profondément dans la chair. Le prophète acquiesça et dirigea l'attaque sur les ruines, après les avoir réuni, il décida de n'en former qu'un grand unique qui allait concentrer toute la puissance de la foudre. L'explosion, issue du coup de tonnerre, envoya valdinguer les décombres de manière aléatoire, une roche vint même heurter le visage d'un vrykul Noirsiècle attaquant Siasske, le tuant sur le coup.

Yorkil : Imbécile, les morts arrivent !
Thrain : Et tu vas les rejoindre !

Thrain fonça de nouveau, l'épée toujours enflammée et les yeux d'un rouge ardent. Il abattit son épée sur Yorkil, qui para et chacun opposa sa force. Le bruit des lames se frottant l'une contre l'autre couvrant presque les combats aux alentours. Finalement, le Libérateur se défit de l'orc mais c'est à sa surprise qu'il reçu un coup de hache derrière le tibia, qui lui coupa un tendon. Ses deux "pattes" restantes vinrent empaler le vargul l'ayant attaqué qui s'était extirpé des décombres. Profitant de cette faiblesse et donc de l'opportunité, Thrain bondit et frappa de son épée de toute sa force. Yorkil se protégea d'une main avec son épée mais le choc la fit chavirer de sa main. Sans perdre un seul instant, le Ragesang planta sa lame embrasée dans le torse de l’Élu de Yogg-Saron. Ce dernier essaya d'abord d'atteindre le visage de Thrain de sa main mais rapidement les flammes le consumèrent, s'extirpant même de sa gueule et ses "yeux".

-

Croyant en la victoire, Alfred Shannon s'apprêta à sonner la retraite mais c'est à sa surprise qu'il vit une escouade entière de flibustier se faire écraser par un roc venu des hauteurs. Il leva sa visière pour comprendre ce qui se passait et avec effroi, il comprit. Des renforts nains de fers de Thor Modan avec l'aide de géants runifiés.

Alfred : Décidément, nous n'aurons jamais la paix ici.

Il sonna dans sa corne de guerre, faisant signe avec le porte-drapeau de reculer et d'affronter la charge des nains de fer. Les vrykuls, d'abord abattus par la mort de leur chef, se sentirent de nouveau revigorés et avides de vengeance en voyant les renforts qu'avaient mobilisé Yogg-Saron. Même si certains combattaient encore les kvaldirs et que les proto-drakes finissaient d'incendier les navires, ils décidèrent d'entourer les forces du Syndicat afin qu'ils reçoivent de plein fouet deux vagues d'ennemis.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3227
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Mar 26 Nov 2013 - 14:33

Siasske s'était quand même baissée en voyant le "caillou" traverser l'air vers elle. Elle se retourna pour voir le Vrykul étalé par terre sur le dos avec la roche enfoncée dans le visage.
Avisant un proto-drake pas trop loin, et surtout relativement proche du sol, elle s'en approcha rapidement avant qu'il ne reprenne trop de hauteur. Elle prit appui sur un morceau de la crypte qui avait explosé pour sauter en l'air et attraper la jambe du Vrykul qui chevauchait la bête. D'une main elle se tint à la selle, et de l'autre elle tira de toute ses forces sur le Vrykul, l'attrapant par la ceinture. Malgré l'aile du proto-drake qui lui fouettait le dos, elle réussit à faire chuter le Vrykul qui alla s'écraser par terre, et monta sur la selle, luttant contre sa monture improvisée qui effectuait des embardées pour la faire lâcher prise. Elle attrape les rênes et tira violemment dessus pour se faire obéir de la bête. Après une trentaine de secondes de rodéo aérien inefficace, l'Elfe finit par asseoir son autorité sur le proto qui cessa de bouger dans tous les sens et le dirigea vers le gros des forces qui s'étaient retournées contre les soldats de Liero. Obéissant de mauvaise grâce, le drake lâcha un maigre filet de flammes sur des Vrykuls. Afin d'éviter une riposte, et également pour lui faire passer l'envie de recommencer, Siasske tira d'un coup violent sur les rênes, puis le força à recommencer plus loin. Le proto-drake finit par obéir docilement à l'Elfe, comprenant qu'il n'aurait pas le dessus sur elle aussi facilement.
Beaucoup de Vrykuls furent donc mortellement incendiés, Sia' s'appliquant à éliminer le plus gros des troupes pour soulager les soldats de "son" camp.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2782
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Mer 27 Nov 2013 - 19:23

Parmi le chaos causé par Siasske, Heiffnir se manifesta, utilisant sa force pour infiltrer l'esprit de la bête et le lui broyer. Une capacité aisée contre les bêtes mais le psyker n'était pas encore assez expérimenté pour faire de même avec un humanoïde ou un draconien des Vols principaux. Il se retourna juste à temps pour voir Thrain lui foncer dessus.

Le belluaire eut à peine compris qu'Heiffnir l'avait remarqué qu'il était déjà propulsé de nouveau jusqu'au cadavre fumant de Yorkil, il finit sa route sur le corps d'un cheval. Il eut du mal à se relever, sa charge avait été comme retournée contre lui par la riposte de l'Ancien.


-

Un autre roc vint briser la défense des hommes de Liero et ils décidèrent de riposter de manière plutôt agressive. Les équipes de mortiers chargèrent leurs armes et tirèrent vers le regroupement de nains en visant principalement les géants lanceurs de roches. Deux d'entres eux furent détruits, emportant une partie des attaquants nains de fer avec eux.

Cela les décida à attaquer et à massacrer le Syndicat, déjà bien affaibli par les vrykuls Noirsiècles. Ils encaissèrent la charge, perdant tout de même un nombre restreint des leurs. Sans l'accord du Seigneur Shannon, Endirvis entreprit de relever les dépouilles des guerriers de Liero afin de renforcer la défense. D'abord dégoûté par de telles exactions, l'alteracais décida de ne rien dire et d'accepter toute aide disponible.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3227
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Jeu 28 Nov 2013 - 13:20

Fort de sa vigilance, Marden n'avait pas écopé grand-chose de plus, à l'arrivée impromptue d'un gros caillou, que quelques éclats de roche sans vrai danger. Il avait décidé de focaliser son attention sur Heiffnir, parce qu'une brute, c'est dangereux, mais une brute qui peut faire des trucs comme ça, c'est encore bien pire. Il profitait des moments où l'adversaire était focalisé sur Siasske, ou sur Thrain, pour lui porter l'une ou l'autre attaque, fut-elle exécutée de loin. Lorsqu'Heiffnir volta pour se débarrasser de Marden, il avait eu le temps de voir son flanc et son dos lardés de coups d'épées, et plusieurs couteaux de lancer étaient cruellement plantés à divers endroits de son corps, mais il continuait à se mouvoir et à attaquer. Exactement comme il le faisait depuis le début, Heiffnir propulsa l'assassin quelques mètres plus loin, et il ne parvint pas à opposer plus de résistance qu'une poupée de chiffon. Sa chute fut amortie par des cadavres qu'il rencontra, mais il n'aurait pas exactement décrit ce qui venait d'avoir lieu comme une promenade de santé.

L'Ancien commençait à en avoir marre de ces conneries, et venait de décider qu'il fallait y mettre fin, avant que ça ne devienne trop fatigant. Il entreprit de se rapprocher de Marden, qui essayait de se remettre sur ses pieds. Heiffnir ne se pressait pas, sûr qu'achever cet insecte ne lui causerait aucun problème, l'un d'eux étant sonné, celui-ci à sa merci, et l'autre occupé ailleurs. Il leva la main vers Marden, lentement, planta son regard dans celui de l'assassin, qui semblait le fixer l'air de lui dire "alors, qu'est-ce que t'attend ?". Alors que le duel de regards s'éternisait, un fin sourire apparut sur le visage de Marden, alors qu'il n'y avait franchement pas de quoi rire.L'Ancien le dévisagea un moment, puis leva à nouveau son bras vers l'assassin, déterminé, et... tomba à genoux dans un hurlement, alors que la température locale venait de grimper, et qu'une forte odeur de chair brûlée commençait à assumer sa présence. Marden profita de la distraction pour se relever. Il jeta un regard vers l'endroit d'où était venue l'explosion, repérant l'auteur, un certain elfe aux longs cheveux noirs de jais, de qu'il n'avait plus vu arborer une expression si sérieuse et si menaçante depuis un moment. Entre les feux de camps, et les batailles, les gens ne sont décidément pas les mêmes.

Marden : Vous avez pris votre temps !
Azriv : Les autres sont en train d'essayer de se défendre contre les nains de fer, tu sais, ceux qui balancent des cailloux.

À l'extérieur, c'était bien ce qu'ils faisaient, Gawel aidant dans toute la manipulation "mortiers", tandis que Ghalron combattait aux côtés d'Endirvis, jalousant presque sa capacité à relever les morts et à les commander, mais il s'en sortait aussi assez bien de son côté. Le nain de fer ne se coupait pas en deux aisément, mais il y avait d'autres moyens. Mais revenons en à l'Ancien et à sa situation actuelle. Bien que le choc ait été assez puissant pour tuer un bon cheval d'un coup, il persistait à se relever. Le sort d'Azriv aurait du au moins le faire s'évanouir, mais ce n'était pas du jeu, après tout. Ni une ni deux, Marden fonça sur l'Ancien et lui "fit part" de son "avis sur les armes tranchantes" en plein torse, pour le détourner d'Azriv et aussi, oui, un peu pour mettre fin à ce cirque.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3248
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Jeu 28 Nov 2013 - 21:51

Un sourire triomphant orna le visage de Thrain pendant quelques secondes alors qu'il admirait Heiffnir se noyer dans son propre sang. Il en profita aussi pour se relever et, une fois cela fait, il regarda son épée. L'orc était impressionné par ce "lien" magique entre son arme et lui. Soudain, une douleur le tira de ses rêveries.

Thrain ploya, les genoux au sol avec les mains sur le carreau planté dans ses côtes. Il leva son regard vers son attaquant, ou plutôt attaquante et remarqua la Dominatrice Lupine. Celle-ci s'approchait à pas rapide vers le belluaire, un couteau vrykul dans les mains, avec la ferme attention de le décapiter et de montrer la tête du bourreau de son idole à ses camarades.

Alors qu'elle s'apprêtait à placer son arme sur le cou verdâtre de l'orc, n'essayant de ne pas perdre de temps au contraire du psyker, quelque chose l'attaqua par derrière, l'obligeant elle aussi à tomber au sol. Profitant de cela, il récupéra son scalp précédemment utilisé par un des hommes d'Osvald et le planta dans la gorge de la femme alors qu'elle chutait. Il admira avec un air sadique, les yeux s'écarquiller et la gorge s'emplir de sang tandis que les mains de la demi-géante essayaient vainement de faire lâcher prise son exécuteur. Il la retira brusquement, laissant le cadavre tomber sur le côté, permettant à Thrain de voir son sauveur, même s'il le savait déjà.

Shen'kyro se trouvait en face de lui, le regard fier, enfin prêt à sortir de l'ombre après toute cette mission d'infiltration et prendre part au carnage. Une fois s'être assuré de la mort de la vrykule, il alla chercher Alhia afin de soigner son maître.


-

Un chevaucheur de proto-drake eut la bonne idée de rejoindre les nains de fer et laisser les kvaldirs en paix, il incendia donc une partie de l'artillerie dans un feu d'artifice assourdissant et meurtrier. L'énième secousse fit tomber le Seigneur Shannon de son cheval. Il se releva avec l'aide de son épée puis remarqua un nain de fer à la masse colossale se diriger vers lui. Il attrapa son pistolet instinctivement et fit feu. La balle ricocha inutilement sur la carapace métallique du nain.

Il ferma les yeux, croyant son destin scellé d'une marque funèbre. Cependant quand il les rouvrit, il vit le nain enfermé dans une sorte de boîte arcanique. Il envoya un regard profondément reconnaissant au gnome du Kirin Tor avant d'asséner un coup assez puissant pour fendre le crâne de l'humanoïde de fer.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3227
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Dim 1 Déc 2013 - 13:56

Siasske tomba en plein milieu des Noirsiècles entourant les Liero lorsque Heiffnir broya l'esprit du proto-drake qu'elle chevauchait. Elle avait sauté de selle pour éviter de se retrouver écrasée sous la monture, et s'était laissée aller de tout son poids sur le dos d'un Vrykul qui avait amorti sa chute sans le vouloir. Ayant roulés les deux au sol, avant d'être arrêté contre les jambes d'un autre Vrykul, le premier avait bloqué la Chasseresse au sol pour que l'autre puisse la tuer. N'ayant pas l'accord de l'Elfe, cette dernière mobilisa toutes ses forces pour soulever celui qui l'immobilisait, parvenant au moment critique à se mettre sur côté. L'épée du Vrykul au-dessus d'elle ne fit "que" lui ouvrir le dos, lui arrachant un cri de douleur, au lieu de la transpercer de part en part. Il l'attrapa par les cheveux pour la tirer de sous son camarade et la soulever devant lui, et Sia' démontra une fois de plus toute sa souplesse en lui enfonçant ses pieds dans le ventre. Il se plia en deux en la lâchant, elle lui arracha son épée de la main et le décapita, infligeant un coup critique à l'autre derrière elle dans son élan, puis l'achevant également.
Elle jeta l'épée par terre avec une moue dédaigneuse, récupérant la hache qu'elle avait perdu en tombant de sa monture et dût enchainer sur un autre Noirsiècle venu voir trop près, profitant qu'elle s'était relâchée quelques secondes, la plaie dans son dos étant particulièrement gênante et douloureuse.

Malgré la douleur donc, elle continua à hacher menu dans le tas de Vrykul, handicapant autant qu'elle le pouvait les demi-géants pour laisser les soldats de Liero les tuer dans son sillage.
Cependant, malgré son acharnement, ses coups devinrent moins dévastateur au fil des minutes, ses mouvements se faisant plus lourds et moins rapides, et avec un peu d'attention on pouvait la suivre à la trace, la coupure dans son dos dégageant du sang à chaque fois qu'elle bougeait. Mais elle continua à forcer sur son corps, jusqu'à ce qu'un Vrykul ne lui assène un coup de poing qui la mit à terre. Il s'approchait d'elle alors qu'elle se relevait aussi vite qu'elle le pouvait, mais pas assez bien puisqu'un coup de pied la renvoya au sol plus loin, où elle roula en serrant les dents avant d'y rester, incapable de se relever.

~

Alhia se trouvait bien à l'abri quelque part, dissimulée sous sa forme de félin sous une caisse en attendant que les choses se tassent, se reposant pour régénérer son énergie. Elle se reposait en tremblant, recroquevillée au maximum sur elle-même pour ne pas faire trembler la boite qui la cachait.
Tout allait "pour le mieux" lorsque soudainement, un affreux mal de tête la saisit. Elle perdit instantanément sa forme féline, faisant tomber la caisse qui l'abritait, se retrouvant à genou par terre en se tenant le crâne entre les mains. Le champion du Dieu très Ancien mort, elle reçut de plein fouet toutes les sensations de Sia'.
Fierté. Haine. Douleur.
Cette dernière balaya les autres et Alhia se pencha en arrière en sentant son dos "s'ouvrir", comprenant facilement que Sia' avait pris un coup mortel en sentant le tiraillement de sa peau, traduisant le fait que son original continuait à se tordre dans tous les sens pour se battre.
Elle sortait en chancelant, plus que précédemment, de sa cachette lorsqu'elle aperçut le félin en face d'elle. Elle grimaça en essayant de se souvenir, avant de finalement secouer la tête et suivre l'animal ("Il est mignooooooon!") qui semblait plutôt avoir besoin d'elle que vouloir l'attaquer. Elle chercha Siasske des yeux sans la trouver sur le chemin, avant de tomber nez-à-nez avec Thrain, faisant le lien entre le chaton et l'Orc, qu'elle soigna avec ses maigres restes d'énergies.


Al', en grimaçant : Trouve la... Je ne peux rien faire, sa douleur m'affecte trop. Fais la soigner par quelqu'un d'autre, juste ce qu'il faut, pour que cela me soulage moi...

Elle tituba en s'écartant et se pencha en avant, les mains sur les genoux, pour respirer profondément et essayer de calmer les pulsations de douleur qui parcourait son dos et lui prenait la tête en étau.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2782
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Dim 1 Déc 2013 - 14:42

Il n'en fallu pas plus pour que Thrain se décide à de nouveau risquer sa vie. Cette fois, au lieu de se laisser consumer par sa rage, il l'activa lui même du peu d'énergie qu'il lui restait. Ses yeux s'illuminèrent de nouveau et de la bave rouge coulait le long de sa mâchoire, témoignant des efforts qu'il faisait pour rester conscient.

Une fois son arme enflammée, il se jeta sur le regroupement des derniers vrykuls qui allaient achever Siasske. Une première attaque au tronc d'un vrykul le coupa en deux tandis que les flammes s'emparaient de son corps. Surpris, un autre vrykul ne réagit pas immédiatement lorsque le coup d'épée vint le balafrer et le laisser pour mort. Incitant Siasske à venir derrière lui, il se mit à tournoyer d'une main son épée. Un vrykul se décida à ne pas le laisser faire tranquillement mais c'est à ce moment que le Ragesang délivra son attaque.

Il prit son pommeau à deux mains avant de tournoyer une ultime fois et délivrer une vague de flammes sur la vingtaine de vrykuls. Hurlant de douleur sous l'incendie provoqué par l'arme, ils ne purent que souffrir sous le feu magique avant qu'il ne reste plus d'eux que des squelettes noircis et encore allègrement léchés par les flammes.

Thrain s'écroula sur lui même, tentant vainement de rester accroché à son épée avant de chercher Marden du regard pour qu'il appelle un soigneur afin de sauver Siasske de ses blessures.


-

Malheureusement, l'armée du Syndicat n'était pas spécialement connue pour sa croyance en la Lumière et donc il ne disposait pas de prêtres. Au contraire, elle utilisait plutôt une variante d'hydromanciens qui pouvait faire appel aux énergies curatives de l'eau, une discipline gardée par un groupe de pirates mais dont le secret avait été partagé avec le Syndicat lorsque Shannon les unifia sous son règne.

Les humains et worgens combattaient difficilement mais résistaient face à l'assaut implacable des nains de fer. Seïbo se mit à hurler dans la mêlée à la recherche d'un auditeur pour son plan.


Seïbo : Il faut qu'on trouve leur commandant et qu'on le mette hors-d'état de nuire. Sans lui pour les superviser, ses troupes sont inutiles. C'est notre seule chance !
Endirvis, serein : Tu pa'wles du v'wykul de fe'w ?
Seïbo : De quoi ?

Le gnome scruta alors le champ de bataille et découvrit qu'en effet, le commandant se trouvait être un vrykul de fer qui balayait tous les attaquants sur son chemin. Le mage chercha alors Krogar du regard afin de trouver de l'aide supplémentaire mais c'est avec regret qu'il vit que le chaman n'était pas en état d'assister. Le prophète se trouvait derrière les troupes, son vieil âge et son manque de mana soudain l'avaient ramené à la réalité et il se tenait à un arbre afin de récupérer.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3227
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Dim 1 Déc 2013 - 20:33

Alhia avait suivit Thrain de loin lorsqu'il eut trouvé Siasske, et attendit que tout le monde soit mort ou à l'agonie dans un cercle de 20mètres autour d'eux avant de s'approcher.
Elle se laissa tomber à genou à côté de la Chasseresse qui restait sur le dos, essayant vaille que vaille de se relever, mais son dos refusait délibérément d'obéir. Elle lui prit les mains pour lui faire signe qu'elle était là, puisque malgré ses yeux ouverts, Sia' ne semblait n'avoir que très très peu conscience de ce qu'il se passait autour d'elle.


Al' : Shh Sia', je suis là, cesse de bouger. Tu ne fais qu'aggraver les choses.

L'Elfe eut un sursaut en entendant la voix de sa jumelle et tourna la tête vers la provenance du son, serrant les mains qui retenaient les siennes.

Sia' : Al', fais quelque chose...
Al' : Je ne peux pas. Je sens que tu souffres, mais les soins que je vous ai envoyé tout à l'heure, l'enchainement des événements, ont vidé mes réserves d'énergies sans que je n'ai le temps de récupérer, et ta blessure m'affaiblit presqu'autant que toi. Essaye de... de te détendre, d'oublier.
Sia' : Je pourrais, je pourrais t'aider...
Al' : N'y songe même pas, tu risquerais de t'éteindre.

Siasske grimaça lorsque Alhia la saisit pour la tourner et la mettre sur le ventre. Elle repéra immédiatement la plaie, luisante dans le haut du dos de son original. Elle leva une main au-dessus pour essayer de faire quelque chose, mais le peu de magie qui lui restait s'évapora sous ses doigts sans aucuns effets curatifs.
Elle savait Siasske robuste, s'étonna que la colonne ne soit pas touchée, se doutant que quand bien même, Sia' ne se serait pas arrêtée si elle avait été dans la capacité de continuer à se mouvoir.

Tout ce qu'elle put faire fut de rester à côté d'elle, se sentant totalement incapable de se relever et refusant de s'éloigner de trop, se faisant écraser une main par Siasske qui la serrait. Les deux Elfes respiraient difficilement, la Chasseresse bien plus qu'Alhia, qui elle était totalement épuisée et avait désespérément besoin de repos.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2782
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Lun 2 Déc 2013 - 14:00

Un Noirsiècle avait repéré la scène, et fonçait vers les deux elfes de la nuit en beuglant, faisant tournoyer une hache au dessus de sa tête, écumant à l'idée du carnage facile qui se présentait. Soudainement, sa hache lui échappa des mains, et alla se planter dans le sol, avec toute la force du "lancer". Le poignet du Vrykul avait une allure bizarre, de fait, un angle bizarre. Il se tenait la main, lançant des regards déments autour de lui, recherchant le coupable, mais celui-ci vint de derrière lui.
Un fendoir noir et tordu lui déchira la chair et les os, ressortant par le thorax. Ghalron repoussa le Vrykul en avant, récupérant son arme au passage. Il avait reçu de multiples blessures, son armure était à certains endroits enfoncée au point qu'elle semblait lui écraser les côtes, et une étincelle de folie luisait au fond de son œil valide. Son cache-œil avait été arraché pendant le combat, et il n'offrait pas exactement l'image du sauveur idéal. On pouvait entendre Gawel un peu plus loin, sa présence indiquée par les multiples bruits d'explosions, qui ne s'arrêtaient que peu depuis le début de l'arrivée des renforts.

Avisant la situation, et reconnaissant qu'elle était du genre de celles où il faut agir vite, le chevalier de sang enjamba le cadavre du Vrykul sans y faire attention plus que ça, et termina sa course à côté de Siasske. Il planta son arme en terre, après avoir vérifié que personne ne venait vers eux. Se mettant à genoux près des deux elfes, il ignora les regards qu'il pouvait recevoir, sachant pertinemment qu'elles, ou qu'au moins l'une d'elle, ne devait pas se sentir très à l'aise en sa présence, et celle de ses armes. L'idée d'être sauvée par un dément était surprenante en soi, mais il n'y avait pas le temps de se chercher un autre soigneur. Il retira un de ses gants, toujours sans mot dire, et porta sa main au dessus de Siasske, sans jamais la toucher. Ghalron ne regardait que sa main, de laquelle une lumière diffuse commençait à émaner. Le fil de lumière s'épaissit un peu, avant de descendre dans la plaie. Il apparut que cela soignait un peu. Pas assez. Ghalron ne dit rien, restant concentré sur ce qu'il faisait. Il tenta à nouveau quelque chose, fermant cette-fois les yeux, et se servant également de son autre main, les espaçant au dessus de la blessure. Cette fois, deux auras de lumière se formèrent, se rejoignant comme ci elles étaient aimantées, et produisant un doux vrombissement lointain. Au lieu de s'infiltrer dans la plaie, elles montèrent un instant, au moment où Ghalron rouvrait les yeux. Malgré qu'il n'ait plus qu'un œil valide, ses deux yeux s'étaient mis à pulser, animés de la même lueur que cette étrange lumière, qui n'était décidément pas de la lumière sacrée. Les puristes refuseraient d'être soignés par ça, les puristes en seraient morts quand même.
L'aura de lumière qui s'était formée entre ses mains fut encore renforcée, alors que Ghalron la gardait à l’œil. Elle était à présent d'une couleur qui n'était pas sans rappeler un rouge pâle, lorsqu'elle alla se déposer sur la plaie, toujours avec ce léger vrombissement, cette fois d'un mouvement plus rapide, comme si on lui avait ordonné de foncer sur la blessure. La lumière quitta les yeux de Ghalron, laissant à nouveau place à ce regard de pierre qu'il conservait en permanence, bien qu'on aurait pu y déceler un peu d'inquiétude.
La blessure se referma en grande partie, mais elle resterait fragile jusqu'à ce que Siasske puisse se reposer un peu mieux. La chasseresse était, en tout cas, en état de se battre (même si ce n'était pas vraiment conseillé) et de marcher. Il jeta un regard à Alhia, qui le fixait peut-être depuis le début de "l'opération". Elle semblait être revitalisée. Il lui adressa un petit signe de la tête, arracha son fendoir de la terre, et retourna se battre.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3248
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Lun 2 Déc 2013 - 22:01

Bien plus préoccupée par la situation qu'autre chose, Alhia n'avait même pas bronché en reconnaissant Ghalron et elle le laissa soigner Siasske. N'ayant aucunes connaissances de la Lumière et de ce qui était bon ou pas selon la croyance, la couleur rougeâtre ne l'inquiéta pas spécialement plus que ça, puisqu'elle avait déjà vu Ghalron à l’œuvre également. Elle eut une expression de soulagement au fur et à mesure que le soin faisait effet, reprenant des couleurs, ce qui montrait que Sia' allait mieux également.
Cette dernière grimaça en se relevant sur les coudes et secoua la tête, cherchant des yeux l'origine de son rétablissement, mais Ghalron s'était déjà éloigné.


Sia' : Qu'est-ce que... Qui?
Al' : Ghalron.

La Druidesse l'aida à se remettre debout, ce qu'elle fit avec moult grimaces et jurons, se tenant d'une main à Al', l'autre appuyée sur le manche de "sa" hache. Elle inspira profondément en relevant la tête et fit jouer les muscles de son dos, qui répondirent sans attendre, bien que cela fût encore douloureux. Puis elle empoigna son arme à deux mains avec une expression déterminée.

Al' : Tu ne vas pas y retourner quand même?
Sia' : Maintenant que je vais mieux? Bien sûr que si, ce n'est qu'une petite coupure.
Al' : Cette "petite coupure" a bien failli nous couter la vie, une chance que Ghalron ait été là!
Sia' : Certes, je ne dis pas le contraire. *Posant sa hache sur son épaule, l'autre main sur la hanche.* Mais tu l'as pensé toi-même : aussi gravement blessée que je sois, rien ne m'empêchera de lutter.

Mais avant de repartir taper du méchant, elle s'approcha de Thrain, accompagnée de sa jumelle, inquiète quand à l'état de ce dernier. Alhia acquiesça lorsqu'elle la regarda.

Al' : J'avais juste besoin que tu ailles mieux pour utiliser ce qu'il me reste de mes forces. Notre lien me bloquait à cause de la douleur, mais maintenant...

Mobilisant ce qui lui restait de mana, cette magnifique énergie magique, Alhia incanta un soin en tendant les mains vers le sol. Pleins de petits rubans verts en sortirent avec de jolies petites fleu-fleurs qui virevoltèrent partout en suivant la magie, quelques uns entourèrent Thrain afin de le soigner, tandis que les autres suivaient les mains et la direction de la Druidesse pour rebondir sur ses Compagnons. Les rubans perdant en énergie à chaque personne, elle essaya du mieux qu'elle pût de soigner les plus blessés en premier avant de s'occuper de ceux qui tenaient bien sur leur jambes.
Le tout sous une pluie de mignonnes pâquerettes en tout genre (puisqu'elles suivent les rubans), ce qui dût en étonner plus d'un...
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2782
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Solina le Mer 4 Déc 2013 - 20:39

Arrivés avec le reste de l'armée de Liero, les trois mages observaient la situation, légèrement en retrait, alors que les combats se trouvaient déjà bien engagés tout autour d'eux.

Les Forces de Fer tentaient tant bien que mal d'atteindre Shannon. Le dirigeant du Syndicat éliminé, l'ennemi se rapprocherait de la victoire et briserait le moral des troupes de Liero. Ils avaient déjà réussis à détruire l'artillerie, qui, dès lors, munie de poudre à canon inutile, devenait incapable d'abattre les derniers géants runifiés.

Un appel à l'aide Seibo avait attirée l'attention d'Azraël et de Oraël. Maëlli était déjà occupée, soutenant les soldats de Liero avec divers sorts de combats. D'après le Gnome, sans leur commandant, un imposant Vrykul de fer, les Forces de Fer perdront leur coordination. L'Arcaniste Seibo annonça pouvoir l'immobiliser grâce à un champs Arcanique.


Azraël : Préparez votre sort, Seibo. Je vais attirer l'attention des soldats proches du Commandant.
Oraël : Je t'accompagnes.

Azraël n'attendit cependant pas d'être accompagné pour passer devant. Seibo appela Endirvis et Ghalron pour que ceux-ci accompagne le mage. Mage qui s'entoura d'un bouclier de Mana et s'avança permis les ennemis en les trompant avec des sortilèges tels que les Images Miroirs, l'Invisibilité, et les téléportations successives sur de courtes distances. Il se fraya rapidement un chemin dans la mêlée tandis que son collègue, Oraël, était aux prises au corps à corps avec un nain de fer, son épée auréolée de givrefeu dans une main, son grand bouclier dans l'autre.

Enfin, le sort de Seibo faisait effet. Le Commandant Vrykul semblait entièrement paralysé. Le vieil illusionniste souria. Invoquant de nouvelles images miroirs pour faire diversion, il se dissimula parmi elles pour canaliser un nouveau sort, derrière la protection relative d'un bouclier de mana.

Les deux mains ouvertes devant lui, à hauteur de l'abdomen, paumes orientées vers le ciel, le mage concentra de l'énergie arcanique qui prit la forme d'une grande orbe blanche aux volutes violacées avec des reflets bleutés. Puis le Saccage-Soleil la projeta.

L'Orbe monta lentement vers le ciel, stagna un temps au dessus du Vrykul sans pouvoir être atteinte puis se sépara en une dizaine de projectiles qui s’abattirent les uns après les autres sur leur cible. Le sortilège indirect fut couplé avant une déflagration arcanique autrement plus dangereuse que le sort précédant. Arrivées à leur terme, les images miroirs se dissipèrent. Le bouclier de mana du mage absorba encore quelques coups d'épées rageurs des ennemis proches qui se retournèrent sur lui. L'Illusionniste, épuisé, se laissa choir au sol, complètement vidé de ses forces. Il n'eut guère le temps d'admirer son oeuvre et se retrouvait donc entouré par des membres des forces de Fer. Il avait disparu du champ de vision d'Oraël, et probablement de ceux d'Endirvis et de Ghalron. Oraël quant à lui était aux prises avec un nouvel adversaire, bien loin de l'endroit où se trouvait Azraël.

Des armes se levèrent au dessus de la foule avant de retomber prestement. A peine si l'ont pu entendre un cri et les râles qui suivirent au milieu des cris des rages et des jurons des Forces de Fer.
avatar
Solina

Messages : 210
Date d'inscription : 04/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Mer 4 Déc 2013 - 21:41

Les explosions s'espaçaient doucement, et tout le monde était à même de remarquer l'action des mages, qui faisaient dans le spectaculaire. Gawel, un peu en retrait, avait quasiment observé toute la scène d'un œil d'abord soucieux, puis impressionné, et dorénavant, abattu. Marden l'avait rejoint sur le champ de bataille, l'aidant à se débarrasser des ennemis qui s'approchaient trop du fusilier. Il avait, pour sa part, vu la fin de l'attaque des mages.

Marden : ... Je crois qu'il ne pourra pas rendre son rapport. Mais peut-être que ses collègues peuvent encore s'en sortir. Tu crois que Maëlli a vu ça aussi ?
Gawel : Non, il devait y avoir d'autres moyens !
Marden : Celui-ci était le plus rapide. Et c'est Azraël qui a choisi son destin.
Gawel : Ils l'ont eu, au moins ? *avise Ghalron qui vient vers eux* Ghalron ! Mais vous êtes fous ! Vous auriez pu tous y rester !
Ghalron : *termine de nouer un garrot autour de son bras blessé en s'aidant de ses dents* On est plus à l'heure des précautions, vieux... T'étais un soldat avant, tu dois savoir ce que c'est, le sacrifice et les mesures désespérées. Leur chef y est resté, maintenant ça va être la débandade. Il se peut qu'on crève ici, ouais. Mais on a jamais été en sécurité, pas plus maintenant qu'il y a cinq minutes. Continuez à vous battre.

Il asséna une petite tape sur l'épaule de Gawel, qui regardait l'endroit où était tombé l’Illusionniste d'un air défait, et repartit d'où il était venu, se figeant face au nombre d'ennemis qu'il restait d'abord. Il refusa de céder, et repartir à l'assaut.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3248
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Mer 4 Déc 2013 - 22:00

Comme espéré par Seïbo, la force de frappe de fer recula. Les soldats exténués les regardèrent s'enfuir avant de laisser s'écouler quelques minutes, priant pour qu'aucun monstre de métal ne les attaque par surprise. Le silence appréhensif fut coupé par le son du cor du Sir Shannon, agissant comme une célébration immédiate de la victoire de Liero sur Yogg-Saron.

Tandis que l'humain faisait l'éloge du courage du vieux mage qui s'était sacrifié et démontrait ainsi le succès de son partenariat avec les Héritiers d'Azeroth, Krogar se décida à rejoindre Thrain et Siasske. Le jeune orc fougueux était toujours étalé au sol, la magie d'Alhia n'avait pas pu le relever. Devant l'incompréhension de la druidesse face à l'inutilité de ses sorts, le prophète s'expliqua.


Krogar : Je crains qu'il n'ait été au delà de ces limites pour vous Siasske. Il a utilisé ses dernières forces pour les canaliser dans son épée et s'est abandonné à sa rage sanguinaire... Heureusement Alhia a eu la bonne initiative, son sort a permis de le stabiliser. Cependant, il va falloir l'amener au plus vite à Shattrath, que les prêtres de la Lumière se chargent plus avant de ce coma.

Endirvis, heureux, tapait niaisement dans ces mains, toujours très impressionné par les capacités des mages. Il ne s'était pas rendu compte que ce dernier était mort et alla faire une grande tape à Oraël en félicitant son collègue, impatient de le rencontrer pour lui demander un autographe. Seïbo baissait la tête, quant à lui, la perte d'un confrère l'attristait grandement. Il croisa les doigts et partit à la recherche du corps du Saccage-Soleil, demandant au passage à une brute de Liero de porter ce qu'il en restait avant de se présenter à Maëlli.

Seïbo, la main sur le coeur : Navré pour votre ami, Dame Heurteciel. Malheureusement, nous ne pouvons retourner son corps à Dalaran ou à Lune-d'Argent. Comme vous le savez, nous n'avons toujours pas repris votre capitale des griffes du Vol Infini... Même si l'opération est en bonne voie. J'espère que vous n'y voyez aucun inconvénient quant au fait de l'enterrement de son corps près d'Utgarde. Les vrykuls de l'Empire Mjordin savent se montrer très respectueux pour les guerriers tels que lui.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3227
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Mer 4 Déc 2013 - 22:26

Siasske n'avait finalement que très peu bouger. Alhia s'était entêtée à maintenir Thrain en vie, sous le regard profondément inquiet de la Chasseresse qui s'était éloignée le moins possible de l'endroit, se contentant d'abattre les Vrykuls/Nains de Fer venus voir trop près, jusqu'à ce que se soit la débandade au sein des forces ennemies. Elle avait vu la démonstration du Mage, et ne doutait pas qu'il soit mort en ayant constaté l'attroupement de Nains qui s'était fait autour de lui après qu'il eut "fini".
Elle écouta les explications de Krogar d'une oreille tandis que de l'autre elle suivait les conversations autour d'elle, en attendant de voir la suite, même si elle avait déjà une forte idée d'où elle irait.


Al' : J'aurais aimé faire plus Sia'...
Sia' : *Posant une main sur son épaule.* Tu a déjà fait bien assez ces derniers jours ma grande. Et pour tout le monde. Mais nous avons tous des limites, et je regrette de mettre mise en danger. Je finis toujours par le pousser à bout...
Al' : Euh, quoi? *Fait une tête bizarre.*
Sia' : Je parle des combats, Alhia.
Al' Ah oui, bien sûr! Tout à fait!

Siasske secoua la tête en levant les yeux au ciel, mais ne rajouta rien.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2782
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Mer 4 Déc 2013 - 22:49

Azriv avait rejoint le gros des troupes juste après que la grosse artillerie magique fut déballée. Il avait d'abord cherché du regard ses compagnons de voyage, heureux de les voir tous en vie (quitte à ce qu'ils soient plus ou moins amochés), mais avait ensuite rejoint sa sœur et l'autre Saccage-Soleil, qui affichaient des mines contrites au possible. Au vu des discours et d'une présence en moins, il pouvait aisément deviner ce qu'il s'était passé. Il jugea les mots inutiles, posant seulement une main sur l'épaule de Maëlli, l'autre sur celle d'Oraël, le visage fermé. Il avisa l'état de Thrain, et demeura figé un instant, se demandant si l'Orc était mort aussi, mais il remarqua vite qu'il respirait, fut-ce faiblement.


Si insensible qu'on pouvait le trouver, Ghalron n'avait pas vraiment cure du discours de Shannon, ni des condoléances de Seïbo. Quelque part au fond de lui, il se sentait tout de même redevable au mage disparu, probablement parce qu'il avait pu mettre fin au combat, en leur accordant la victoire. Un coup d’œil rapide sur le champ de bataille le fit douter un peu de leur avantage, mais les faits étaient là : la bataille était finie. Ses diverses plaies le faisaient souffrir, et il avait l'impression que son armure le brûlait, mais il n'en dit rien, songeant seulement au moment où il pourrait se reposer.

De son côté, Gawel se demandait si c'était Seïbo qui allait leur indiquer la suite, maintenant que leur chef était momentanément -il fallait l'espérer- hors d'état. Il observa chaque Compagnon, déduisant lesquels aurait le besoin le plus urgent de soin. Bien sûr Thrain mériterait une attention toute particulière. Malgré leurs soins récents, les deux elfes de la nuit méritaient aussi du repos et des soins, plus que lui, qui avait été relativement épargné, à part quelques plaies et bosses mineures qui seraient guéris dans les prochains jours. Ghalron était ensuite celui qui attirait le plus le regard. C'était à attendre de quelqu'un qui fonçait dans la mêlée comme lui, mais ce qu'il lui avait dit en revenant du combat d'avec les mages lui restait en tête. Malgré les garrots improvisés et les légers soins dont il avait pu s'aider, il avait perdu une quantité importante de sang, et il en dégouttait toujours un peu de ses blessures. À dire vrai, de tout le sang qui l'entachait, on ne pouvait pas exactement savoir si il n'était qu'à lui. Il n'avait pas l'air d'être blessé à la tête, et pourtant ses cheveux étaient rougis de sang, pareillement pour son visage. Malgré toutes ces épreuves, il se tenait debout, et ne se plaignait guère.
"Continuer à se battre", non, lui n'avait pas hésité.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3248
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Solina le Mer 4 Déc 2013 - 23:37

Maëlli et Oraël observèrent, pâles, ce qu'il restait de leur collègue. La robe rouge et or de ce dernier arborait désormais l'écarlate du sang. Un soldat massif de l'armée de Liero n'eut pas le moindre mal à soulever le corps pour le transporter. La Mage écouta patiemment les condoléances de Seïbo, malgré un air quelque peu livide.

Maëlli : J'aurais préférée qu'il puisse retourner en Quel'Thalas. Mais il semblerait que ce soit malheureusement impossible, comme vous le soulignez. Il sera donc mis en terre aux alentours d'Utgarde. En espérant que, comme vous le dites, il le respecteront.

Une nouvelle fois, Maëlli jeta un regard sur le cadavre de l'Illusionniste. Avant de remarquer l'arrivée de son aîné, qui venait de poser une main sur son épaule. Ainsi qu'une autre sur celle d'Oraël, qui observait fixement la dépouille en silence. La bataille était terminée, grâce au sacrifice de Azraël, mais difficile pour les deux Saccages-Soleil de considérer ça comme une victoire.
avatar
Solina

Messages : 210
Date d'inscription : 04/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Jeu 5 Déc 2013 - 7:16

Seïbo acquiesça et se tut, laissant le maigre cortège se recueillir. Même certains des hommes du Syndicat s'approchèrent du cadavre pour montrer le respect qu'ils avaient pour cet elfe. Par la suite, la Compagnie rentra avec les soldats jusqu'à Liero, d'où ils prirent leurs montures volantes pour se diriger vers Utgarde.

Krogar avait installé son fils sur une wyverne personnelle et faisait en sorte qu'elle suive la sienne. Le prophète semblait triste, à l'instar d'Endirvis qui avait mis du temps à comprendre que l'orc ne récupérait pas sereinement. L'état critique de son fils pouvait s’aggraver à n'importe quel moment et un voyage de plusieurs heures sans un médecin réellement compétent allait être difficile à endurer, aussi bien pour Thrain que pour la psychologie de son père.

La nuit tombée, ils arrivèrent enfin à la Cime d'Utgarde d'où ils déposèrent leurs montures avant de descendre toutes les marches, et ce fut très long, pour rejoindre le portail maintenu par le Vol Bleu.


Seïbo, sur la route : Votre mission maintenant accomplie Saccages-Soleils, comptez-vous restez avec nous* pour l'enterrement de votre collègue et ami ?

* A comprendre comme le Kirin Tor, pas la Compagnie.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3227
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Solina le Jeu 5 Déc 2013 - 18:07

Maëlli : Oui. Nous allons rester pour son enterrement. Il nous faudra également transmettre nos rapports à nos supérieurs.
Oraël : Et pour vous ? Quelle est la suite du programme ?

La Noble resta un instant focalisée sur le Gnome, avant de reporter son attention devant elle.

Maëlli : Si vous avez besoin de soutien supplémentaire, nous pourrons toujours soumettre une requête à nos supérieurs. Mais il ne sera pas possible de faire quoique ce soit tant que notre ami n'aura pas été mis en terre avec les égards qui lui sont dus.
avatar
Solina

Messages : 210
Date d'inscription : 04/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Jeu 5 Déc 2013 - 23:25

Seïbo : Si vous parlez de cette "Compagnie", je n'en ai aucune idée. Je ne suis pas leur supérieur, à vrai dire, ils n'ont aucun ordre à recevoir de moi et c'est plutôt moi qui devrait me plier à leurs exigences.
Endirvis : Bon à savoi'w.
Seïbo : Cependant, je pense que comme tout Ligemort Cendrelangue, ils se doivent de rejoindre leur quartier général et faire leur rapport puis attendre leur prochaine mission... Même s'il est probable qu'ils s'octroient une petite pause, ou qu'ils changent de direction si leur chef venait à mourir.
Krogar : Seïbo, surveilles ta langue, c'est de mon fils dont tu parles.
Seïbo : Navré, il y a eu déjà assez de morts pour aujourd'hui et les jours à venir.

Le SEMESE du gnome se mit à vibrer et il s'en empara immédiatement, il lit avec attention le message. Il fit ensuite ses adieux à la Compagnie, expliquant que le Prince Sigmar souhaitait le voir.

Endirvis : Et toi papa de Th'wain, tu nous accompagnes ?
Krogar : Malheureusement, je n'ai pas cette permission. Si le Cercle Terrestre m'a placé au côté des dirigeants de l'Empire Mjordin, c'est pour que je me soucie de leurs problèmes, pas des miens.
Endirvis : Qu'ils aillent se fai'we fout'we, c'est ton fils quand même.
Krogar : Ma présence ne l'aiderait en aucun cas et puis nous sommes des orcs, nous n'avons pas à materner nos enfants dès la première égratignure.

Les yeux du troll s'éclairèrent d'une lueur de folie, il mit la main sur la poignée de Brisâme. Il serrait les dents, il n'aimait pas spécialement le père de Thrain, le considérant comme un lâche et un traître. Après tout le mal que c'était donner Thrain pour le faire revenir d'entre les morts, il lui avait menti sur l'identité de son demi-frère et maintenant il décidait de n'en avoir cure de l'état de santé de son fils. En tout cas, c'est comme ça que le troll ressentait les événements. Voyant qu'il avait touché un point sensible, Krogar s'inclina avant de quitter la zone, préférant ne pas se laisser aller dans une joute verbale inutile... ou une joute tout court.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3227
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum