La découverte du nouveau monde...

Page 16 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Mer 22 Mar 2017 - 14:05

Cynelwen, comme à son habitude, s'était tenue en retrait, totalement silencieuse tout le long de la discussion entre l'ancien et le nouvel Aspect draconique. Elle observait avec effroi la majestueuse wyrm qui venait tout juste de quitter ce monde, ayant enlevée au préalable son casque afin d'adopter une attitude plus solennelle. Plus encore que la majorité des kaldorei, la gardienne considérait les dragons comme des êtres d'exception. Même si elle n'avait jamais vénérée, ni même appréciée, l'Aspect Alexstrasza, la voir partir ainsi, devant elle, était une douleur impossible à expliquer. Ce n'était que grâce à une immense lutte intérieure qu'elle arrivait à ne pas fondre en larmes comme Siasske, Arkturus et Alhia.

Therdag, lui, se tenait près de Mozdram. Alors que ce dernier semblait davantage étonné de voir une telle créature, le nain était soudainement assailli de doutes. Durant toute la scène, le nain sombrefer n'avait pas pu lâcher des yeux Alexstrasza, s'agenouillant même, l'air hébété. Pour lui, les dragons n'avaient jamais été rien de plus qu'un fléau à éradiquer de cette planète, l'exception étant Irion... Maintenant, en voyant Alexstrasza, il comprenait à quel point il avait eu tort de penser ainsi.

Mjoll se tenait non loin d'Irion qui n'avait pas enlevé sa main du ventre de la Reine des Dragons. Il semblait entreprendre une sorte de rituel, consumant peu à peu l'Aspect de la Vie grâce aux flammes crépusculaires, la privant au passage du repos de son âme. Le visage de l'humain, en dehors du visible tourment intérieur qu'il subissait en faisant cette action, semblait aussi se transformer. Toutes ses caractéristiques draconiques s'amplifiaient plus les secondes passaient. Sa peau devenait lentement de plus en plus écailleuse, ses yeux s'enflammant de ces flammes violâtres, ses cornes poussant jusqu'à atteindre une taille plus que raisonnable tandis qu'une queue reptilienne commençait à se faire une place dans le bas de son dos. Ce n'était pas seulement que son déguisement prenait fin mais aussi que le dragon crépusculaire gagnait littéralement en puissance à mesure qu'il consumait l'esprit de l'Aspect de la Vie. La vrykule tourna un regard affolé en direction d'Arkturus quand celui-ci se leva, l'arme de Kilrogg dans la main, ne pouvant pas resté insensible devant l'ignominie que commettait Irion. Elle banda une flèche dans son arc avant de le pointer en direction du druide.

Toutefois, le worgen ne se décida à s'arrêter seulement quand la ville elle même se mit à trembler. Dehors des bruits d'une lutte titanesque se faisaient entendre, comme si plusieurs orages grondaient en même temps. Quelque chose qui dépassait leur entendement était en train de se dérouler à l'extérieur. Mettant fin à cette soudaine stupéfaction, une pince géante sortit du sol sur la position de Cynelwen. Heureusement, même après tout ce qui s'était passé, les sens de la gardienne restaient en alerte, lui permettant de se téléporter en sécurité, non loin des trois sin'dorei. La pince, qui faisait la taille des plus robustes compagnons, s'enfouit dans le sol, préparant probablement une autre attaque.

À côté de Therdag, Mozdram se mit soudainement les mains sur le visage. Il tomba sur ses genoux dans sa lutte contre quelque chose d'invisible avant de se relever sombrement. Il brandit rapidement sa lance tout en déplaçant son regard sur leur guide. Le nain, en comprenant que le chef de la Compagnie n'était plus lui même, réussit à s'équiper de son bouclier, déviant de justesse la lame aiguisée qui s'apprêtait à atteindre son cœur. Se plantant profondément dans sa hanche droite, malgré l'armure, Therdag ne put s'empêcher de hurler de douleur alors que Mozdram enlevait déjà son arme de sa plaie. Le krokul se recula de quelques pas, l'esprit visiblement ailleurs mais restant étonnamment prêt à combattre.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Mer 22 Mar 2017 - 20:43

Les Compagnons regardaient, hébétés et/ou hostiles, la "transformation" d'Irion, lorsque quelque chose vint perturber la scène. Montrant que même avec l'émotion du moment, il restait sur ses gardes, Marden dégaina son épée dés que le vacarme extérieur se fit entendre. Malgré le fait qu'ils semblaient apparemment seuls dans la salle, il ne s'était pas imaginé en sécurité une seconde. Le rôdeur chercha à identifier la menace, mais il n'avait pas envisagé l'apparition de pinces gigantesques, pas plus d'ailleurs que leur allié Roué se retournant contre eux, n'étant manifestement pas maître de ses actions. Marden fit le lien rapidement entre cet état et l'ennemi invisible -pour le moment- qui les menaçait, bien qu'il ne parvenait pas à comprendre exactement de quoi il s'agissait, il fallait agir vite. Cynelwen avait, comme elle l'avait déjà prouvé auparavant, d'excellents réflexes, puisqu'elle échappa à l'offensive monstrueuse avec aise, se retrouvant à côté de Marden, qui ne cachait pas une certaine admiration envers les capacités de la Gardienne. Gawel, qui aurait presque fait de même qu'Arkturus en cherchant à s'en prendre à Irion s'il n'avait pas été rattrapé par sa logique qui lui ordonnait de faire confiance au nouvel Aspect, même si ce qu'il faisait le répugnait, avait été plus surpris par l'attaque, l'apparition de la pince provoquant chez lui une réaction de choc et d'incrédulité. Le fusilier s'empara de son arme, craignant de voir le mystérieux ennemi se montrer, et lui prêtant mille apparences monstrueuses. Le fusilier serra les dents en voyant qu'ils devraient affronter non seulement une menace mystérieuse, mais aussi un de leurs alliés.

Tout en se préparant à se défendre et en surveillant une seconde apparition de la pince, Gawel espérait que Mozdram reviendrait à la raison avant qu'ils ne doivent commettre l'irréparable. Le fusilier rouge se plaça devant Azriv, comme d'une volonté de le protéger, alors qu'il ne pouvait pas voir la menace arriver, mais cela pourrait peut-être rassurer un peu Azriv, qui était plus qu'inquiété par la situation, même pas encore remis de ses émotions suite au terrible destin de l'Aspect de la Vie. Le mage n'aimait pas du tout le tour que prenait la situation, et craignait de devoir lancer des sorts destructeurs sur Mozdram (déjà qu'il avait bien failli le toucher sans le vouloir quelques minutes plus tôt), il ne savait pas vraiment comment aider ses compagnons. Marden se détacha du petit groupe, tentant de prendre le Roué par surprise, l'observant se battre contre Therdag. Ce dernier se préparait à attaquer Mozdram, mais le Roué restait très agile même dans cet état, et esquiva sans peine le coup. C'est le moment que Marden, qui pressa le pas pour se rapprocher du combat, choisit pour oublier que le sol était glissant, et il faillit chuter. Il se rattrapa, mais non sans attirer l'attention de Mozdram, mettant ainsi fin à sa tentative de l'approcher sans être vu. Therdag était à nouveau en position de défense, craignant une contre-offensive du Roué, qui se retrouvait à présent entre le sombrefer et le reste du groupe, isolé. Marden soutint le regard absent du Roué, se préparant à devoir se défendre contre leur supérieur. Il eut une pensée pour une période de sa vie beaucoup plus simple, il n'y a pas si longtemps.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3249
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Jeu 23 Mar 2017 - 11:08

Le corps secoué par les sanglots, Alhia avait fini par se taire au bout d’une minute, à court de choses à dire. Pourtant son désespoir ne s’arrêtait pas là, et elle continuait de serrer fortement Siasske contre elle. Cette dernière caressait ses cheveux d’une main, en silence. Les larmes s’étaient taries, mais elle ne trouvait toujours rien à dire à sa cadette, qu’elle se contentait juste de bercer doucement pour essayer de la réconforter.
La Druidesse releva la tête lorsqu’elle sentit la Bien-Née se crisper et commencer à vouloir la lâcher. Se faisant, elles purent apercevoir en même temps toutes les deux les transformations d’Irion à mesure qu’il s’imprégnait de l’âme d’Alexstrasza, et Arkturus, arme en main, prêt à l’attaquer.

Siasske voulait intervenir, empêcher le Worgen de faire une énorme bêtise. Tout ce qu’entreprenait le Nouvel Aspect était un mal pour un bien, mais elle avait conscience que ce qu’il faisait à cet instant précis pouvait être trop compliqué à expliquer et à faire comprendre. La Druidesse contre elle, qui avait une expression quelque peu horrifiée en voyant leur allié draconique, et l’épée dans la main d’Arkturus, en étaient de parfaits exemples. Et quand bien même elle se savait capable de faire entendre raison à Alhia, il n’en serait clairement pas de même pour son Maître.
Cependant il n’y eut pas besoin pour la Chasseresse d’intervenir, car le sol trembla soudainement sous leur pied, déstabilisant ceux qui n’étaient plus assez alertes, et l’apparition soudaine d’une pince de taille plus que convenable provoqua un semblant de réaction chez Alhia, qui bégaya un "Qu’est-ce qu’il se passe..?" légèrement affolé.


Sia’ : Lève-toi, il va falloir que l’on se batte…

Paniquée, essuyant fébrilement ses joues, la Druidesse se redressa aidée de Siasske, qui lorsqu’elle fut sûre qu’elle tenait sur ses deux jambes, la lâcha et dégaina l’une de ses épées. Surprise, elle dévisagea Mozdram qui attaquait Therdag. Comprenant que quelque chose ne tournait pas rond, la Chasseresse ordonna à sa cadette de rester près d’elle quoi qu’il arrive.
La perspective de devoir combattre le Roué ne lui faisait pas plaisir, au vu de ses capacités et du fait qu’il était leur chef, mais s’il le fallait, elle se tenait prête à agir dans l’éventualité où il ne pourrait parvenir à reprendre ses esprits. Dans son dos Alhia jeta un regard inquiet à Irion, se demandant s’il avait perçu l’agitation derrière lui et s’il allait intervenir ou non. Mjoll qui se tenait à côté de lui relâcha la pression qu'elle exerçait sur son arc alors qu'elle en menaçait Arkturus lorsqu'elle vit Mozdram s'en prendre à Therdag. Elle ne connaissait pas le Chef de la Compagnie autant que les autres membres du groupe, mais n'envisageait pas pour autant de le tuer. La flèche qui se tenait sur la corde de son arc retourna à son carquois avec son arme, et farfouillant l'une des bourses qu'elle portait, elle en tira un petit objet rond qui attira le regard de Siasske. Avant que celle-ci ne comprenne de quoi il s'agissait, la Vrykule criait un avertissement et le lançait avec force sur le sol au pied du Roué.
La céramique éclata en morceau et, au contact de l'air, les composants qu'elle renfermait créèrent un épais nuage de fumée grisâtre qui entourèrent le guerrier, l'empêchant de voir et le faisant tousser assez violemment, alors que les Compagnons, grâce à la taille imposante de la pièce, pouvait prendre suffisamment de distance pour ne pas subir les effets de la "bombe".
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2783
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Ven 24 Mar 2017 - 13:21

Alors que quelque chose dehors secouait régulièrement les fondations mêmes de la cité noire, les groupes de compagnons, devaient se concentrer sur la prochaine attaque de la pince. Cette fois-ci, étonnamment, ce fut Alhia qui fut la plus alerte. Elle réussit à sentir grâce à ses facultés de druidesse que la monstruosité, sous elles, allait les frapper à cette position précise. Alertant à temps son aînée, les deux se décalèrent dans le même sens tandis que la créature fouisseuse tentait une attaque, qui s'avéra vaine.

Toutefois, malgré cette réussite de leur part, les elfes remarquèrent assez rapidement que ce n'était pas qu'une seule pince qui sortait cette fois-ci mais bel et bien deux. L'immonde créature commença alors à s'extirper avec une certaine facilité du sol visqueux, dévoilant peu à peu son apparence. Elle ressemblait étrangement à l'Avatar de Soggoth, en plus grand et en beaucoup plus caparaçonnée. La chitine rouge qui entourait son corps semblait tout bonnement impénétrable tandis que les deux paires de pattes fines et acérées qu'il avait dans son dos continuait à l'aider à s'extirper. Même s'il n'avait que de visible le haut de son imposant corps, on pouvait déjà deviner qu'il dépassait, et de loin, chacun des compagnons ici présents. Seul le corps sans vie d'Alexstrasza faisait deux fois sa taille. Cherchant à ne pas se laisser abattre malgré la situation, Arkturus tenta de rediriger sa frustration vers le C'Thrax mais celui-ci posa soudainement ses quatre yeux jaunes sur le worgen. Alors que le druide incantait un sort visant à le bloquer, une pince se dirigea violemment vers lui. Le druide ne le vit arriver que trop tard. Il fut alors propulsé sur le côté, se roulant violemment de nombreux mètres dans la fange visqueuse, l'éloignant de plus en plus du reste du groupe. Le coup avait beau être violent, le worgen blanc se relevait déjà en tremblant, prouvant qu'il était toujours conscient mais affaibli.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Mar 28 Mar 2017 - 12:58

Marden éprouva un certain soulagement lorsque Mjoll parvint à incapaciter Mozdram, même si ce n'était que temporaire. Se battre contre leur supérieur qui était devenu un des leurs, malgré leurs différences, il aurait préféré éviter. Comprenant qu'il ne pourrait pas vraiment agir au travers de l'écran de fumée, il se prépara plutôt à frapper quand la fumée se serait un peu dissipée, mais sa stratégie fut interrompue par l'apparition du propriétaire des pinces géantes, et même si les combattants pouvaient imaginer quel monstre cela pouvait être, il faisait peur à voir, surtout si l'on considérait qu'il n'était même pas totalement sorti du sol. Même s'il était assez loin du monstre, Marden fit un pas en arrière par réflexe, craignant la force que le C'Thrax pourrait déchaîner sur le groupe, et à raison, puisqu'ils en furent tous témoin en voyant Arkturus se faire balayer comme un fétu de paille. Dans les quelques secondes qui suivirent, Azriv tenta de s'en prendre à leur nouvel adversaire avant qu'il ne puisse réagir, préparant un sort que même lui jugea mal exécuté. Il ne rata pas sa cible, mais les flammes ne laissèrent qu'une trace noire sur la chitine épaisse, ne faisant apparemment aucun dégât. Azriv se demanda si le C'Thrax était ignifugé, ou si son sort avait été si médiocre. Non loin de lui, et craignant que le monstre ne tourne son attention vers Azriv, Gawel leva son fusil vers la créature, visant un des yeux luminescents, mais il aurait manifestement du se méfier de ce qui encombrait le sol visqueux de la salle, puisqu'au moment où il allait appuyer sur la détente, un grand nombre de ce qui semblait être des petites araignées de chair s'extirpèrent des coquilles d’œufs éclos et bondirent sur le fusilier, lui faisant émettre un cri de surprise, et rater son tir, la balle partant se loger inutilement dans un mur, alors que les petites créatures s'accrochaient à ses membres et commençaient à ponctionner son sang la où elles accédaient à sa chair. Lâchant son arme, Gawel parvint à en arracher deux de son cou, horrifié par cette surprise, alors qu'il abandonnait pour l'instant le C'Thrax pour lutter contre les araignées, manquant au passage de tomber au sol, difficilement assuré sur ce terrain glissant.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3249
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Ven 31 Mar 2017 - 12:23

Un "Maître!" retentissant s'était fait entendre lorsque le Worgen blanc fut projeté par Erudax. Alhia avait voulu se déplacer pour aller l'aider, mais l'ordre de Siasske lui disant de ne pas bouger avait stoppé son mouvement.
Répondant à ses protestations, la Chasseresse lui avait signifié que se serait stupide de sa part de courir au secours du Druide, qui se relevait déjà, alors qu'on avait besoin d'elle pour combattre la créature à demi-sortie du sol. Sa cadette avait pâli à l'apparition du haut du corps du C'Thrax, il était immense et insensible à tout ce que les Compagnons venaient d'essayer contre lui.
Pourtant Siasske avait raison, et en réfléchissant un peu à la situation, la Druidesse vint rapidement à deviner ce que son maître avait voulu faire : immobiliser leur ennemi afin de le rendre plus facilement attaquable. Le monstre lui faisait peur, mais c'était comme pour une araignée. On est plus rassuré en sachant qu'elle est là, et Alhia n'avait pas envie que Erudax retourne sous le sol se cacher pour les empaler par surprise.
Elle remonta donc ses manches et agita les mains en direction du sol. Avec une incantation, elle fit sortir du sol visqueux des racines qui commencèrent à s'enrouler autour du C'Thrax. Seulement, à la grimace de la Druidesse et à l'épaisseur relative des plantes, Siasske sut tout de suite que ça ne marcherait pas. Le sort lui donna raison lorsque leur adversaire s'en débarrassa aisément en bougeant, déchirant les racines comme du papier qui retombèrent au sol en frétillant, inutiles.

La Bien-Née grimaça. Ils étaient loin d'avoir affaire à un ennemi facile, et malgré tous ses efforts, elle était incapable de localiser un point faible dans la carapace chitineuse d'Erudax. A court d'idées, elle arma l'une de ses flèches enchantées, dans l'espoir de percer efficacement son armure, mais alors que son trait traversait la salle et se plantait sous l'un des quatre yeux de la créature, il n'en fut rien. Un sang pourpre s'échappa de l'endroit où sa flèche s'était enfoncée, mais il continuait à bouger et ne semblait n'avoir aucune douleur. Siasske recula, préférant prendre ses distances, et espérant qu'en s'éloignant plus elle puisse trouver une faille à toute cette armure naturelle, qu'elle n'aurait pas vu auparavant.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2783
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Ven 31 Mar 2017 - 14:54

Alors que Gawel cherchait tant bien que mal à se débarrasser des araignées, les créatures partirent, étrangement, d'elles même. Gorgées du sang du fusilier rouge, les immondices se rassemblèrent et commencèrent à se mêler et à se transformer... en quelque chose que les compagnons avaient déjà vu, quelque chose de cauchemardesque. Dans l'ombre, des volutes d'énergie noire commencèrent à prendre une apparence plus ou moins humanoïde devant les yeux horrifiés des compagnons. Quatre yeux violets se posèrent sur le groupe des sin'dorei et de la gardienne tandis que les araignées, devenues des ombrefiels, se rassemblaient près de ses "pieds" noirs, qui semblait tout aussi visqueux que le sol lui même. Voyant que la monstruosité sans-visage allait lancer un funeste sort sur Gawel, Cynelwen se téléporta en face de lui et encaissa le trait de l'ombre à sa place. Contrainte de poser un genou à terre malgré sa protection arcanique, la gardienne restait tout de même consciente tandis que le sorcier commençait déjà à disparaître dans les ombres dans une sorte de rire obscure. Les ombrefiels, eux, s'apprêtaient à bondir.

De l'autre côté, Mozdram s'extirpait du nuage de fumée en toussant. Avec difficulté, le vétéran leva une main en direction de Marden pour qu'il comprenne qu'il était de nouveau lui même. Il se pencha et chercha à reprendre sa respiration, tout en contemplant les créatures des Dieux Anciens qui les attaquaient. Au même moment, Erudax abattit de nouveau sa pince sur le worgen. Encore alerte, le druide bondit sur le côté et lança un sort de nature une fois stabilisé. Le C'Thrax le reçut de plein fouet dans son thorax, là où devait se trouver le cœur d'un mortel, en même temps que sa pince gigantesque frappait le sol. L'impact du sort avait été suffisamment violent pour créer un trou béant dans la carapace mais davantage, de la vie semblait en sortir. Des racines épineuses écartaient les plaques de la protection naturelle d'Erudax, sans que celui-ci n'émette un seul cri de douleur malgré la pression subie. Il cherchait encore et toujours à s'extirper du tunnel qu'il avait creusé.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Dim 2 Avr 2017 - 22:16

Cela ne lui plaisait pas du tout. Azriv regardait Erudax, puis l'apparition mystérieuse, puis les ombrefiels, puis à nouveau Erudax. Le jeune mage savait qu'ils tomberaient sur une résistance, mais il ne s'attendait pas à ces horreurs. Tentant de se rassurer, même si tout sens logique était contre eux, il décida de tenter à nouveau un sort sur la créature chitineuse, la brèche qu'avait littéralement ouvert Arkturus lui donnant un peu plus espoir en ces capacités. Après tout il était probable que la chair dissimulée sous la carapace soit bien plus sensible. En fournissant ses meilleurs efforts pour oublier les ombrefiels et la tourmente dans laquelle se trouvaient certains de ses camarades, afin de se concentrer sur sa magie, Azriv commença à incanter un sort, espérant qu'il ne serait pas douloureusement arrêté en plein milieu. Comme souvent avec ses méthodes, un petit agglomérat de flammes se forma entre ses mains, gonflant au fur et à mesure qu'il tournait sur lui-même, alors qu'Azriv murmurait à voix basse, peut-être bien pour se rassurer. Au bout de quelques secondes de ce manège, il lâcha le projectile, qui fila soudainement, comme si auparavant il le retenait, vers Erudax. La boule de feu arriva exactement la où son créateur l'avait prévu, trouvant son chemin entre les sarments du druide et les plaques de chitine, consumant et brûlant la chair. Même si le C'Thrax ne manifestait apparemment pas de douleur, nul doute que cette fois-ci, le sort l'avait atteint, et affecté, même s'il faudrait bien plus que ça pour l'abattre, et c'était assez pour rassurer un peu Azriv et lui permettre de se stabiliser. Ne prenant pas le temps d'apprécier sa réussite, le mage resta sur ses gardes, craignant des répercussions sous la forme d'une contre attaque d'Erudax, ou d'un intérêt soudain des ombrefiels pour sa délicate personne. Du coin de l’œil, il vit Marden faire un signe à Mozdram, comprenant qu'au moins, le Roué ne serait pas une menace en plus, c'était déjà un soulagement en soi. Autre chose attira l'attention du mage, sous la forme de Therdag, leur guide et allié, qui chargeait dans la direction des ombrefiels, avec la ferme intention de se charger de l'un d'entre eux avant qu'il n'ait le temps de bondir. Malheureusement, remarquant le sombrefer, la créature de chair anticipa sa charge, et bondit sur Therdag, le faisant chuter dans un fracas de métal, et ruinant son occasion de les prendre par surprise. Le mage porta anxieusement sa main à ses lèvres, espérant que ces créatures seraient facilement terrassées, la menace colossale représentée par le C'Thrax étant bien plus inquiétante à ses yeux. Son regard se porta sur Gawel, inquiet pour la santé du fusilier, qui avait perdu une bonne quantité de sang dans la "fabrication" des ombrefiels, mais surtout de l'horreur qui en était apparemment à l'origine. Gawel était pâle, et semblait comme désorienté, une expression d'horreur dans ses yeux écarquillés. Il avait amorcé un mouvement pour récupérer son arme tombée au sol, mais semblait clairement peu assuré. Azriv se dit qu'il ne valait peut-être mieux pas qu'il tire sur quoi que ce soit, mais il ne l'avait jamais vu aussi visiblement affaibli.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3249
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Dim 9 Avr 2017 - 13:50

Toujours alertes, les deux Elfes de la Nuit observaient le combat qui se déroulaient en réfléchissant à ce qu'elles étaient capables de faire. Siasske percevait vaguement le nuage de fumée derrière Erudax qui se dispersait, espérant que Mozdram était revenu à lui, mais la taille imposante du C'thrax l'empêchait clairement de voir.
Voyant les démonstrations magiques d'Arkturus et Azriv particulièrement efficace sur le plan technique puisqu'elles venaient d'ouvrir une brèche non négligeable dans l'armure naturelle de leur imposant adversaire, elle décida de creuser plus profondément la faille qui s'offrait à eux. Tout en attrapant l'une de ses flèches, elle remarqua que malgré les attaques redoutables de ses Compagnons, Erudax semblait ne ressentir aucune souffrance, et cela l'intriguait au point qu'elle se demandait s'ils faisaient bien. Ne voulant pas laisser le doute prendre le pas sur son esprit, elle secoua la tête d'une grimace et posa la flèche sur la corde de son arc.
Avec une inspiration, elle banda son arme en même temps qu'elle se concentrait pour ressentir les énergies gangrénées qui se trouvaient dans son corps. Sa marque noire réagit instantanément à sa demande mentale, lui faisant immédiatement ressentir une sensation de brûlure sur l'épaule gauche, et l'acier de la pointe de sa flèche se teinta d'un vert démoniaque qui ne présageait rien de bon. Lorsqu'elle fût sûre que son trait trouverait sa bonne place, elle relâcha la tension sur son arc, et regarda le projectile qui traversait la pièce à toute vitesse pour aller se planter dans le trou ouvert par Arkturus peu avant sur le torse d'Erudax.
Au contact de la chair, la magie qui avait imprégné la flèche s'activa et fit apparaître des flammes vertes. Ces dernières imprégnèrent rapidement les flammes qu'Azriv avait auparavant invoqué et qui étaient sur le point d'étouffer, ravivant de plus belle le feu magique qui se teinta entièrement du Fel en quelques secondes et s'étendit sur le haut du corps du C'Thrax, brûlant au passage les sarments qui le bloquaient.

En retrait, Siasske râlait après son épaule gauche agitée de flammèches gangrénées en conséquence au sort qu'elle venait d'utiliser, qu'elle s'appliquait à disperser pour limiter les brûlures que cela lui infligeait. Intérieurement elle se réjouit pendant une ou deux secondes de ne plus avoir de cheveux sur ce côté de son crâne depuis la fois d'avant sur la plage, mais le moment fut de courte durée.

Dans le même laps de temps à peine quelques pas à côté d'elle, Alhia avait également décidé d'agir. Elle avait eu une grimace horrifiée en voyant les Ombrefiels qui se regroupaient après avoir sucé le sang de Gawel, d'autant plus qu'ils n'étaient pas seuls lorsqu'elle découvrit S'qrilax vers qui ils s'étaient approchés. Cependant, en constatant que ce dernier préférait disparaître momentanément du combat, sûrement pour faire des trucs de méchants se dit-elle, elle protesta en tendant ses mains vers le sol dans sa direction, et d'imposantes racines en sortirent pour répondre à son appel. Les plantes frétillantes vinrent prendre le Sorcier en étau, et réduisirent sur le coup tous ses efforts pour s'éloigner, le bloquant sur place, incapable de bouger ou d'agir tant que la Druidesse gardait le contrôle sur son sort.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2783
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Lun 10 Avr 2017 - 16:15

Alors que les flammes gangrenées s'étendaient dangereusement sur la partie haute de son torse, Erudax s'agitait pour achever de s'extirper du sol, sans même ressentir ne serait-ce qu'une once de douleur. Même si la créature était gigantesque et intimidante, davantage maintenant sur ses deux pattes caparaçonnées, elles aussi, Siasske ne fléchit pas un seul instant. La pince alla s'abattre lourdement sur le sol là où se trouvait la bien-née qui avait heureusement vu le coup lent venir. La chasseresse emporta dans son saut sa protégée et l'onde de choc provoquée les propulsa de quelques mètres sur le côté, les faisant se rouler dans la fange.

Non loin, S'qrilax, malgré les sarments, ne coupa pas son rire machiavélique. Il posa délicatement ses tentacules visqueuses sur les entraves qui entouraient ses jambes, laissant sa magie noire agir. En un instant, elles se flétrirent, perdant tout signe de vie en relâchant leur emprise. Toutefois, ses gloussements sombres se turent lorsqu'un ombrefiel sauta vers lui pour se prendre une lance de plein fouet à sa place. Le sans-visage posa d'abord ses quatre yeux sur sa créature qui disparaissait dans une flaque de sang avant de les lever en direction du responsable de l'attaque. Celui-ci lui rendit son regard, avec une certaine défiance, tout en empoignant ses kamas emblématiques, prêt à combattre l'immondice qui avait osé prendre le contrôle de son esprit.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Mer 12 Avr 2017 - 18:57

En voyant les flammes gangrenées dévorer Erudax, Gawel avait eut un frisson d'espoir autant que d'inquiétude, mais il en faudrait apparemment bien plus pour terrasser leur ennemi. Son fusil à nouveau entre les mains, il s'efforça de détacher son regard du C'Thrax, pour se tourner vers S'qrilax et ses ombrefiels. Si le groupe d'adversaires était moins impressionnant en taille, ils n'en demeuraient pas moins une menace, personne ne l'ignorait. Le fusilier réprima l'angoisse et le dégoût qu'il éprouvait, et affermit sa prise sur son arme, s'apprêtant à faire feu sur le sans-visage, qui allait apparemment bientôt être aux prises avec Mozdram, heureusement à nouveau de leur côté. Gawel savait sa visée moins assurée que d'ordinaire, et ce ne fut pas une surprise pour lui de voir que la balle ne toucha pas la tête, comme il l'avait prévu, mais alla se loger dans le bras droit tentaculaire de la créature, le faisant éclater au passage, privant S'qrilax d'un de ses appendices. Gawel grommela quelque chose, comme s'il cherchait à accuser une visée mal réglée, alors même qu'il savait pertinemment que c'était ses propres tremblements qui avaient dévié le tir, mais au fond ça n'était pas un tir perdu, après tout il aurait pu tout bonnement rater sa cible. Détachant les yeux de S'qrilax et Mozdram, Gawel vit que Marden était en train de les rejoindre, une de ses lames longues en main, s'apprêtant visiblement à s'en prendre à l'un des ombrefiels. Tout comme lui, le rôdeur devait avoir conscience qu'il ne pouvait pas grand-chose contre le colosse carapaçonné qui subissait un flot de sort et d'attaques impressionnantes, mais qui ne semblait pas particulièrement incommodé par cette situation. Marden plus encore que Gawel d'ailleurs ne serait probablement pas capable de lui nuire, puisqu'il devrait s'approcher de lui à une distance qu'il ne souhaitait pas vérifier, par bon sens autant que par crainte. Heureusement rien ne se dressa sur le chemin du rôdeur elfe de sang, qui allait bientôt pouvoir leur prêter main forte, si toutefois les adversaires ne se tournaient pas contre lui les premiers. Marden tâcha de ne pas y penser, se concentrant sur sa trajectoire sur le sol glissant.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3249
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Lun 24 Avr 2017 - 11:47

Mjoll n’avait pas pu réellement bouger après son action. La pièce était certes gigantesque, mais le nuage de fumée qu’avait provoqué sa bombe avait été relativement imposant, aussi s’était-elle contentée de rester près d’Irion. Elle craignait qu’un autre Compagnon malheureux ne tente de s’en prendre à lui, mais avec la menace que représentait Erudax, et S’qrilax avec lui par la suite, personne n’avait tenté de se rapprocher d’eux.
Elle fut soulagée de voir Mozdram sortir intact et à nouveau lui-même de la fumée lorsque celle-ci commença à se dissiper, avant de reporter à nouveau son attention sur Irion.

Il n’avait vraisemblablement pas bougé lui non plus, mais son corps changeait au fur et à mesure qu’il absorbait l’âme d’Alexstrasza, et Mjoll n’avait pas besoin d’être devin pour le voir. Le rituel étrange qu’il effectuait l’intriguer, la faisant s’interroger sur les actions du Spectre. En le détaillant elle plissa les yeux, cherchant un signe ou quoi que ce soit qui lui permettrait de déterminer si son Maître était toujours conscient et lui-même, mais la concentration du drake était telle que rien ne l’interrompait et qu’il était impossible pour la Vrykule de deviner si tout se passait bien ou pas.

Avec une certaine satisfaction, Siasske avait regardé les flammes vertes brûler Erudax, mais la réponse du C’Thrax ne se fit pas attendre. Alors qu’il achevait de sortir du sol, révélant un bas de corps tout aussi protégé que le haut, il abattit sa lourde pince sur l’endroit où se trouvait l’Elfe de la Nuit. Cette dernière, aux aguets, esquiva aussitôt le coup d’un saut agile sur le côté, attrapant avec elle la Druidesse qui ne comprit pas ce qu’il venait de se passer alors qu’elles roulèrent sur le sol dégoûtant. En se relevant et en s’essuyant, Alhia put voir que S’qrilax avait profité de la distraction pour se délivrer de ses plantes, les flétrissant jusqu’à la racine et permettant au Sorcier de se reconcentrer sur Mozdram décidé à s’en prendre à lui.

De l’autre côté de la pièce pendant ce temps, Mjoll avait observé le Roué qui, maintenant à nouveau lui-même, avait décidé de s’en prendre au sans-visage et venait de tuer l’un de ses Ombrefiels en voulant s’en prendre au maître. La grande Chasseresse fit une moue, et pour aider le Chef de la Compagnie, et empêcher aux serviteurs de nuire plus à quiconque, arma son arc pour décocher l’une de ses flèches sur l’un d’entre eux. Le trait le perça de plein fouet et le tua sur le coup, le laissant inerte sur le sol et dans sa propre flaque de sang.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2783
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Sam 29 Avr 2017 - 12:30

L'ombrefiel atteint par la flèche de la chasseresse se transforma rapidement en flaque de sang devant le sombrefer, qui venait tout juste de s'en débarrasser. Il envoya un regard empli de gratitude à la vrykule, qui hocha la tête en sa direction avec un sourire. Le sans-visage profita de ce court temps de pause pour agiter son tentacule et ce qui restait de l'autre dans une sorte de chorégraphie presque trop rapide pour l’œil humain. Soudain, Gawel qui venait tout juste de se relever, put sentir une immense douleur le submerger alors que du sang commençait à s'écouler de ses plaies laissées par les araignées.

Voyant le fusilier rouge s'écrouler de nouveau sous le poids de la douleur, le roué se décida à charger au milieu des ombrefiels pour atteindre S'qrilax. Même si son attaque était parfaitement cadrée, une des créatures de sang lui bondit au visage, l'arrêtant dans sa course. Après une courte mais intense lutte, il réussit à l'extirper et à la jeter sur le sol. La créature lui grogna dessus en se réceptionnant, visiblement de nouveau prête à bondir tandis que ses congénères entouraient leur créateur afin de le protéger. Au même moment, un bruit d'origine magique, qui commençait à devenir familier, se fit entendre dans le dos de S'qrilax. Ne se laissant toutefois pas surprendre, l'attaque de la gardienne fut esquivée habilement par le sans-visage qui se repositionna grâce à sa forme éthérée, laissant Cynelwen au milieu des ombrefiels.

Erudax, de son côté, se concentrait dorénavant totalement sur la manieuse de la magie démoniaque. Quelque chose comme de la colère semblait s’émaner de la créature, comme si elle avait une rancune personnelle à l'encontre des démons. Ce manque de lucidité fut vite pris en compte par la bien-née qui réussit à mener la monstruosité en besogne, le faisant frapper, grâce à un incroyable concours de circonstances, directement sur la position où S'qrilax venait de reprendre forme. Au moment de l'impact, le sans-visage écarquilla tous ses yeux une ultime fois en comprenant le ridicule de sa fin. Son rire se tut définitivement alors que l'onde de choc se propageait, que les ombrefiels dépérissaient et que la douleur de Gawel s'apaisait.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Sam 29 Avr 2017 - 15:26

Gawel qui était rarement aussi sollicité par ses adversaires, mettrait un certain temps à se remettre des évènements, c'était certain, mais il avait échappé au pire, et il devrait apparemment être reconnaissant envers la propre négligence de S'qrilax, dont la fin impromptue avait peut-être fait hausser un ou deux sourcils. La bataille n'était cependant pas encore gagnée, Erudax tenait encore bel et bien debout, et malgré les attaques répétées à son encontre, il semblait plus énervé que blessé. Non loin de Gawel, Azriv se préparait à renforcer l'offensive contre Erudax, préparant une boule de feu qu'il était à peu près sûr de ne pas rater. Pas vraiment sûr de l'efficacité de ses sorts sur leur adversaire, le mage ne souhaitait pas tenter des choses plus extravagantes, et pourtant, même ce sort qu'il pensait simple ne se passe pas exactement comme prévu. Azriv avait une idée simple, qui était que selon lui, sa magie avait des chances d'alimenter le feu gangrené, bien qu'il n'aurait pas su expliquer comment. Peut-être aurait-il du réfléchir un peu plus à ses actions, puisqu'il n'eut pas même le temps d'envoyer la boule de feu. Le feu qui prenait forme entre ses mains se teinta soudainement de vert, prenant la même allure que les flammes qui dévoraient déjà Erudax. Avant que le mage n'ait le temps de comprendre la situation, les flammes vertes redoublèrent de taille, et en une fraction de seconde supplémentaire, le feu gangrené entourait totalement le mage, qui échouait à comprendre la situation, l'air horrifié par le tour que prenait son sort. D'ailleurs, il semblait incapable de pouvoir incanter quoi que ce soit, comme si le feu gangrené l'isolait. Dans les premières secondes, Gawel avait poussé un cri de terreur, craignant que le mage ne soit dévoré par les flammes, mais après quelques secondes de cet étrange brasier, il apparaissait qu'Azriv était intact, outre le fait qu'il était entouré par les flammes, et qu'il aurait préféré que cela ne soit pas en train de lui arriver. Le mage était actuellement trop sujet à la panique pour comprendre ce qui causait cet état.

Ce spectacle ardent n'échappait probablement à personne, en tout cas Marden en était bien conscient. Le rôdeur avait, comme chacun des compagnons, était soulagé quant au destin du sans-visage, mais hors de question de perdre de vue leur adversaire le plus dangereux. En voyant S'qrilax se faire écraser ainsi, Marden avait immédiatement pensé à ce qu'il se produirait si l'un d'eux subissait une de attaques; nul doute qu'ils produiraient sûrement une bouillie du même genre. Marden regardait le combat d'un oeil anxieux, ne sachant pas s'il devait aider Azriv, -et même, comment s'y serait-il pris ?- ou s'il devait tenter quelque chose contre l'imposant C'Thrax. La taille et la puissance de l'adversaire le dissuadaient de s'approcher, mais si personne n'intervenait il allait sans doute transformer Siasske en bouillie informe dans les quelques secondes qui suivaient, si ce n'était pas quelqu'un d'autre. Marden serra les dents et sa prise sur sa lame, qu'il rengaina ensuite, envisageant une autre stratégie. Tant pis, il allait devoir se jeter dans les griffes de l'ennemi, mais il comptait toujours sur sa chance -sans parler de ses camarades- pour le tirer d'affaire. Il fonça vers la jambe d'Erudax, qui bouillonnait apparemment de colère à l'encontre de Siasske, et ainsi n'avait d'yeux que pour elle, pour le moment en tout cas. Le rôdeur bondit, s'accrochant à la carapace, il parvint à se hisser jusqu'au genou de la créature, réalisant soudainement à quel point il était bien trop grand. Il se passa quelques secondes avant que le C'Thrax ne le remarque, et abatte sa pince dans sa direction. Tout en priant pour une mort rapide, le rôdeur parvint à dévier de la trajectoire en donnant une impulsion à son corps juste au bon moment, et la pince ne fit que racler inutilement la carapace, pour le moment. Alors qu'il essayait de continuer son ascension, Marden sentait que la rétribution d'Erudax serait imminente, et il espérait sincèrement que Siasske -et les autres- sauraient tirer profit de cette distraction. En s'arquant pour ne pas se faire déloger, le rôdeur se demanda une fois de plus pourquoi il se donnait tant de mal.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3249
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Dim 30 Avr 2017 - 2:31

Avec moults acrobaties et sueurs froides dans le dos, Siasske était parvenue à son but. Intérieurement, elle se remercia de n’avoir jamais manqué un seul entraînement et d’avoir toujours refusé d’abandonner malgré la fatigue, sans quoi elle n’aurait sûrement pas réussi l’exploit qu’elle venait de faire. Le fait qu’Erudax eut été entièrement focalisé sur elle, pour une raison qu’elle ignorait, avait beaucoup aidé à la manoeuvre.
La triste, et ridicule, fin de S’qrilax ne manqua pas de lui arracher un sourire victorieux, mais celui-ci fadit rapidement lorsqu’entre les jambes du C’Thrax, elle découvrit Azriv.

En voyant la couleur verdâtre des flammes qui l’entouraient, le doute ne fut pas permis, et même si elle s’interrogea sur comment, elle savait d’avance qu’elle était responsable pour ce qui arrivait au jeune Mage. Horrifiée à l’idée de ce que le Fel pourrait causer comme dégâts sur l’Elfe de Sang qui n’avait, à sa connaissance, jamais eu affaire à une telle magie, elle n’hésita pas une seule seconde à voler jusque lui, remerciant en son for intérieur Marden d’être venu lui apporter une distraction à ce moment-ci.
Alors qu’elle traversait la distance qui la séparait d’Azriv à grandes foulées, la pensée qu’elle ne se pardonnerait jamais de corrompre l’Elfe alors qu’on lui avait donné pour mission de veiller sur lui traversa son esprit, et la força à accelérer.
Le souffle court après les efforts qu’elle avait dû fournir pour manipuler Erudax, elle glissa sur le sol fongieux en s’arrêtant devant le Sindorei. Avec une certaine détresse dans les yeux, elle regarda son visage paniqué, cherchant un moyen. Se sachant incapable de contrôler un tel sort, quoi qu’ait voulu faire le Mage, elle fit la seule chose qui lui semblait logique sur le moment.
Tendant sa main gauche vers les flammes, du côté de sa marque noire, elle la referma dessus, et ferma les yeux pour se concentrer. Le feu gangréné sembla devenir tangible sous ses doigts  qu’elle ouvrait et fermait dans le brasier, alors que peu à peu elles perdirent en taille et en vivacité. Sur son épaule, la Bien-Née sentait pulser le tatouage démoniaque qui s’y trouvait, et la chaleur qu’il dégageait était difficilement supportable.
Tout semblait pourtant se dérouler idéalement, Azriv en premier plan juste en face d’elle pouvait clairement voir les flammes diminuer et se faire absorber par la main de la Kaldorei. Cependant, dans son désespoir aussi, Alhia avait voulu prêter main forte au Mage, et pensant bien faire, avait projeté un soin paliatif sur lui afin de contrer, même de manière minime, un éventuel retour de flammes si tant est que l’Elfe de Sang parvienne à lancer son sort.
Au lieu de cela, le Fel, agissant comme une barrière magique autour de lui, avait happé le sort de la Druidesse, l’empêchant d’atteindre sa cible et renforçant la terrible magie qui avait remplacé celle d’Azriv habituellement.
Siasske reçut la “protection” de plein fouet, avec un hurlement elle se arqua de douleur alors que la marque sur son épaule se mettait à luire d’un vert maléfique et s’enflammait, de flammes plus vives qu’aparavant, manquant de lui faire perdre tout contrôle. Ouvrant à nouveau les yeux, découvrant les conséquences de son acte, le regard qu’Azriv capta le fit découvrir des yeux d’une couleur similaire à la sienne, bien que pas aussi luisante.
Siasske serrait les dents, sentant sa main qui brûlait sous le fel, mais elle ne relâcha sa concentration que lorsque toutes les flammes maudites eurent disparu du corps d’Azriv et d’autour de lui, le libérant de sa prison gangréné involontaire. Un rapide coup d’oeil sur elle-même la fit découvrir que même si elle avait protégé le mage, sa peau pigmentée et noircie la faisait comprendre qu’elle avait agi sans savoir.
Tombant à genoux, elle entendit dans le lointain de son esprit chauffé par son acte Alhia qui hurlait son prénom.

Alors qu’elle avait pensé bien faire, la Druidesse avait compris trop tard qu’il n’en était rien, lorsque la barrière de Fel avait brillé en absorbant son sort préventif. Il était déjà trop tard lorsqu’elle voulut l’intercepter, Siasske avait déjà commencé sa terrible besogne. L’absence de lien mental lui avait empêché de lui hurler dessus combien elle était stupide, et la stupeur avait bloqué sa voix dans sa gorge. Mais lorsque la Bien-Née tomba à genoux, elle fut derrière pour la retenir de s’écrouler complètement, regardant sa tête ballotante et la noirceur de sa peau avec horreur. Elle savait qu’il n’y avait rien qu’elle puisse faire sur l’instant pour aider la Chasseresse affaiblie, qui sombrait peu à peu dans l’inconscience. Alhia sentait son corps chaud de l’effort qu’elle venait de fournir qui tremblait, parfois pris de spasmes. Enervée, fatiguée, elle se mit à jurer à voix haute contre Siasske, ignorant momentanément ce qu’il se passait autour, y comprit Azriv, hagard à leur côté, semblant encore légèrement paniqué par ce qu’il venait d’arriver.
La Chasseresse, épuisée et vidée de toutes énergies, sentit son épaule qui pulsait encore, avant de se laisser aller dans les bras de sa cadette.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2783
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Dim 30 Avr 2017 - 11:23

Alors que Siasske entreprenait son absorption de la barrière de flammes gangrenées qui entourait le pyromancien, Erudax cherchait à se défaire du malandrin qui l'escaladait. Un nouveau mouvement de pince finit par atteindre la position de Marden, qui grâce à son agilité, l'esquiva avec aisance. Toutefois, au moment où sa pince racla de nouveau la carapace entourant son genou, Erudax sentit des sarments entourer une partie de son bras et de sa jambe, les liant tous les deux ensemble, le coinçant dans tous ses futurs mouvements. En baissant son regard, il remarqua qu'Arkturus avait de nouveau lancer un sort, parfaitement calculé avec les actions de la monstruosité des Dieux Anciens. Le C'Thrax était maintenant dans une position plus que délicate.

Au même moment, une immense secousse fit trembler toute la ville, comme si deux géants secouaient la montagne elle-même. Alors que de nouveau, quelques compagnons s'étalaient au sol suite à la puissance du choc, Erudax réussit à se maintenir debout, même si lui même ne savait plus si c'était véritablement une bonne chose.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Dim 30 Avr 2017 - 17:43

Le subit embrasement du mage n'avait pas calmé les esprits même alors que le combat semblait tourner en leur faveur, et Gawel avait observé Siasske et sa jumelle tenter de régler la situation, tout en se sentant assez impuissant de ne rien pouvoir faire, à part regarder la scène, et espérer que le mage et le chasseresse s'en tireraient sans séquelles. À mesure que Siasske semblait absorber la magie gangrenée, la tâche lui devenait visiblement de plus en plus pénible et douloureuse, ce qui mit le fusilier plus que mal à l'aise devant l'évidence qu'il ne se passait la rien de bon. Il ne savait pas vraiment comment, mais il était à peu près sûr que c'était quelque chose venant de Siasske qui avait causé ce que subissait Azriv, d'une façon ou d'une autre, mais l'ardeur qu'elle mettait à éteindre les flammes démontrait qu'elle empêcherait les choses de (plus) mal tourner. Lorsqu'elle s'effondra, le fusilier eut un réflexe de vouloir plonger en avant pour la rattraper, mais au même moment la montagne trembla, et le fusilier se retrouva une fois de plus au sol, et 'il n'était probablement pas le seul dans ce cas-là.

Marden qui avait réussi son entreprise que même lui jugeait déraisonnée et bien trop dangereuse, s'accrochait tant bien que mal, lui-même étonné de ne pas se faire déloger plus rapidement. Le sort de son camarade lupin emprisonna les membres d'Eurdax alors que Marden constatait l'ascension qu'il lui restait à parcourir s'il voulait atteindre le haut du corps du C'Thrax, même si cela lui serait difficile, surtout si le sol se mettait à trembler. Les murs tremblèrent alors que Marden appréciait le sort parfaitement exécuté d'Arkturus, et pendant un moment le rôdeur craint de se retrouver emporté au sol si jamais le C'Thrax devait chuter, se voyant déjà écrasé sous le poids du monstre s'il devait échouer à se désengager rapidement.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3249
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Lun 1 Mai 2017 - 12:59

Erudax tentait bien que mal de se débarrasser des sarments qui l'entravait mais aussi de dégager Marden de lui, en vain. La créature immonde semblait céder à une forme de panique plus les minutes passaient mais ce n'était vraisemblablement pas une peur qui provenait de son instinct de survie, c'était quelque chose qui dépassait ce stade. Mozdram s'approcha de Gawel puis de Siasske, en compagnie de Cynelwen, pour les aider à se relever tous les deux malgré les tremblements. Le Roué s'attarda un peu plus sur la bien-née avec un certain air de surprise, elle avait pleinement assumée sa faute et au delà de tout sens commun, sauver Azriv de la seule manière qu'elle connaissait. La gardienne, ne perdant pas le nord, lâcha Siasske lorsqu'elle fut sûre que sa camarade allait tenir debout d'elle même puis lança un regard sérieux au reste de l'assemblée. Sa voix réussit à se faire une place au milieu du vacarme de la guerre qui résonnait jusqu'ici.

Cynelwen : Tous ceux utilisant une sorte de magie, alimentez les flammes ! Nous devons nourrir le fel pour qu'il s’étende et consume cette monstruosité !

Peu fière de ses paroles, notamment d'utiliser le fel, la kaldorei prit quand même l'initiative d'illustrer ses propos en lançant un déluge de projectiles arcaniques mineurs directement dans la faille enflammée. Le gangrefeu s'intensifia alors instantanément tandis qu'Erudax venait de reposer ses yeux sur la Compagnie. Cynelwen lui rendit son regard tout en s'apprêtant visiblement à une téléportation tandis que Mozdram commençait à éloigner Siasske et Gawel du combat titanesque, jugeant qu'aucun d'entre eux n'était à même d'aider.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Lun 1 Mai 2017 - 14:31

Therdag, qui n'avait pas vraiment pu exceller dans ce combat, aidait à présent Mozdram à déplacer les plus faibles pour les éloigner du danger, si cela était vraiment possilbe. Le sombrefer ne pouvait malheureusement pas protéger le groupe contre le titanesque C'Thrax, et une fois S'qrilax éliminé, il faisait ce qu'il pouvait pour se rendre utile, mais force était d'admettre qu'il n'y avait pas beaucoup d'options. En aidant le fusilier à se remettre sur pieds, Therdag put se rendre compte de la fatigue de l'elfe, qui lui assura au bout de quelques secondes d'hésitation qu'il pouvait le lâcher et qu'il réussirait à tenir pour le reste du combat. Gawel avait été modérément blessé, mais il se remettait encore de la précédente mission, tout comme Marden d'ailleurs, qui espérait que l'offensive viendrait avant qu'Erudax ne se libère et ne l'atteigne. En comprenant la stratégie de Cynelwen, le rôdeur se désengagea d'Erudax, sautant au sol. Il craint un moment de ne pas réussir à bien se réceptionner, la nature de la "plateforme" d'où il sautait n'aidant pas, pas plus que le sol peu stable et toujours glissant. Le rôdeur fit confiance à son agilité quasi féline, et à raison, puisqu'il se réceptionna sans dommages. Il s'éloigna rapidement pour ne risquer aucune représailles, juste à temps pour voir les gangreflammes s'intensifier sous les projectiles de la gardienne.

Les craintes d'Azriv se dissipèrent quelque peu suite aux paroles de Cynelwen, comme si cela lui permettait d'utiliser à nouveau sa magie après l'épisode de l'embrasement de son dernier sort, qui l'avait rendu plutôt hésitant à retenter quelque chose contre Erudax. Alors qu'il incantait une gerbe de flammes qu'il destinait au C'Thrax, le souvenir des flammes gangrenées si proches de lui se faisait pressant, et le mage hésita clairement, rendant son sort plus lent à se former que d'habitude, ce qu'Erudax ne manqua pas de remarquer. Si le sort qu'avait formé Azriv n'était pas dérisoire, ce n'était pas non plus un défèrlement infernal comme ce qu'il avait pu créer auparavant, et au lieu d'aller renforcer le feu gangrené comme ce qui était prévu par Azriv, le projectile enflammé alla s'écraser contre le bras protégé d'Erudax, qu'il avait brandi en bouclier, voyant le sort arriver vers lui, ayant pour seul effet de ne laisser qu'une trace noire sur la chitine chauffée.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3249
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Jeu 4 Mai 2017 - 15:15

Aidée de différents Compagnons, Siasske, la tête chancelante, avait été relevée et remise sur pieds. Elle fut lâcher peu à peu par diverses mains, une fois assurée qu’elle tenait relativement debout, alors qu’Erudax exultait sa rage d’avoir été immobilisée. A travers ses yeux brumeux, la Chasseresse devinait le vert des racines qu’avait fait sortir de sol le Worgen Druide et qui bloquait le C’Thrax.
La voix forte de Cynelwen quelques pas devant elle fit sonner des cloches contre ses tempes, qu’elle tenta vainement de masser d’une main. Alhia à côté d’elle remarqua que la Bien-Née chancelait et passa un bras à sa taille pour la soutenir. En entendant l’injonction de la Gardienne, Siasske avait voulu tendre sa main gauche vers leur adversaire afin de faire de nouveau usage de la terrible magie qui habitait son corps tout entier dorénavant. Sur son épaule où se trouvait originellement la marque noire, celle-ci  s’était mise à luire doucement sur les contours en sentant l’appel, mais Alhia lui prit le bras et la força à baisser la main, coupant court à toute tentative.



Al’ : Siasske, non. Tu n’es pas en état de faire quoi que se soit, arrête. Laisse-nous en finir.

Faiblement la Chasseresse acquiesça et se sépara de sa cadette pour préférer reculer encore de plusieurs pas et se mettre à genoux, évitant de tomber de trop haut si d’autres vertiges survenaient. Devant elle Gawel remerciait Therdag et Mozdram, qu’elle avait vu la dévisager avec stupeur.
Plus avant encore, Alhia avait cherché son maître du regard, un peu perdue dans ce moment, cherchant quelqu’un pour s’aider à agir. Mais ce dernier étant trop loin et la situation pressante, elle décida d’agir en utilisant ce qu’il lui avait appris. Rapprochant ses deux mains, elle se concentra en fixant Erudax. Deux rubans verts se matérialisèrent entre ses doigts, s’enroulant et tournoyant sur eux-mêmes. Concentrant son envie d’en finir et ses peurs dans son sort, cherchant à alimenter l’énergie crépitante qui en émanait, elle perdit trop de temps à préparer son attaque. Erudax eut tout le temps de voir la Druidesse qui se préparait contre lui, avisant le sort de Nature qu’elle lui destinait. Lorsque la Druidesse propulsa son sort, qui laissa une volute verte sombre derrière lui en traversant l’air, il n’eut qu’à lever sa pince, contrant le projectile avec comme il l’avait fait pour Azriv. La boule d’énergie s’écrasa contre le chitine, ne laissant que vaguement une marque de son passage, n’atteignant les flammes de Fel qu’ils cherchaient tous à renforcer.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2783
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Jeu 4 Mai 2017 - 21:38

Le druide n'avait pas eu besoin des directives de Cynelwen pour bombarder Erudax, cependant, même s'il comptait bien continuer, il se sentait de plus en plus faible. Sa connexion avec le Rêve d'Émeraude s'était définitivement étiolée et même l'amulette de Goldrinn qui pendait à son cou ne luisait plus. Levant une main en l'air pour former un énième sortilège offensif, il ne lança finalement, avec de grandes difficultés, qu'une petite sphère d'épines translucide. La concentration magique était si faible que le sort disparut de lui même avant même d'atteindre le C'Thrax. Celui-ci ne prêtait guère attention au worgen enragé, cherchant tant bien que mal à se défaire des sarments qui liaient sa pince à son genou. Toutefois, il avait dû mettre un terme momentané à ses tentatives pour préférer se concentrer sur la parade des sorts qui fonçaient vers lui. Ce soudain sursaut d'orgueil d'Erudax était une bien mauvaise nouvelle pour les compagnons exténués.

De son côté, Mjoll s'apprêtait à apporter sa maigre participation en visant l'arrière de la nuque de la monstruosité mais une sensation désagréable vint l'arrêter dans son mouvement. Plus encore que depuis le début du combat, et de manière étonnante, elle sentait l'omniprésence de la magie de l'ombre autour d'elle, ce qui était en train de créer un malaise grandissant chez la chasseresse. Sachant pertinemment qui était le responsable de ces soudaines émanations, elle se décida tout de même à tourner la tête à sa droite. Elle vit alors que la majestueuse Alexstrasza n'était plus qu'un immense squelette, comme si on avait détaché consciencieusement chaque millimètre de sa chair et qu'on l'avait vidé de son sang et de ses organes. Irion se tenait à genou, en face de ce qui n'était maintenant plus qu'un reliquat de l'Aspect de la Vie. Il baissa sa main lentement puis se décida à se relever quelques secondes après avoir eu le temps de remettre ses idées en place. La vrykule put remarquer que même si son apparence humaine n'était qu'une illusion, elle avait dorénavant du mal à contenir la nature du dragon crépusculaire. Sa peau était maintenant entièrement recouverte d'écailles violettes et son apparence juvénile, voir chétive, avait fait place à quelque chose de plus grand et plus athlétique. Toutes ses caractéristiques draconiques étaient maintenant évidentes : ses ailes étaient déployées dans son dos, une queue reptilienne s'étalait le long du sol et ses cornes, qu'il possédait déjà, atteignaient maintenant une taille plus que respectable. Il se retourna lentement, alors que le combat continuait à faire rage, pour finalement poser son regard ardent sur leur gigantesque ennemi qui résistait tant bien que mal aux attaques de la Compagnie.


Irion : Éloigne toi Mjoll, il est temps d'en finir.

La guerrière tatouée opina du chef avant de s'éloigner le plus vite possible d'Irion tandis qu'un véritable torrent de flammes crépusculaires se formait autour du Fils des Ténèbres.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Ven 5 Mai 2017 - 0:06

Loin du combat, mais toujours pas assez pour être vraiment en sécurité, Gawel avait tout le loisir d'observer ce qu'il se produisait, voyant Irion devenir plus imposant, et de moins en moins humain, juste avant qu'il ne prenne les choses en main. En voyant Mjoll s'éloigner de lui d'un pas que l'on pouvait décrire comme relativement pressé, le fusilier écarquilla les yeux, le regard fixé sur Irion, troublé par les énergies sombres qui convergeaient sur lui. Gawel chercha instinctivement son arme, avant de se rappeler que premièrement, il ferait mieux de rester calme, et deuxièmement, le dragon était leur allié, que les moyens qu'il utilisait pour venir à bout de leur ennemi lui plaise ou non. Le vétéran se contenta de serrer les dents, observant la scène d'un œil anxieux, craignant le pire si les choses devaient mal se passer. Il vit Azriv qui se préparait à lancer un sort, une expression d'angoisse et de frustration sur son visage, alors même que le mage commençait clairement à fatiguer. Il vit Erudax tourner toute sa masse vers Irion, ses yeux apparemment également attirés par le spectacle. Horrifié, il vit Marden, qui s'était retrouvé au sol suite à la dernière secousse qu'ils avaient subi, manquer de se faire écraser sous le pied du C'Thrax dans son mouvement. Si le rôdeur n'avait pas fait appel à ses réflexes, il aurait fini aussi plat que S'qrilax quelques instants plus tôt, et la aussi, le responsable des dégâts ne l'aurait probablement même pas fait consciemment. Alors que Marden regardait, désemparé et toujours au sol, Irion qui semblait brûler de ces flammes à la lueur mauvaise et de plus en plus menaçantes, le sort lancé par Azriv, un agrégat de feu arcanique d'une taille raisonnable, et cette fois-ci propulsé vers le C'Thrax rapidement, atteignit la faille crée par ses compagnons auparavant. Après avoir regardé avec circonspection le sort qui sembla ralentir et s'arrêter au contact d'Erudax, le mage s'accorda un moment, se parant quelques secondes d'un sourire triomphal, alors que le feu gangrené redoublait de vigueur, alimenté à n'en pas douter par ses propres flammes. Azriv reprit cependant bien rapidement son air inquiet et apeuré, remarquant au même moment ce qu'Erudax fixait de ses quatre yeux, c'est à dire Irion, dont l'état actuel n'inspirait rien de bon au jeune pyromancien. Il avait l'habitude des énergies magiques qu'il manipulait, même s'il ne savait pas les maîtriser, mais ce qu'il voyait se former autour, et sur le Fils des Ténèbres était une toute autre histoire, sans parler des flammes malsaines qui dévoraient déjà Erudax. Le mage se raidit, regardant Irion avec appréhension, comme beaucoup de ses autres compagnons, ainsi que leur ennemi lui-même.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3249
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Ven 5 Mai 2017 - 13:40

Dans le fond de la salle, à genoux par terre, Siasske tentait de rester consciente et concentrée sur ce qu’il se passait, mais il fallait bien admettre que celui lui demandait un effort presque surhumain après ce qu’elle avait fait. Elle ne regrettait rien, si ce n’est la douleur que l’absorption, et surtout le sort de sa cadette, avait engendré dans tous ses membres. Ni les conséquences physiques, comme la soudaine couleur de sa peau, ni la possibilité que le Mage aurait peut-être pu s’en sortir seul ne faisait planer d’ombre sur sa décision. L’Elfe était persuadée au plus profond d’elle-même qu’elle avait bien agi. Sans réfléchir certes, mais elle avait ainsi protégé Azriv aussi bien de corps que d’esprit, connaissant bien les dommages que pouvait provoquer le Fel.
En balayant la salle de ses yeux nouvellement teintés du vert démoniaque, elle aperçut à l’opposé Irion qui semblait avoir terminé son rituel, puisqu’il s’était retourné vers les autres, bien qu’il soit complètement entouré de flammes obscures. Mjoll s’était d’ailleurs écartée de lui, pour une raison qu’elle ignorait.

Devant elle, Alhia était inconsciente de ce qu’il se passait autour d’Erudax. Le regard braqué devant elle, elle ne voyait que lui au centre de la pièce, et uniquement lui, ignorante des actions de ses alliés gravitant autour du combat. Sa précédente tentative avait échoué, mais il sembla que le C’Thrax essayait de se tourner, se focalisant sur quelque chose d’autre. La Druidesse profita de ce moment de flottement pour retenter un sort.
En se concentrant mieux, elle parvint à canaliser son énergie plus rapidement au creux de ses mains, y mettant toute sa volonté à réussir. Le projectile qui fendit l’air crépitait furieusement et laissait clairement voir les épines jaunâtres qui le constituaient en son sein et sur les bords. Cette fois-ci la Kaldorei visait la tête, et le visage, projetant son incantation au niveau des yeux. Le sort atteignit Erudax de plein fouet avant qu’il n’est complètement tourné la tête. Un trou se creusa dans la chair gélatineuse de sa face qui se retrouva soudainement envahie de sarments. Les plantes, virulentes et épaisses, eurent tôt fait de lui obscurcir la vision en utilisant tout l’espace qu’elles avaient pour venir s’enrouler autour de son crâne.
Le sort avait manqué de peu de tuer leur ennemi sur le coup, mais handicapé ainsi, il ne voyait absolument plus rien, tentant vainement de se déplacer. La manipulation le rendait dangereux, mais pour autant Alhia était extrêmement satisfaite d’elle. Entravé ainsi, privé de vision, Erudax était, sensiblement, moins puissant.
Un peu ridicule aussi.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2783
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Dim 7 Mai 2017 - 14:50

Le torrent de flammes autour d'Irion prenait de plus en plus d'ampleur à mesure que les secondes passaient. La forme humanoïde à l'intérieur du feu changeait drastiquement elle aussi, gagnant rapidement en taille tout en perdant peu à peu tous ses traits humains. Alors qu'Erudax, la vision maintenant obstruée par le sort d'Alhia, frappait le sol de ses pieds, dans le but d'emporter dans la tombe un certain voleur, un dragon gigantesque venait  d'apparaître dans son dos, faisant au passage s'effondrer le corps squelettique de l'ancien Aspect de la Vie. Il était à peine plus petit qu'Alexstrasza mais largement plus terrifiant. Ses yeux, brûlant encore des flammes crépusculaires, se posèrent sur le C'Thrax, qu'il surplombait maintenant avec aise. Celui-ci s'était d'ailleurs soudainement arrêté dans ses mouvements, comprenant visiblement que son heure allait bientôt arrivé.

En voyant le nouvel Aspect de l'Ordre qui s'approchait d'Erudax en faisant trembler le sol à chacun de ses pas, Cynelwen prit peur pour Marden qui avait déjà manqué de se faire écraser à de multiples reprises. Usant de ses dernières réserves magiques, elle se téléporta entre les pattes du C'Thrax et, rapidement, posa sa main sur l'épaule du bandit au grand cœur. Se crispant sous cet ultime effort, elle réussit à les téléporter quelques mètres plus loin, près d'Arkturus. En arrivant en relative sécurité, la gardienne s'écroula dans la fange, la fatigue l'ayant rattrapée.

Curieusement, Erudax s'agenouilla alors qu'Irion approchait son immense mâchoire de lui et que les flammes de fel grimpaient vers son visage, attirée par les sarments. Sans même se soucier de cette visible résignation, le dragon planta ses crocs à la taille du C'Thrax, traversant les épaisses plaques de carapaces avec une aise déconcertante. L'Aspect le leva du sol et le secoua de gauche à droite, provoquant divers craquements et bruits gélatineux avant que la partie basse du corps du C'Thrax ne se détache pour aller s'encastrer dans un des murs. Il recracha ensuite le torse d'Erudax qui continuait à se consumer dans les flammes gangrenés. Semblant maintenant calmé, Irion s'approcha lentement des compagnons, dans le but de ne pas les apeurer. Il se coucha ensuite à côté d'eux, faisant comprendre grâce à un signe de la tête qu'il fallait lui grimper dessus.

Les compagnons, pour la plupart hébétés, ne réagirent pas pendant une minute complète avant qu'un tremblement, bien plus violent que les autres, ne les ramène à la raison en les faisant tomber au sol. Remettant ses idées en place, Mozdram se mit à observer Irion pour estimer sa hauteur. Même couché, le dragon restait trop grand, et l'escalader, d'une manière ou d'une autre, semblait inévitable. Davantage, le krokul se fit la réflexion, qu'il partagea tout de suite après, qu'ils allaient aussi devoir trouver un moyen de se stabiliser lors du vol d'Irion.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Dim 7 Mai 2017 - 23:34

Avec stupeur, Alhia et Siasske se mirent à observer toutes les deux le fond de la salle, où les flammes obscures entourant Irion s'intensifiaient.
La Druidesse découvrait ce spectacle avec étonnement, bien après son aînée, trop concentrée qu'elle était sur Erudax. Le Spectre, qu'on ne pouvait plus vraiment qualifié ainsi se dit-elle, semblait muter, se transformant en quelque chose de bien plus gros et bien plus dangereux que le C'Thrax au milieu de la salle. Celui-ci s'en rendit compte également puisqu'il arrêta de bouger, comme acceptant son avenir très proche. Il tenta bien de négocier, mais l'imposant Dragon qui se trouvait près de lui ne fut pas de cet avis. Par réflexe Alhia se baissa lorsque la moitié de corps de leur adversaire traversa la pièce pour aller heurter un mur, les quelconques fluides et organes le constituant se répandant au passage sur le sol dégoûtant, rajoutant un peu plus d'immondices à la chose. Tout le groupe eut le même mouvement de recul lorsque Irion se tourna vers eux et s'approcha, dans la crainte qu'il ne s'attaque a eux. Mais en le voyant s'allonger, la Bien-Née se rassura : il n'en était rien. Alors que Mozdram interrogeait tout le monde à voix haute sur comme ils monteraient là-haut, Siasske appelait Alhia pour qu'elle l'aide à se relever suite à la violence secousse qui les avait tous fait choir. Cette dernière s'empressa de le faire avec un "Oui, bien sur!", et une fois que la Chasseresse tenait debout, elle se détourna vers Mozdram.


Al' : Moi je peux faire quelque chose. *Rougit un peu des regards posés sur elle, gênée.* J'ai encore assez de force pour invoquer un sarment, qui nous servira d'appui pour escalader. Et si Arkturus se sent encore capable, le sort sera bien plus efficace s'il se lie à moi.

Siasske souriait à côté d'elle. Sa jeune apprentie devenait de plus en plus capable au fil du temps, l'absence toute nouvelle de leur lien prouvait même que la Druidesse était devenue quelqu'un de tout à fait compétent, sans avoir besoin de l'aval d'un tiers.
Arkturus, fatigué mais de bonne grâce, acquiesça lorsque son élève demanda son aide. Il prit la main qu'elle lui tendait, d'abord étonné mais comprenant vite que plus que son énergie, c'était son soutien physique dont elle avait besoin. Elle avait besoin de lui pour être sûre de réussir, et elle avait besoin de lui prouver que tout ce qu’il lui avait enseigné, elle l’avait retenu, malgré les apparences. Alhia lui adressa un sourire tendre en voyant qu'il avait compris, avant de fermer les yeux et de diriger son autre main libre vers le sol. Quelques secondes à peine plus tard, le bout d'une racine s'en extirpa, et la plante, unique mais bien plus épaisse que toutes celles déjà vues, continua de croître tout en hauteur. Pourvu de racines bien ancrées dans le sol et d'épines larges et régulières, le sarment que la jeune Druidesse venait de commander permettait une escalade sûre, facile et sans dommages jusque la hauteur du dos d'Irion. La Kaldorei avait ouvert les yeux pendant le processus, regardant avec satisfaction la nature obéissante. Sans trop d'efforts et surtout sans épuiser complètement ses réserves magiques, elle avait soulagé les Compagnons d'un épineux problème. Même Arkturus, dont elle lâchait la main, put sentir que de son faible reste d'énergie, elle n'avait puiser que ce qu'il fallait avec justesse pour donner l'impulsion à la plante, se contentant par la suite de l'alimenter seule.

Avec une injonction pressante, la jeune femme poussa les Compagnons à grimper. Siasske hocha la tête en direction de sa consœur, et se rapprocha en première de la plante, aillant toute confiance en ce que venait de faire Alhia. Aidée de cette dernière, qui escalada juste derrière elle et se tenait prête à la récupérer si elle venait à glisser ou à avoir une faiblesse, elle procéda lentement jusqu’en haut de leur "escalier" naturel, posant avec une certaine appréhension un premier pied sur le large dos de Irion. La Druidesse vint l’aider à s’asseoir au milieu juste après, avant de se retourner et d’aider la suite de ses camarades qui avaient commencé à escalader à leur suite, notamment lorsque Mjoll commença son ascension avec le corps de Cynelwen sur une épaule. Les prises de la grande Vrykule était assurée, mais l’Elfe de la Nuit préféra tendre sa main droite vers elle lorsqu’elle était proche du bord, afin d’être certaine que les deux femmes parviennent sans accro sur leur monture improvisée.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2783
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum