La découverte du nouveau monde...

Page 2 sur 18 Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Lun 12 Oct 2015 - 0:15

Si Alhia avait eu plus de courage, elle aurait élevé la voix avec Arkturus contre l'escorte et l'existence même du Démiurge. Cependant elle en manquait encore beaucoup et se contenta donc de venir poser une main se voulant réconfortante sur le bras du Worgen, lui indiquant à voix basse qu'elle partageait son avis sur la chose au centre de la pièce.
Siasske au contraire n'avait rien dit et s'était faite à l'idée qu'il faudrait l'emmener jusque Shattrath. Elle rechignait de plus en plus à obéir aux ordres de la Ligue, mais se rendait bien compte d'un autre côté que seule elle n'avait aucune possibilité de se rebeller et qu'elle était donc bloquée dans cette position. La meilleure solution pour le moment lui semblait de faire profil bas et attendre la bonne occasion.
Elle attendait en silence en regardant Alhia du coin de l’œil qui tentait vainement de distraire son confrère Druide lorsque la Chasseresse se redressa d'elle-même en voyant Arterius s'agiter en même temps qu'une sensation étrange la parcourait en réaction à la brise s'infiltrant dans la pièce.
Aussitôt l'ordre donné de détruire le Démiurge, Siasske fit sortir Alhia, lui ordonnant de rester dans le couloir et de se contenter de regarder de loin. La Druidesse s'empressa d'acquiescer et une fois cachée par le mur retenant la porte, se mit accroupie pour ne passer que le haut de la tête afin de voir l'action et réagir en cas de gros problème.
Quant à Siasske, elle préféra dégainer l'une de ses épées pour longer le mur de droite et s'attaquer à l'un des Revenants. Ce dernier la voyant faire s'empressa d'agir en premier et la chargea dans le mur qu'elle suivait, la laissant quelque peu sonnée par le coup lorsqu'il s'écarta pour l'écraser de son poing gauche, mais elle parvient à l'esquiver et riposta en lui coupant le dit poing. De l'autre il l'attrapa par un bras et la renvoya dans le mur qu'elle avait précédemment heurté. Mais cette fois-ci elle parvint à amortir le choc et le retourna même contre la créature, profitant de son appui pour se jeter dessus épée en avant, le fendant en deux.
En se relevant elle vu Ghalron qui se précipitait sur Arterius, et décida de suivre son mouvement afin de lui fournir un appui efficace en cas de besoin.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2782
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Lun 12 Oct 2015 - 16:14

Thème du combat

Se doutant de l'issue du combat avant même qu'il se soit déroulé, Arkturus entoura Ghalron d'un soin régénérant. Alors que la lame la plus vrombissante du sin'dorei s'approchait dangereusement de Shalen-Arterius. Celui-ci, toujours alerte, recula juste à temps pour ne recevoir qu'une maigre plaie sur son torse, découpant tout de même les légères guenilles que portait le Démiurge. Profitant de l'échec de son adversaire, il emplit son poing d'Immateria avant de l'asséner violemment dans l'abdomen du chevalier sans bannière, l'envoyant s'écraser sur l'obstacle le plus proche. Si ce n'était pour le sort du worgen, Ghalron aurait été totalement brisé par l'action et probablement mort. Rapidement Siasske suivit, assénant un coup rapide qui lui balafra le visage. Shalen-Arterius, dans un rictus, recula de quelques pas. L'elfe de la nuit, rapidement, tenta une nouvelle percée mais le Démiurge croisa les bras en face de lui, s'entourant totalement de sa magie pour se protéger. Après quelques coups d'épée futiles, Shalen-Arterius fit éclater son bouclier protecteur, propulsant Siasske au loin. Cependant, l'intense utilisation de magie l'avait visiblement exténué, puisqu'il secoua sa tête avant de porter sa main à son front.

Shalen-Arterius, à lui même : Nous ne vous laisserons pas détruire d'autres vies.

Mozdram, prêtant rapidement attention aux paroles proférées, ne put distinguer si c'était une partie encore lucide du Démiurge ou la colère des revenants qui s'exprimait. Pour autant, un cri retentissant l'arracha à son questionnement. Alhia, seule dans le couloir venait d'être acculée par un revenant. Alors que celui-ci allait poser sa main sur la frêle druidesse, une lance fendit l'air, atteignant rapidement la créature qui explosa en éclats après l'impact. Vérifiant que la druidesse tenait encore debout, Mozdram perdit en vigilance, permettant à un revenant d'apparaître derrière lui et de commencer à lui drainer toute énergie.

Énervé par le retour des revenants d'Immateria qui troublaient ses pouvoirs d'Ombre, Endirvis avait préféré s'attaquer à eux plutôt qu'au Démiurge. Il prit en cible deux d'entre eux qui menaçaient Azriv. Après avoir détruit le plus en retrait d'un rapide coup de lame, il s'attira les foudres du second. Se rendant éthéré, il passa au travers du troll qui cherchait vainement à l'atteindre. Se sentant soudainement vide, le chevalier de l'impie posa un pied à terre. Refusant d'être vaincu ainsi, son œil jaune se mit soudain à briller et dans un dernier élan il se retourna alors que l'élémentaire reprenait ancrage dans le monde. De son bras muté, il attrapa le crâne de la créature avant de lui enfoncer ses griffes jusqu'à sa destruction. Avec satisfaction Endirvis découvrit qu'il venait de reprendre la partie de ses pouvoirs que le revenait lui avait volé.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3227
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Meeran le Lun 12 Oct 2015 - 21:29

    Jadear, qui n'avait rien compris aux délires sur la magie proférés par le draeneï avait compris au moins une chose : il n'était plus de leur côté. Lorsqu'il rattrapa Ghalron, il comprit une seconde chose : il n'avait pas les compétences physiques nécessaires pour s'attaquer au Démiurge. Il s'assura que Ghalron avait repris ses esprits et pouvait se protéger seul puis scruta les environs pour trouver l'endroit où il serait le plus utile.
En à peine quelques secondes, il se rendit compte du surnombre effarant des Revenants. Il se décida sur un nombre de cibles dangereuses, majoritairement placées autour de Marden, ainsi que d'Azriv et disparut avant de réapparaître alternativement derrière chacune des cibles et de leur asséner un coup libérateur. Il porta ainsi deux ou trois attaques avant de s'arrêter par et en sûreté relative, contre un mur pour se reposer quelques secondes avant de se chercher un nouvel objectif dans la bataille.

    De son côté, Meeran avait lancé quelques sorts de soin sur ses alliés et venait de se décider à charger le Démiurge d'indignation et son arme de foudre, à la suite de Siasske. Il savait pertinemment qu'il n'avait pas la force physique pour s'attaquer à ce monstre, mais il avait foi en les Eléments et en les quelques bénédictions qu'il avait demandé, à la Terre pour renforcer son bouclier et à l'Air pour électrifier son arme et rendre ses mouvements plus rapides.
En conséquence de cela, le Chaman était arrivé trop près de son ancien alter ego trop vite, pour encaisser la décharge d'énergie sans en souffrir. Sa détermination et l'aide des éléments lui avaient permis de continuer malgré tout dans sa course, qui prit fin juste après la déflagration au profit d'un bond qui lui fit regagner une partie de la force d'inertie perdue. La fin de l'échange électrique ne dépendait donc plus que de la réactivité du Démiurge, car Meeran ne pouvait plus stopper son attaque, dans laquelle il mettait tout ce qu'il avait en raison de la faiblesse apparente de son adversaire.
avatar
Meeran

Messages : 519
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Mer 14 Oct 2015 - 19:24

Repoussée par le Démiurge, Siasske fit une ou deux roulades avant de se relever et de profiter de la fatigue visible d'Arterius pour le charger une nouvelle fois. Elle lui arriva dessus avec toute la force qu'elle possédait, cherchant à le déstabiliser en lui rentrant dedans. Il recula de deux pas en amortissant le coup d'épaule de l'Elfe et qu'il chercha à faire repartir aussitôt. Sans succès, elle l'esquiva et d'un mouvement d'épée lui ouvrit profondément le flanc droit, avant de se fendre aussitôt dans son dos pour éviter un poing boosté d'Immateria cherchant à lui enfoncer les côtes. Elle sentit la magie la frôler lorsque la main du Draeneï passa trop près d'elle, et un frisson la parcourut en la ressentant. Restant fixée sur son objectif elle utilisa l'avantage que lui offrait sa position et celle d'Arterius aillant raté son coup pour passer sa lame à travers son corps. Elle dégainait la seconde pour lui infliger la même sanction une deuxième fois, mais dans un élan de survie, il usa de ses compétences magiques pour la propulser sur plusieurs mètres en arrière, l'envoyant se briser un bras contre un meuble qui la réceptionna maladroitement. L'épée de la Chasseresse resta cependant où elle était logée, en travers de son torse, alors que l'Elfe relevait la tête pour apercevoir Meeran au contact avec Arterius.

Au même moment de l'autre côté de la salle, Alhia venait de hurler d'abord de peur puis de peur lorsque le Revenant était apparu derrière elle avant d'être transpercé par la lance de Mozdram. Elle se retournait pour le remercier lorsqu'il fut accaparé par une autre de ses créatures.
S'étant fait prendre par ce piège quelque temps plus tôt, elle comprit aussitôt quels genre de sensations pouvait ressentir le Roué sous le drain d'énergie et se mit à chercher un moyen de le libérer de là en regardant à travers la pièce et en tâtonnant au sol en quête d'un objet suffisant pour déconcentrer le Revenant. Sa réponse fut toute trouvée lorsqu'elle heurta l'arme de leur Chef, qui venait tout juste de détruire l'un de ses monstres. Elle l'empoigna en hésitant sur la manière de faire, avant de finalement courir en hurlant vers l'ennemi, la lance brandit au-dessus de la tête dans l'espoir d'arriver à la planter dans sa cible et ainsi la faire lâcher prise sur Mozdram.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2782
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Ven 16 Oct 2015 - 15:08

Les revenants, continuant indéfiniment d'apparaître, s'amassaient dorénavant autour de Jadear qui avait fait l'erreur d'utiliser sa magie de l'ombre, attirant par ainsi l'intégralité de leur attention. Deux revenants arrivaient vers lui de face tandis que deux autres sortaient du sol. Soudain, alors que le marchelombre ne savait plus quoi faire pour se dépêtrer de cette situation, la geist d'Endirvis sauta sur l'un des revenants, le plaquant au sol avec suffisamment de force pour le briser en une seule fois. Son maître suivit peu de temps après pour pourfendre l'un des élémentaires qui venait tout juste d'apparaître.

Endirvis : Il est à moi, ne le touchez pas pou'wwitu'wes !

Le chevalier de l'impie n'esquissa même pas un sourire, totalement concentré sur la défense de sa propriété.


-

Alors qu'Alhia chargeait, difficilement, avec la lance de Mozdram, le revenant la remarqua et émit comme un rire. Il coupa son drain pour se mettre sous forme éthérée, il passa au travers du Roué pour le neutraliser, l'empêchant ainsi d'intervenir dans son combat contre Alhia. Avec une légère impulsion d'Immateria, il fit lâcher l'arme à la druidesse avant de préparer un sort qui devait la clouer au sol. Soudain, une chaîne lui passa au travers, à l'endroit où devait se trouver un cœur dans un être normalement constitué, l'empêchant de terminer son action. Mozdram, qui était le responsable de ce nouveau sauvetage, se laissa ensuite retomber au sol, n'ayant réussi qu'à retrouver ses esprits que grâce à un sort de soin d'Arkturus. Alors que la créature tombait en morceaux, le worgen arriva rapidement, s'assurant de l'état de son chef ainsi que de la kaldorei.


-

Blessé par Siasske, Shalen-Arterius dû faire appel à ses dernières ressources pour tenter de reprendre la main. S'étant rempli totalement de magie d'Immateria, le Démiurge n'était maintenant plus qu'une bombe à retardement. En témoignage de sa symbiose avec cette magie, les plaies ne laissaient plus s'égoutter du sang ni ne montraient de chair mais présentaient la même matière que celle qui constituait les revenants. Quand le chaman arriva, le Démiurge avait repris une partie de ses forces. Lorsque Shalen-Arterius remarqua de justesse l'attaquant qui fonçait sur lui, soutenu par les éléments, il s'entoura d'un bouclier d'Immateria, bloquant de peu la tentative de Meeran. Cependant, témoignant d'une bravoure et d'une force inespérées, le draeneï ne fut pas repoussé, obligeant le nouvel être à tenir sa position au détriment d'une riposte. L'initiative de Meeran lui drainait toutefois rapidement toute énergie et ce n'était qu'une question de temps avant que le Démiurge ne reprenne l'avantage. Il fallait que les Compagnons unissent leur force sur le bouclier afin de briser sa défense et l'annihiler définitivement en un seul coup.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3227
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Lun 19 Oct 2015 - 0:04

Alhia avait tenté de charger le Revenant avec tout le courage qu'elle possédait, mais il fallait bien admettre que son action avait été très maladroite : tenant la lance comme elle le pouvait à deux mains elle avait à peine fait quatre mètres que la créature s'était retournée vers elle et l'avait désarmée avec facilité avant de vouloir l'attaquer. La Druidesse cria en levant les bras au-dessus de sa tête, les yeux fermés pour ne pas voir la mort arriver, mais lorsqu'elle constata que rien ne venait elle entrouvrit un œil et constata que le Revenant n'était plus et qu'Arkturus se tenait penché au-dessus de Mozdram. Elle s'approcha prudemment et rassura le Worgen sur sa propre condition physique, puis regarda du côté du Démiurge, constatant avec horreur qu'il était encore vivant, en proie aux compétences de Meeran et cherchant à lutter contre les attaques combinées des Compagnons.
Siasske étant en partie hors d'état de combattre, Alhia se mangeait les ongles à la recherche d'un moyen pour faire quelque chose. Arterius s'apparentait de plus en plus à une abomination dans son esprit avec son apparence peu à peu revenante aux endroits où il était blessé, mais il restait toujours hors d'atteinte derrière son bouclier. Le cerveau de la Druidesse tilta sur ce fait.
"- Il faut faire tomber son bouclier!
- Oui je sais. Tu veux pas faire quelque chose au lieu d'énoncer des vérités?
- Je crois que j'ai un truc... Il aspire pas la magie lui, hein?
A la réponse négative de la Chasseresse, Alhia se redressa et fit face au Draeneï. Tendant les mains vers le sol elle fit appel à ses pouvoirs pour invoquer des dizaines de racines plus épaisses les unes que les autres qui se dressèrent hors de terre autour de leur ennemi puis vinrent s'accrocher à son bouclier, exerçant une importante pression sur la protection magique sous la volonté d'Alhia désireuse de voir disparaitre cette erreur de la Nature.
Elle grimaçait en sentant la force de répulsion de l'Immateria sur ses plantes, et fit de son mieux pour rester concentrer sur sa cible et son contrôle, tentant d'ignorer les trois Revenants qui venaient de sortir du sol non loin d'elle, attirés par la source magique qu'elle était sur le moment.
En voyant cela Siasske se releva et malgré la douleur dans son bras droit, dégaina sa deuxième lame du bras gauche et fondit sur l'un d'entre eux pour l'ouvrir en deux et le faire rejoindre le sol en poussière à peine apparu, se déplaçant vers un second qui avançait beaucoup trop vite vers sa consœur.


Sia', criant : Arkturus, aide la! Elle n'y arrivera pas toute seule!

Jetant un rapide regard au Worgen en lui lançant son ordre, elle esquiva un coup de Revenant puis jeta une lame de jet dans un autre afin de le faire reculer et gagner quelques précieuses secondes pour éliminer celui contre lequel elle lutait actuellement. Elle eut également un très court laps de temps pour chercher Ghalron ou Marden du regard, afin de savoir s'ils étaient attentifs à ce qu'il se passait avec le Démiurge et s'ils pourraient réagir rapidement lorsque la protection magique du Draeneï tomberait.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2782
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Lun 19 Oct 2015 - 17:53

Ghalron avait mis quelques secondes à se relever, accusant le choc, très fortement aidé par le sort d'Arkturus, plus qu'il ne voudrait l'admettre. Il se demanda un instant s'il avait des côtes brisées suite au choc, mais il décida de s'intéresser à la question une fois le combat terminé. Se tenant à l'écart de Shalen-Artérius pour le moment, l se tourna vers les nombreux revenants qui continuaient d'arriver, témoignant son agacement par une expiration exagérée. Il donna un moulinet de sa lame, prêt à accueillir le prochain revenant, qui commençait déjà à lui foncer dessus avec grand bruit. Après le choc qu'il avait subi, ce n'était pas qu'il était fin stratège, mais plus qu'il tenait à survivre au combat. De temps en temps, il pouvait entrevoir Marden, se mouvant autour des adversaires rapidement, et jetant de temps en temps un œil à l'affrontement central, ne voulant pas rater la progression de ses compagnons.

Au même moment, Gawel signalait l'avancée du combat à son confrère mage, qui faisait de son mieux pour ne pas être trop exposé, créant des protections arcaniques autour de lui comme il le pouvait, mais il était clair que ça n'était pas son fort. Le fusilier acheva un revenant un peu trop proche à son goût, puis se tourna vers Azriv, lui faisant rapidement état du bouclier magique, et de la façon dont il pouvait se rendre utile. Le jeune mage ne semblait pas convaincu, mais les sorts d'Alhia semblaient aller dans son sens. Il analysa rapidement la situation, essayant d'évaluer ce que pourrait encaisser le bouclier avant qu'il ne cède. Il n'y avait pas vraiment le temps pour ces calculs, et de toutes façons ça n'avait jamais été son fort. Azriv commença à canaliser un sort, ce qui fut un signal pour Gawel de le protéger encore plus. S'il traînait trop à lancer son sort, les revenants ne manqueraient pas de s'agglutiner autour d'eux, ce qui ne rendrait pas la chose facile. Au bout de quelques secondes, un cercle se matérialisa sur le sol autour du Démiurge, apparaissant peu à peu, d'une couleur bleue surnaturelle, brillant légèrement, comme reflétant une lumière vive. Shalen-Arterius ne sembla pas le remarquer, trop occupé à tenir contre les autres assauts. Lorsque le cercle était totalement visible pour tous, Gawel héla les Compagnons afin qu'ils s'écartent un peu du Démiurge, pour ne pas subir le sort d'Azriv. Ce dernier semblait perdu dans sa concentration, comme à des lieues du combat. Enfin, après quinze secondes qui semblaient avoir été bien plus longues que le cours normal des secondes plusieurs pics de givre, effilés et menaçants comme des poignards apparurent, formant un arc de cercle de mauvaise augure à quelques centimètres de l'adversaire, avant de foncer s'écraser sur lui et son bouclier. Shalen-Arterius sembla subir le choc, comme sentant le bouclier s'affaiblir de plus en plus.

Comme Gawel l'avait prévu, plusieurs revenants s'approchaient dangereusement du mage -et de lui-, mais il ne prévoyait pas de les laisser approcher de son compagnon mage, qui ne semblait pas en avoir fini avec sa magie, bien que le cercle ait disparu en quelques secondes après les effets du sort. En dehors des combats, Gawel avait tendance à oublier rapidement à quel point le jeune mage, si inexpérimenté qu'il paraissait, pouvait être redoutable et focalisé lors des batailles. Il ne l'aurait pas admis, mais il était plutôt impressionné par ces capacités martiales insoupçonnées.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3248
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Lun 19 Oct 2015 - 18:29

Arkturus, dans un sursaut, acquiesça de manière affolée suite à l'ordre de Siasske. Avisant la situation, il comprit rapidement qu'il ne pouvait reprendre le contrôle des sarments, pour autant Alhia ne possédait pas la force suffisante pour faire durer son sort. Décidé, il s'entoura de magie druidique qui fit virevolter sa blanche fourrure dans tous les sens à mesure que le sort prenait de l'ampleur. Il appliqua ensuite ses mains sur la jeune druidesse, lui transférant ainsi en continu de l'énergie pour qu'elle garde son sort à la même puissance.

Mozdram, se doutant qu'il fallait rapidement déployer toute la puissance de la Compagnie sur le bouclier, avant que celui-ci ne se renforce, commençait à perdre patience. Alors qu'il allait hurler pour ordonner aux autres de prêter attention au Démiurge, Azriv lança son puissant sortilège. Il se protégea les yeux lorsque les pics de glace s'abattirent sur le bouclier les uns après les autres, craignant de recevoir un éclat malheureux. Finalement, au dernier impact, une explosion blanche illumina toute la pièce, signant la dissipation du bouclier. Lorsque le flash aveuglant se dissipa, plus aucun revenant ne se trouvait dans la pièce. En vérité, le seul témoignage restant du combat qui avait eu lieu semblait être l'amas de cendres au sol à la place de Shalen-Arterius.


Arkturus, coupant son sort : *fatigué* Il est mort ?
Mozdram : Je crois bien, oui... Et nous, nous sommes tous en vie.
Endirvis : Pa'wle pou'w toi. *sourire*

Mozdram s'étonna lui même en riant légèrement suite à la blague du troll. Il souffla ensuite, avant de reprendre son sérieux. En entendant le vacarme à l'extérieur qui empêchait au calme de se rétablir, il se souvint de l'existence de la tempête des sables. Le Roué soupira avant de se tourner vers les Compagnons.


Mozdram : Je vais chercher de quoi recharger le portail dans la cour, nous le prendrons une fois que la tempête se sera calmée. Pendant ce temps là, reposez-vous, et c'est un ordre.

Le worgen blanc hocha la tête, trop heureux de pouvoir se reposer. Il s'assit en tailleurs sur le sol froid et partiellement détruit, se préparant à méditer pour entrer dans le Rêve d'Emeraude afin de régénérer son corps. Le chevalier de l'impie, de son côté, craqua son cou avant de poser son bras mutant sur l'épaule de Jadear.


Endirvis, souriant : Bien joué mec mais la p'wochaine fois, fais plus attention, il faud'wait pas qu'un ennemi te pique toutes tes connaissances.

Il lui asséna ensuite une tape amicale dans le dos puis le laissa pour préférer s'approcher des restes d'Arterius dans le but de les étudier. Comme il s'en doutait, les cendres blanches étaient encore emplies légèrement d'Immateria mais à sa plus grande déception, aucun résidu d'âme ne s'y trouvait. Il allait devoir attendre encore un peu avant de savourer un tel trésor.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3227
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Lun 19 Oct 2015 - 20:06

Dans les premiers temps la chose avait semblé facile à Alhia, ou tout du moins son idée semblait facilement réalisable. Mais elle perdit peu à peu confiance lorsqu'elle sentit son sortilège qui puisait de plus en plus d'énergie en elle afin de pouvoir rester au contact du bouclier, qui par sa force de répulsion, accentuait le drain. Elle voulait tout lâcher, au risque de faire échouer le plan, lorsqu'un soulagement parcourut son corps tout entier alors qu'un regain d'énergie se faisait sentir.  Les plantes sur la défense magique du Démiurge le ressentirent aussi et s'agglutinèrent un peu plus autour de lui, renforçant leur pression. Alhia puisa sans plus de questions dans cette source magique qu'était Arkturus à ce moment précis.
A sa droite Siasske venait de bondir sur le Revenant sur lequel elle avait lancé une de ses armes, afin de le faire éclater en morceau et d'élargir le cercle autour des deux Druides. Les créatures n'étaient pas de cet avis, et deux autres apparurent entre Alhia-Arkturus et Arterius, s'approchant immédiatement à grande vitesse. Dans un soupir d'agacement, la Chasseresse raffermit sa prise sur son épée, tentant d'endiguer mentalement la douleur lancinante de sa blessure, et passa entre le “couple” et leurs attaquants pour faire mordre le métal de sa lame à l'un d'entre eux. Elle s'acharna dessus, et n'aperçut pas Azriv en arrière qui venait de faire son entrée dans les combats en incantant son sort sur Arterius, mais à travers l'un des Revenants venant de passer sous une forme éthérée, elle aperçut les pics de glace s'abattre sur le bouclier. Lorsque le dernier fendit l'air, elle voulut se retourner pour crier quelque chose à Alhia et Arkturus à cinq mètres derrière elle mais n'en eut pas le temps, et l'explosion la coupa et la força à reculer de plusieurs pas en se couvrant les yeux du bras gauche.

Après un moment qui lui sembla long, elle put de nouveau regarder en face d'elle, et aperçut le tas de cendres qui gisait à la place du Démiurge. Elle se laissa aller en s'appuyant sur son épée en soufflant, et jeta un regard à Alhia. Cette dernière se tenait contre Arkturus, s'étant machinalement retournée contre lui pour se protéger de l'explosion lorsqu'elle survenu, et elle venait tout juste de relever la tête également, découvrant avec stupeur la pièce désormais vide. Elle s'écarta du Worgen, gênée par la proximité, et s'approcha de Siasske en l'interrogeant sur son état.


Sia', ployant un genou à terre : Je crois que j'ai le bras droit cassé…
Al' : Fais moi voir ça…

La Druidesse lui prit le bras entre ses mains délicates et doucement l'aida à retirer son gant ainsi qu'à remonter la manche de sa chemise pour voir qu'effectivement, le bras de l'Elfe n'était plus très droit. Elle tâta le membre à plusieurs endroits sous le coude, sous les grimaces de Siasske, avant d'affirmer que oui, sa rencontre avec le meuble n'avait pas été amical pour eux deux.

Sia', grognant : Tu peux faire quelque chose..?
Al' : Je devrais pouvoir replacer les os magiquement je pense, et leur donner un léger coup de pouce. Avec le peu d'énergie qu'il me reste ça devrait être suffisant…

Mais avant de s'occuper de la Chasseresse, elles se choisirent un coin de la salle non loin des autres où elles pourraient se reposer tranquillement en attendant la fin de la tempête.
Une fois Alhia décidée sur le lieu, elle fit asseoir Siasske puis apposa ses deux mains sur l'avant-bras de l'Elfe et activa sa magie. De très fines volutes vertes entourèrent le membre brisé et les mains de la Druidesse avant que la jeune fille ne les enlève et bande correctement le bras cassé avec les lanières fluorescentes qui étaient apparues.


Al', soupirant de fatigue : Voilà! Ça va être long parce que je suis vraiment affaiblie, mais je pense que d'ici demain dans la journée ton bras devrait s'être remis. La magie du sort ressoudera tes os petit-à-petit. Tu vas avoir un peu mal…

En acquiesçant, Siasske regarda Alhia qui sortait une écharpe de son sac de voyage et faisait un nœud avec les deux bouts avant de le passer au cou de la Chasseresse pour qu'elle garde son bras contre elle.
Peu après, les deux Elfes étaient assises en tailleur face à face et discutaient en sortant diverses provisions du sac de Siasske, s'apprêtant à manger un bout avant de dormir quelques heures, alors que Mozdram venait de sortir de la pièce sous le regard attentif de l'ainée des deux.
Cependant, Alhia fut soudainement attiré par le drôle de rituel que venait d'entreprendre Arkturus pas très loin d'elles. Elle connaissait les méthodes de méditation, ou en tout cas celle que Siasske utilisait, mais quelque chose d'autre semblait émaner du Druide lorsqu'il commença à méditer, quelque chose qui semblait appeler la Druidesse qu'elle était, et c'est donc curieuse qu'elle se leva sous le regard inquisiteur de la Chasseresse, et vint se mettre accroupie devant le Worgen. Penchant d'abord la tête comme un chat observant quelque chose, attentive, elle finit par le toucher du bout du doigt sur l'épaule pour le faire sortir de sa torpeur, désireuse de savoir ce qu'il faisait.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2782
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Lun 19 Oct 2015 - 22:46

Comme prévu, la poussière était retombée, à l'instar de leurs adversaires, et comme Marden le pensait, les revenants avaient disparu du même coup, laissant aux Compagnons le temps de souffler un peu, et de se rappeler que l'extérieur avait continué d'exister, ainsi que ses piètres conditions météorologiques. Ghalron s'avança avec hésitation vers Alhia, comme on essaierait d'approcher un animal sauvage en essayant de ne pas l'effrayer. Le chevalier sans ordre tenait sa main contre son abdomen, craignant les éventuels dommages suite au choc qu'il avait subi. Il aurait pu tomber encore moins bien, mais il avait encore une fois eu de la chance dans son malheur, ne se fracassant pas le crâne à l'atterrissage. Les oreilles basses, il demanda sur le ton le plus aimable possible, et le connaissant, c'était dire beaucoup, s'il pouvait recevoir quelque examen concernant les dommages.

Marden regardait la scène, l'air un peu amusé. Pour que quelque chose pousse Ghalron à demander des soins, il ne devait vraiment pas se sentir au meilleur de sa forme. Lui n'était pas blessé, par chance, mais il était un peu troublé par le combat. Dans un passé très proche, il se serait jeté dans la bataille pour défendre son cher protégé, mais cette-fois ci, il n'en avait pas ressenti l'urgence, et d'ailleurs, il n'en avait pas eu besoin non plus. Au cœur du chaos, il avait tout de même entendu la phrase que le troll avait rugi à l'attention des revenants, et ne pouvait s'empêcher d'en recevoir un frisson de malaise et de dégoût, ne se sentant pas très à l'aise en ce qui concernant la "possession" de Jadear, mais il n'aurait su expliquer pourquoi, à part pour le simple fait que confier qui que ce soit à la garde du chevalier de la mort ne paraissait pas être l'idée du siècle.

Pendant cette -courte- phase de repos, ordonné si justement par leur supérieur, le fusilier rouge faisait un rapide état des lieux, pas mécontent de voir que ceux qui avaient besoin de soins avaient le bon réflexe de s'en occuper rapidement, même ce chevalier sans bannière, d'ordinaire têtu comme une mule. Gawel ressentait la satisfaction du devoir bien fait, et des vies justement préservées. Les doutes concernant les motivations des psykers et la gravité possible de la situation revinrent assez vite l'inquiéter, lui faisant se dire que décidément, il n'avait pas droit à une conscience tranquille plus de trente secondes, et repris machinalement son air inquiet, marquant les rides sur son front qui lui donnait cet air sévère en permanence. Rapidement, il vérifia l'état de santé d'Azriv, qui avait, fort heureusement, échappé à toute blessure, et se portait plutôt bien, n'ayant eu qu'à lancer un seul sort sur tout le combat. En revanche, il paraissait assez nerveux, et plutôt pressé de sortir d'ici.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3248
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Mar 20 Oct 2015 - 0:23

Arkturus resta totalement stoïque après qu'Alhia l'ait touché. Le worgen s'éveilla seulement lorsque Ghalron s'approcha, en partie à cause du bruit de son armure mais aussi à cause des soins prodigués par Alhia. Il regarda, avec un certain sourire le chevalier sans bannière quémander de l'aide à la jeune druidesse, qu'il imaginait déjà comme sa disciple. Les volutes d'énergie qui s'échappaient de ses mains se répandaient dans la pièce, apaisant, au moins légèrement, les compagnons touchés. Après que celle-ci ait fini de s'occuper de son patient, elle demanda au worgen ce qu'il était en train de faire l'instant d'avant. Le druide lui proposa alors de s'asseoir à côté de lui, une fois ceci fait, il lui tendit la main.

Arkturus : Donne moi la tienne. Bien. Maintenant ferme les yeux, laisse ton esprit se vider et sent l'énergie de la vie s'emparer de toi.

Après quelques essais, dû au manque de concentration de la druidesse qui se laissait distraire facilement, tous deux réussirent à atteindre une sorte de sommeil paradoxal, le seul moyen pour un druide d'atteindre le Rêve d’Émeraude de manière consciente. Se trouvant en lévitation au dessus d'une large forêt, immatérielle et imperceptible par les habitants de ce plan, Arkturus se trouvait nu et sous sa forme humaine. Pour autant cela ne semblait pas le déranger, totalement apaisé par l'aura qui se dégageait de cet endroit. Il se retourna pour donner quelques explications à Alhia mais il fut étonné de plutôt voir une panthère flotter à ses côtés. Il recula de quelques pas, instinctivement.


Arkturus : Qu'est-ce que...
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3227
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Mar 20 Oct 2015 - 2:13

Tout en grignotant quelques maigres provisions, Siasske regardait la Druidesse rejoindre Arkturus pour essayer de le déconcentrer dans son repos. Sans succès. Mais l'arrivée de Ghalron eut l'effet escompté puisqu'elle fit réagir le Worgen alors que Alhia se redressait pour prodiguer quelques soins réparateurs au Chevalier de Sang, le soulageant ainsi de la douleur et de l'inconfort que cela pouvait produire. Une fois ceci fait, et remerciée par l'Elfe de Sang, elle reporta son attention sur son collègue Druide qui accepta de l'initier à ses méthodes de repos. Elle s'installa face à lui et lui tendit sa main avec curiosité lorsqu'il la lui demanda.

Après un moment, lorsqu'elle parvint finalement à se concentrer, elle put découvrir le Rêve d'Émeraude. Toute son attention fut immédiatement attirée par ce qu'elle découvrait dans ce monde étrange. Et le mieux à ce moment précis fut pour cette âme animale de "ressentir" à nouveau son propre corps, avec ses propres manières d'être. D'ailleurs Arkturus, nu à côté d'elle, venait de remarquer ce curieux détail. La panthère regardait tout autour d'elle avant de relever la tête vers l'humain à ses côtés. Elle le fixa sans bouger, puis le félin se secoua l'échine avant de répondre.


Al': Ah oui, ce détail... Je suis Lailain, descendante d'un familier de Siasske. Malheureusement mon âme est aujourd'hui coincée dans le corps de cette Elfe suite à un rituel perturbé alors qu'elle tentait de me sauver. Ce que je sais du Druidisme me vient des habitudes et des mémoires de ce corps, ce que je sais du monde humain me vient de Siasske et des autres.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2782
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Mar 20 Oct 2015 - 19:47

Arkturus tronqua sa surprise pour une moue désapprobatrice qu'il adressa directement à la dénommée "Lailain". Il avait toujours senti quelque chose d'étrange à propos d'Alhia, comme si elle n'appartenait pas réellement au monde des mortels mais le worgen avait mis cela sur le compte de sa nature candide et innocente. Pour autant, entendre Alhia parler de sa "renaissance" comme d'un détail l'enragea au plus haut point, étant très chatouilleux quant à la valeur de la vie.

Arkturus : Et tu oses assumer son identité ? Sans remords ? La famille de cette personne, est-elle au courant de sa mort ? De la destruction totale de son âme pour favoriser la tienne ? Tu ne peux pas parler de ça comme d'une anecdote insignifiante... Je ne te vois pas plus différente que le Démiurge maintenant, Lailain.

L'humain se retourna ensuite, fermant les yeux et baissant la tête alors que la vaste forêt en dessous d'eux s'agitait de la vie qui y pullulait. Se concentrant sur les cris des animaux qui résonnaient ainsi que le bruit des feuilles secouées par le vent, il réussit à reprendre de la contenance. Le druide souffla longuement avant de nouveau s'adresser à Alhia, bien plus sereinement et amicalement.

Arkturus : Désolé... Je ne le pensais pas. J'ai juste... *soupir*  Tu n'y es pour rien dans ce qui est arrivé à cette druidesse, tu n'étais pas maîtresse de la situation. Le réel responsable de la destruction de son âme est celui qui, dans son égoïsme, l'a ordonné alors que les risques étaient bien trop grands.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3227
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Meeran le Mar 20 Oct 2015 - 22:44

Jadear murmura un "merci" gêné, avant de s'écrouler contre le mur le plus proche. Il laissa tomber sa tête contre son torse, ses bras contre le sol et laissa ce dernier l'emporter dans des pensées troubles mues de peur, de honte, de regret et d'espoir. Cet état, qui durait depuis qu'il était mort, et qu'il n'arrivait pas à nommer, le pesait de plus en plus et il commençait à se sentir lourd de s'infliger autant de flagellation mentale. Certes, personne n'était mort, mais comme à son habitude, il avait été idiot. Comme à son habitude, il avait eu besoin que quelqu'un veille sur lui. Et alors ? Etait-ce tout ce à quoi il pouvait aspirer ? Être plus ou moins un frein pour quelqu'un ? Un frein qui apprenait à freiner moins, mais un frein tout de même ?
Coupant court à ces pensées sombres, une autre pensée vint le troubler. Un problème moins ancien mais plus présent pour lui : Marden. Le voir combattre lui avait rappelé en quoi ils avaient fait une paire ... Même s'il avait été un boulet pour lui aussi. Cette geste terminée, il avait là probablement le meilleur moment devant lui pour aller s'excuser de ses absences à Shattrath, de son éloignement et de sa condition de non-mort ...

De son côté, Meeran finissait de remercier les éléments qui l'avaient aidé et proposa des soins à la ronde.

Jadear vint à la rencontre de Marden.


Jadear : Eh... Merci de m'avoir couvert. Je ... peux te parler quelques minutes?
avatar
Meeran

Messages : 519
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Mar 20 Oct 2015 - 22:47

Au tout début du laïus, le félin se recroquevilla sur lui-même, quelque peu attristé d'avoir déçu le Druide à ses côtés. Mais la déception se transforma rapidement en mécontentement lorsqu'il évoqua l'idée du Démiurge. Un grondement sournois remonta dans le poitrail de la panthère qui s'insurgeait de la comparaison. Comment osait-il ne serait-ce que penser qu'elle pouvait lui ressembler. Elle n'avait rien demandé au départ : elle allait mourir après avoir vécu aux côtés de la Chasseresse et l'avoir accompagner fidèlement à chaque pas, et puis soudainement, on avait décidé que non, qu'elle aurait droit à un nouveau corps, pour au final se retrouver dans un habitacle tout à fait différent de ce à quoi elle s'attendait. L'idée de la réincarnation pouvait être plaisante, mais ici et aujourd'hui, ce qu'elle subissait chaque jour après l'échec du rituel d'Alhia la Druidesse, la véritable personne, était très loin d'être idyllique. Le monde qu'elle découvrait de cette manière était bien loin de celui qu'elle avait pu connaître.

Finalement, la panthère baissa de nouveau la tête.


Al' : Sache que je n'ai rien voulu de tout cela. Je ne fais que subir tous les jours les conséquences de ce brusque changement. Il m'a fallu un temps très long pour m'adapter au monde humain, pour m'adapter à mon "propre" corps. Il n'y a même pas de réel responsable comme tu dis. Siasske pensait bien faire, je comprends son acte. Même si il était très égoïste, c'est l'un de ses plus gros défauts d'ailleurs. Mais je l'avais accepté aussi, si j'avais voulu partir je le lui aurais fait comprendre et elle l'aurait accepté. Les choses se sont juste passées au mauvais endroit, au mauvais moment. Je suis désolée pour l'âme d'Alhia, et pour sa famille, mais il n'y a rien que je ne puisse faire. Son corps et mon âme sont dans une impasse.

Elle se redressa après son monologue, s'étonnant elle-même de ce qu'elle venait de dire, avant de venir tourner autour d'Arkturus avec une attitude joueuse, quémandant des explications sur l'endroit où ils étaient, tout en exprimant le désir de vouloir explorer un peu plus.
Elle avait retrouvé son attitude joueuse et innocente habituelle, qui malgré les circonstances était quelque chose de bien ancrée en elle, et non pas une conséquence du changement de corps.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2782
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Jeu 22 Oct 2015 - 12:29

Marden en était à observer d'un œil intéressé la communion entre les deux druides, se demandant ce qu'il pouvait bien être en train de se passer, lorsque la voix de Jadear le tira de ses réflexions. Il y reconnaissait immédiatement ce ton un rien gêné qu'il avait entendu si souvent, mais plus depuis un certain temps à présent. Après un temps de réflexion glaçant, Marden émit une approbation peu articulée, s'éloignant un peu du reste du groupe avec Jadear, au cas-où ce dernier préfèrerait discuter un peu plus au calme. Il jeta au passage un regard à Ghalron, s'assurant que celui-ci n'était pas parti en courant on ne sait où chercher sa livre de sang, probablement mécontent de ses adversaires qui avaient la fâcheuse tendance de se transformer soit en verre brisé, soit en tas de cendres. Fort heureusement, l'aimable Ghalron était en train d'attendre silencieusement.

Certains des Compagnons se reposaient et se remettaient de leurs blessures et émotions diverses, et d'autres attendaient plus ou moins patiemment que les choses se passent. Apparemment marqué par les évènements, Gawel se sentait soudainement très ignorant concernant ce qu'ils avaient affronté, et Azriv lui donnaient quelques renseignements sur le fonctionnement de l'énergie, surtout des choses qu'il avait pu lire, démontrant que finalement il n'était pas si nul en théorie qu'il voulait le laisser paraître, même si son discours comportait certaines inexactitudes, séquelles des années passées à draguer son voisin plutôt qu'à écouter les cours. Il apportait cependant des précisions bienvenues, tout en donnant son avis sur les expériences pratiquées par les Psykers. Sans en être partisan, il en reconnaissait l'intérêt, intrigué par ce que les Psykers pouvaient faire.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3248
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Sam 24 Oct 2015 - 11:34

Arkturus cacha sa surprise lorsqu'il entendit la responsable du rituel. Une personne qu'il estimait énormément, à tel point que le druide la nommait même Shan'do, se dévoilait assez prétentieuse pour se permettre de se moquer de la sécurité et de la vie des autres, afin de bénéficier seulement à son propre intérêt. Davantage, qu'une personne telle que Siasske ne puisse accepter la mort comme quelque chose de totalement naturel et commun l'étonnait grandement. Il s'en était déjà rendu compte partiellement suite à la sacralisation de Thrain. Cependant, le worgen minimisa sa réaction, préférant expliquer l'histoire de ce lieu à sa très jeune disciple, considérant que la pauvre avait déjà trop à appréhender en plus de devoir supporter ses doutes.

Arkturus : Sous nos pieds se trouve ce qui est chez nous les terres décrépies de Lordæron mais ce qui est ici une forêt resplendissante de vie, possédant un écosystème tout à fait passionnant. Enfin, je pourrai me perdre des heures en explication mais la meilleure école ici est la contemplation. J'y ai passé des jours et des nuits, parfois sous une forme inconsciente d'animale ou en observant d'en-haut la beauté de ce lieu.

Soudain, alors que des crépitements se faisaient entendre, ils furent témoins de la création instantanée au loin d'un micro-climat, en effet plusieurs nuages noires se réunissaient et laissaient s'abattre de puissants coups de tonnerre. Alors que la tempête se dissipait aussi vite qu'elle était arrivée, mettant fin à la secousse des arbres, Arkturus se retourna vers Alhia.


Arkturus : Ce dont tu as pu être témoin, ainsi que la sensation languissante que tu peux ressentir actuellement vient du Cauchemar d’Émeraude. Quelques manifestations apparaissent sporadiquement dans cette utopie. Le Vol Infini l'a en effet revitalisé pour avoir un point d'ancrage dans ce plan, cependant, autant les Dieux Anciens qu'Ysera et ses suivants empêchent le passage aux dragons de Præter. Cette tempête surnaturelle éphémère est une des manifestations physique de ce conflit.

Le druide soupira avant de donner davantage d'explication sur la présence du Vol Infini en ce lieu.

Arkturus : Je me doute que tu dois te demander "Pourquoi sont-ils autant attirés par le Rêve d’Émeraude ?". En réalité, le Vol Infini cherche à fusionner ce plan avec le nôtre lorsqu'ils auront terminé leur génocide à l'encontre de toutes les races mortelles. Ils espèrent ainsi annihiler les Dieux Anciens en rompant leur lien avec la planète, puisque ces derniers bien que maléfiques sont vitaux à Azeroth. Cela a crée l'une des plus importantes scissions au sein des communautés de druides, ainsi que des Anciens de la Nature. Certains se sont joints au Vol Infini volontairement alors que d'autres, comme les membres du Cercle Cénarien, s'opposent à Præter et à sa tyrannie. D'autres encore restent totalement neutres, pensant que les deux factions ne font qu'endommager la planète davantage et n'encouragent qu'à plus de combats stériles. Pour autant, la majorité est d'accord sur l'un des points du Vol Infini : les races mortelles sont destructrices et si nous survivons à cette Domination, j'espère que nous saurons en tirer des leçons, et les bonnes.

-

Mozdram apparut finalement dans la pièce, après quinze minutes à l'extérieur, il portait quelques Fragments de Mémoire, suffisamment emplis d'Immateria pour réactiver le portail qui se trouvait dans l'une des pièces adjacentes. Alors qu'ils se réunissaient dans la salle, Arkturus remarqua un certain trouble dans les yeux du Roué. Avant d'activer le mécanisme permettant aux compagnons de rentrer à Shattrath, le vétéran s'adressa à eux.


Mozdram : Un des fragments détaille la création des Démiurges, tous ses prérequis, ses composants. La Précurseur Shalen souhaitait en informer les Vigiles pour permettre une union, autant au sens propre qu'au figuré, entre les Ligemorts Cendrelangues et la Ligue des Psykers, permettant ainsi d'atténuer les conflits et de se focaliser sur le combat contre le Vol Infini.
Arkturus : Une paix entre les deux factions à ce prix ? Vu ce qui s'est passé ici, je pense que ce serait plutôt une bonne solution de détruire ce fragment.
Endirvis : Wep, l'union des Hé'witiers d'Aze'woth peut attend'we, je veux pas d'aut'wes de ces t'wucs dans le coin.
Mozdram : Il n'y a pas que ça... L'un des éléments essentiels qui permet la stabilisation d'un Démiurge lors de sa création se trouve être... le sang d'un Inflexible.
Endirvis : Ça veut di'we qu'ils ont besoin de nous pou'w nous saigner afin de c'wéer de puissants soldats, et p'wobablement plus dociles.
Arkturus, légèrement paniqué : Non... Non pas nécessairement Endirvis. Souviens toi, les Vigiles sont aussi des Inflexibles, ils ont très bien pu donner leur sang pour les expérimentations de Shalen.
Endirvis : Mouais. Je vous w'appelle qu'il y a t'wois Inflexibles qui ne font plus pa'wtis de not'we g'woupe. Ça m'étonne'wait pas qu'un de ces quat'we, on aille les chercher pa'w la peau du cul pou'w fai'we le plein.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3227
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Dim 25 Oct 2015 - 0:44

Par son détournement de sujet en voulant en savoir plus sur l'endroit où ils étaient, Alhia ne capta donc pas l'étonnement d'Arkturus concernant ses péripéties au cours du rituel. Elle regardait la forêt qui s'étendait au-dessous d'eux en écoutant les explications du Druide, avant de ne plus l'écouter pour regarder avec attention et étonnement la tempête qui se formait plus loin. Une fois que celle-ci se fut dissipée, elle se concentra de nouveau sur son confrère et la leçon qu'il lui donnait.
Elle ne trouva rien à ajouter à ce monologue, après tout il expliquait tout correctement : elle comprenait la menace et l'importance qu'elle avait, ce qui l'aidait à comprendre le pourquoi de la situation actuelle en Azeroth.

~

Dans la salle, Siasske s'était étendue à même le sol quelques minutes après le départ d'Alhia, et avait fermé les yeux, cherchant un peu de repos après le lourd combat qu'ils venaient de subir. Son avant-bras la lançait régulièrement, elle se retenait de le masser pour faire passer la douleur, et également de gratter le bandage qui la gênait parfois.
A peine prête à s'endormir, Mozdram revint dans la pièce en déclarant avoir trouvé suffisamment de quoi alimenter le portail pouvant les faire rentrer. Elle ne dit rien, se redressant tranquillement et récupérant ses affaires ainsi que sa Druidesse qui remerciait Arkturus pour ce qu'il venait de lui montrer.
Les deux Elfes regardèrent avec curiosité le Roué lorsqu'il leur parla avant d'initier le mouvement pour rentrer.
En entendant l'hypothèse d'Endirvis, Siasske écarquilla quelque peu les yeux d'effroi, pensant bien évidemment à Uroloki qu'ils avaient croisé il y a quelques semaines (ou mois?). L'idée de le tuer n'était plus d'actualité à l'heure actuelle, mais elle s'inquiétait plus pour sa sécurité maintenant que son “avenir” quelque soit son allégeance.


Sia' : Je suis également d'avis de les détruire, ces expériences n'amèneront sûrement rien de bon dans le futur.
Al' : Je suis d'accord! Mais euh, on est sûrs que personne n'en saura rien..? Ils lisent quand même dans les têtes ces gens là, non..? Mozdram et moi, on est pas comme vous...

Siasske la regarda avec les sourcils haussés, surpris de tant de logique chez la jeune Druidesse, mais sa question était fondée cependant, et elle se frotta la nuque une seconde en soupirant.

Sia' : Faisons les disparaitre dans un premier temps, ça retardera les recherches. Nous aviserons après je pense.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2782
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Meeran le Lun 26 Oct 2015 - 1:26

Jadear accompagna Marden afin de déclamer le monologue qu'il avait imaginé comme une conversation mais qu'il avait oublié d'espacer lorsque ses idées se sont déversées en une histoire que l'on pourrait résumer en quelques points : "Je suis désolé, je suis mort, j'ai été bête de t'avoir évité mais je me sentais mal, Endirvis m'a aidé un peu et surtout avec ma nouvelle condition. Désolé d'avoir fait l'autruche."
À cela, son ancien maître lui a répondu quelque chose qui pourrait se résumer par "Ah ? Désolé pour toi, tu aurais dû m'en parler plus tôt. Je comprends, fais ce que tu veux."
Quelque peu déçu que la conversation se soit très vite encore plus refroidie, Jadear remercia Marden de son attention et ils retournèrent avec les autres.

Pendant ce temps, Meeran avait allumé une pipe d'herbes simplement relaxantes (JUSTE relaxantes, pas psychotropes), et écoutait les compagnons. Les dernières paroles prononcées par Endirvis l'inquiétaient par ailleurs. Que l'on expérimente avec la magie n'était pas nouveau, que l'on transgresse l'ordre naturel c'était pousser le bouchon mais dans le but de créer des monstres parfaitement dociles, là il avait peur.
avatar
Meeran

Messages : 519
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Mar 27 Oct 2015 - 18:07

Les Compagnons, sauf Marden qui se trouvait un peu plus loin, donc, s'entre-regardèrent, comme de coutume lorsqu'il y avait un avis à donner. Les trois elfes purent déjà se rendre compte qu'ils n'allaient pas tous être du même avis, au vu des différentes expressions qu'ils arboraient. Les trois elfes semblaient hésiter à prendre la parole, surtout Azriv, qui était, comme à son habitude, en retrait. Le premier à s'exprimer sur la matière fut Ghalron, avec la subtilité qu'on lui connaissait.

Ghalron : Ben moi je dis on les détruit. On peut pas risquer d'avoir ces saloperies apparaître partout.
Gawel : Je pense qu'on devrait réfléchir un peu avant de prendre une position aussi stricte.
Ghalron : Attends attends, toi le gentil-gentil prudent et tout tu cautionnerais ça ? T'as pris un coup sur la tête ou quoi ?!
Gawel : *sur la défensive* Tout ce que je dis c'est que une meilleure stabilité dans cette faction, c'est pas négligeable...
Ghalron : Mais tu reconnais que c'est complètement dingue de les laisser faire ça, rassures-moi !
Gawel : *garde le silence en toisant Ghalron*
Azriv : Il a pas tort... *croule sous le regard très noir de Ghalron* Mais toi non plus. C'est dangereux de les laisser faire ça, mais on peut aussi penser qu'ils vont en faire bon usage et que ça pourrait être une bonne chose entre de bonnes mains ? *courbe les oreilles en l'attente de représailles*
Ghalron : Vous êtes tous complètement inconscients, et pour que ce soit moi qui le dise, ça va loin quand même.

Devant la justesse de cette phrase, un silence tendu s'installa, les Compagnons cherchant à se faire comprendre sans qu'une dispute éclate, et vu l'état des nerfs de certains, ce n'était pas très loin d'arriver. Gawel n'était pas du tout sûr de la décision à prendre, mais il pouvait voir en quoi permettre aux Psykers de poursuivre leurs expériences pouvait s'avérer une très mauvaise décision, bien qu'il n'ait parlé que des bons côtés. Il soupira et s'alluma un cigare, remarquant au passage qu'il faudrait qu'il s'en procure sous peu.

Gawel : Je suivrais la majorité. Ce n'est pas à moi d'en décider de toutes façons.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3248
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Mar 27 Oct 2015 - 20:50

Mozdram, ayant bien écouté les avis de chacun, se décida finalement. À son plus grand étonnement, il allait suivre le raisonnement soutenu par Ghalron, craintif quant aux exactions de la Ligue des Psykers. Le Roué n'avait pas la prétention de se projeter plus loin que la Domination, conscient que le Vol Infini gagnait la guerre. Cependant l'union des Héritiers d'Azeroth, si elle devait avoir lieu, ne serait pas maintenu par la simple apparition des Démiurges. Cela impliquait aussi un bouleversement politique total qui avait autant de chance de mener à un succès qu'à un échec, cette éventualité condamnant toutes les races mortelles soit à la mort, soit à la servitude. Bien sûr, sa décision et ce qu'il prédisait étaient aussi grandement influencés par ses sentiments personnels à l'égard des Vigiles, qu'il ne considérait pas comme de justes dirigeants. Il prit alors le fragment dans sa paume et le détruisit sous les yeux des Compagnons en refermant le poing sèchement.

Mozdram, à Siasske : Je t'ai déjà dit ne pas t'en faire pour mon esprit, j'ai déjà pris mes précautions.

Il plaça ensuite les cristaux dans un ordre précis sur le téléporteur, avant de demander une légère pulsion arcanique d'Azriv. L'Immateria se mit alors à s'évaporer des fragments, comme poussé par l'arcane. Aussitôt ceci fait, il demanda au pyromancien d'ouvrir un portail à destination de Shattrath. Avec une certaine peur de mal faire, Azriv s'exécuta. Ce dernier constata, probablement avec soulagement, que la création du portail se fit avec aisance, presque naturellement, comme s'il n'avait qu'à demander mentalement la destination pour que tout se fasse de lui même. Une fois la faille ouverte et stabilisée, découvrant la ville de Lumière qu'est Shattrath, Mozdram pressa les Compagnons à y pénétrer. Quant il fut le dernier présent dans la forteresse, il lança un regard derrière lui, observant une ultime fois les cendres blanches de son ancien compagnon. Finalement, il se retourna et s'enfonça dans le portail à son tour.

-

Une heure s'était déroulée depuis l'arrivée de la Compagnie au Promontoire. Le Chef de celle-ci s'était directement rendu auprès des Vigiles, ordonnant aux autres de se reposer dans leurs quartiers. Il y fit son rapport, sans sourciller ou douter, livrant les Fragments de Mémoire de Shalen restants et détaillant tout ce qui s'était déroulé autour du Projet Mellion, excepté la réussite, puis destruction, de la création du premier Démiurge.

Pendant ce temps, Arkturus, réfugié dans la bibliothèque près de l'âtre, attendait le retour de Mozdram avec une certaine appréhension. Le worgen craignait qu'ils découvrent leur subterfuge et qu'ils soient tous passés au fil de l'épée... ou pire, envoyés dans le sordide Donjon de la Ligue. Ce que cet endroit pouvait contenir hantait le druide, encore plus depuis qu'il savait que la Ligue menait des expériences se passant bien de la morale. Endirvis de son côté était retourné dans la salle d'entraînement, afin d'accéder de nouveau au Royaume des Ombres. Le chevalier de la mort ne se préoccupait plus des affaires de la Ligue, ni même de celles de la Compagnie. La seule chose qui le motivait dorénavant était son hégémonie naissante.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3227
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Jeu 29 Oct 2015 - 0:47

Avec un air très sérieux, Siasske et Alhia regardèrent Mozdram détruire le Fragment de Mémoire porteur du savoir sur le Démiurge.
La Druidesse restait persuadée que c'était la meilleure des solutions et que ces choses totalement contre nature ne devaient plus jamais réapparaitre sur la surface du monde, alors que la Chasseresse considérait toujours son choix. Oui cela semblait être idéal sur l'instant, mais elle ne pouvait empêcher une petite voix de lui dire que peut-être il aurait mieux valu les garder. Cependant son mépris grandissant pour les Vigiles la fit se dire que c'était définitivement la chose à faire dans l'immédiat, et elle regarda donc la scène avec un sentiment de satisfaction intérieure.

Peu après elles passèrent toutes deux le portail créé par Azriv, posant les pieds sur le sol ferme de la ville des Héritiers, contentes de retrouver un environnement plus accueillant et plus apaisant que Mellion. Siasske regarda anxieusement Mozdram se diriger seul vers le Promontoire faire son rapport à la Ligue.
Si une fois arrivée dans leur appartement Alhia s'empressa de réquisitionner l'une des douche pour elle pendant cette heure, la Chasseresse avait quant à elle arpentée la bibliothèque de long en large durant ce temps, inquiète à la manière d'Arkturus installé dans un des fauteuils de la pièce. Elle avait bien essayé de s'asseoir également les dix premières minutes, et de se détendre, mais ses jambes s'agitant toutes seules et la forçant à les croiser puis les décroiser dans l'autre sens toutes les minutes avaient finies par la relever et la faire marcher dans la grande pièce, incapable de rester immobile plus de cinq secondes.
Vaguement ses oreilles percevaient la voix aigüe de sa cadette qui chantait sans gêne sous la douche, mais son esprit restait concentré sur ce qu'il venait de faire, leur décision et tout ce qu'elle pourrait avoir comme conséquence.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2782
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Meeran le Sam 31 Oct 2015 - 1:17

Après la décision étonnante, rassurante et quelque peu préoccupante de leur chef, Jadear et Meeran se précipitèrent à la suite de la Compagnie vers Shattrath. L'un était pressé de sortir d'un lieu aussi sordide et l'autre, de s'isoler pour enfin passer à autre chose. Ainsi, dès que Jadear fut arrivé aux quartiers de la Compagnie, il s'en alla se laver bien qu'il n'en eût pas réellement besoin, puis alla rejoindre le monde des Ombres depuis son lit, afin de s'isoler. Peut-être irait-il trouver Endirvis plus tard dans la version altérée de la salle d'armes ...

Meeran, quant à lui, préféra préparer une pipe d'herbes réellement relaxantes une fois arrivé et se chercha une personne avec qui discuter pour se changer les idées. Son dévolu tomba sur Gawel, avec qui il n'avait pas encore eu de conversation très poussée.


Meeran : Cela fait plaisir de se retrouver entre fumeurs... Et entre personnes de grande taille, introduisit-il, rieur Vous voulez quelques herbes pour parfumer vos cigares ? fit-il en finissant de préparer le bol de sa pipe.
avatar
Meeran

Messages : 519
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Sam 31 Oct 2015 - 21:24

Une fois arrivés à leurs quartiers, et en attendant que Mozdram revienne, les compagnons vaquèrent à leurs occupations, chacun de leur côté. Azriv alla rapidement se chercher quelque chose à manger avant d'aller se reposer sur un canapé pendant quelques heures, ne souhaitant pas non plus occuper de lit. Le mage avait dormi il n'y a pas si longtemps, il en avait bien conscience, mais cette expédition l'avait épuisé, plus que d'ordinaire. C'était probablement à cause des efforts qu'il avait du fournir inconsciemment pour tenter de comprendre la présence d'autant d'énergie dans l'air. Il s'assoupit très vite, ne prenant pas la peine de se demander s'il allait être dérangé ou non. Ghalron lui passa à côté en grommelant quelque chose à base de "foutue feignasse" et autres noms fleuris. Il n'avait jamais compris cette fatigue provoquée par la magie, et jusqu'à se rendre compte des capacités d'Azriv, avait toujours méprisé ceux qui en étaient la cible. Il passa toutefois son chemin sans y accorder plus d'attention, décidé à trouver une source de caféine afin de se détendre avant la suite, plus sanglante, il l'espérait. Revenant s'assoir quelques minutes plus tard avec un bol fumant, il put constater que le groupe s'était effectivement dispersé, commençant à s'habituer à cette routine d'activités.

Le fusilier rouge regardait le chaman bleu avec une certaine circonspection, surpris par ce soudain élan conversationnel. Il avait indubitablement raison, les deux hommes étant d'une taille raisonnable, et particulièrement portés sur la consommation de tabac. Il considéra un moment la proposition de Meeran, surpris que ce soit à lui qu'on vienne soumettre des "herbes aromatiques". Il n'avait pas vraiment confiance en ce produit, mais il se décida finalement à accepter, ne serait-ce que pour sympathiser. Après tout, c'était probablement rien que des herbes parfumées. Après quelques secondes de silence où les deux personnages profitaient de leurs petits plaisirs respectifs, donnant une curieuse ambiance tranquille et presque un peu vieillotte, Gawel entama la conversation avec une question anodine, mais qui le taraudait.

Gawel : Alors, vous vous y faites ? À cette vie ? ça ne doit pas être simple d'assister à tout ça, et d'être au cœur de toutes ces intrigues...

Au même moment, le dernier de cette joyeuse escouade, Marden, revenait de la douche, que contrairement à ce que pouvaient affirmer certaines mauvaises langues, il n'avait pas pris avec Jadear. Il était justement en train de se déplacer en direction des chambres, sachant qu'il allait y trouver son partenaire, ou ancien partenaire, puisqu'il avait déjà vérifié la salle d'entraînement. Il passa à côté d'une couche occupée par Alhia, qui dormait paisiblement. Plus loin, parmi les lits situés les plus au fond, Jadear était probablement occupé à ressasser on ne sait quoi, ne dormant apparemment pas, mais il avait très probablement la volonté de rester seul. Qu'importe. Il supporterait bien cinq minutes de conversation, que Marden jugeait nécessaire après le moment pas forcément agréable qu'ils avaient eu à la fin de la mission. Sans plus de ménagement, il vint s'assoir à côté de lui, engageant la conversation d'un sobre "Hé, je peux te causer une minute ?".
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3248
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Meeran le Dim 1 Nov 2015 - 14:30

Inspiration. Expiration. Le chaman prenait garde à ce que son bol ne s'éteigne pas tout en appréciant le silence et le calme d'un moment aux arômes floraux. Il ne manquait plus qu'un ou deux musiciens et il aurait été transporté hors du temps. Il avait été agréablement surpris par la civilité de son camarade, après sa proposition certes bien intentionnée mais surtout mal amenée il ne s'attendait ni à ce qu'il puisse partager un moment comme cela, ni à tenir une réelle conversation.
S'il s'y faisait ? Non, pas du tout mais on ne s'y faisait jamais, ou alors on devenait fou, pensait-il. Il souffla un peu de fumée bleutée et violacée et dévisagea l'elfe avec sérieux.


Meeran : ... Non. Je ne pense pas que je m'y ferai un jour, mais je ne suis pas là pour me faire à des atrocités, mais pour empêcher que d'autres les vivent...

Il se replongea quelques courtes secondes dans ses pensées. Oui, c'était pour que les autres vivent, pensait-il. Il venait de se rendre à l'évidence qu'il incarnait plus qu'il ne le pensait son idéal : un protecteur de la Vie, mais autant que ça lui donnait du baume au cœur, il oublia cette pensée pour se concentrer sur la conversation.

Meeran : Et vous ? Vous semblez avoir une expérience du combat assez impressionnante. Vous croyez que l'on nous demande de faire ce qui est juste ou que nous sommes simplement manipulés ?... Bien que dans les deux cas nous soyons manipulés...

Une once de tristesse imprégna sa dernière phrase tandis qu'il se rendait compte qu'il venait d'entamer une conversation sur le sujet qu'il voulait éviter. Comme quoi les doutes étaient plus forts que ses peurs.

Dans le monde des Ombres, Jadear avait eu le temps de se repasser mentalement sa conversation avec Marden, et en avait déjà tiré toutes les conclusions nécessaires. Lorsqu'il se décida à en sortir, Marden était en train de se retourner pour partir, apparemment quelque peu exaspéré.


Jadear : Marden ?

Ce dernier se retourna.

Jadear : Désolé, j'étais dans mes pensées, je ne t'avais pas entendu. Tu voulais me parler ?

L'ancien infiltrateur regardait son ancien maître avec un mélange de nostalgie et de détermination tandis que ce dernier revenait à son chevet.

Jadear : Je suis vraiment désolé de toutes mes erreurs, et je te suis réellement reconnaissant de tout ce que tu as fait pour moi. L'apprentissage, comme l'attention particulièrement touchante de remettre la conversation de tout à l'heure à maintenant.

Jadear regarda son maître droit dans les yeux et alors que ce dernier se préparait à répondre, il commença à déboutonner la légère chemise blanche qu'il portait habituellement après sa douche, acte perturbant apparemment le noble bandit. Il découvrit peu à peu sa chair colorée dans une palette sombre et mortuaire, jusqu'à mettre en évidence la marque noire de la foudre.
Le marchelombre profita du silence pesant pour reprendre la parole.


Jadear ; Voilà ce dont j'avais honte, et ce qui m'a fait t'éviter aussi longtemps. Entre autres choses, notamment le fait que je m'étais trouvé une sorte de nouveau maître.
avatar
Meeran

Messages : 519
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 18 Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum