La découverte du nouveau monde...

Page 6 sur 18 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Mer 3 Fév 2016 - 13:02

Dans cette ambiance oppressante et pas franchement réjouissante, un des compagnons affichait cependant un fin sourire, la où les autres paraissaient inquiets ou tendus. Marden observait Ghalron, ne considérant pas ce faciès comme particulièrement de bonne augure, surtout lors d'une mission qui se voudrait rapide et chirurgicale. Le chevalier sans ordre de son côté ne regrettait pas sa décision de rester avec le groupe. Cette organisation lui promettait sa dose d'adrénaline, et il n'en fallait pas plus pour le réjouir actuellement, et allumer une lueur d'excitation dans son œil valide. Remarquant quelques regards, il reprit une expression plus neutre, bien que trahissant toujours son anticipation. Azriv comptait probablement parmi les plus inquiets, le plan sonnant comme un suicide pas très propre à ses oreilles, mais il avait voulu rester et prêter main forte, alors il n'allait pas se débiner maintenant, et puis ce n'était plus vraiment possible. ça n'était pas la chose la plus folle qu'ils avaient fait, ils s'en sortiraient sûrement, n'est-ce pas ? Azriv tentait de s'en convaincre, observant leurs alliés de circonstance avec une certaine nervosité. Quant à Gawel et Marden, ils se trouvaient à peu près dans les mêmes dispositions : pas très sûrs de la situation, mais déterminés à faire ce qu'il fallait pour venir à bout du problème. De plus, aucun d'entre eux n'avait de meilleur plan. Ghalron, la main posée sur la garde de son fendoir en signe d'impatience, résuma probablement la pensée de plusieurs des Compagnons, bien que pas motivés par les mêmes raisons.

Ghalron : Qu'est-ce qu'on attend ?
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3249
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Mer 17 Fév 2016 - 0:00

Le premier réflexe qu'eut Siasske sitôt téléportée dans une de ses régions qu'elle connaissait si bien, fût de s'écarter du groupe en prenant une grande bouffée d'air, levant légèrement la tête, respirant à pleins poumons l'odeur familière des pins de Sombrivage. Malgré la dangerosité de leur présence ici, revenir dans un endroit comme celui-ci lui procurait une douce sensation de chez soi, agréable après avoir visité tant d'endroits sombres et parfois totalement dépourvus d'humanité.
Alhia à côté d'elle regardait étrangement la forêt autour d'elle. Différents morceaux de souvenirs agitaient sa mémoire, ceux que le corps de l'Elfe de la Nuit avait enregistré lorsque l'âme de la Druidesse l'habitait encore se heurtaient à ceux de Lailan, l'âme du félin vivant aujourd'hui dans cette enveloppe fragile, qui se revoyait trottiner calmement aux côtés de la Chasseresse en route pour quelconque besognes.

La jeune Druidesse était perdue par ces morceaux de vie se mélangeant, et se sentait mal à l'aise dans cette forêt, ne sachant plus ce qui lui appartenait réellement, alors que Siasske, loin du tourment qui dérangeait sa cadette, se sentait parfaitement bien et nullement intimidée par les pointes hautes des arbres ou l'obscurité qu'elles retenaient.
Tandis qu'Arkturus levait les oreilles, aillant détecter une présence, Siasske fit reculer Alhia en attrapant son arc, braquant son regard sur le fourré duquel sortirent les deux nouvelles personnes quelques secondes plus tard. La Chasseresse se crispa légèrement en découvrant l'Elfe de la Nuit face à elle. Son armure et sa posture étaient reconnaissables entre toutes, elle sût immédiatement à qui elle avait affaire en voyant l'arme affutée de la femme. Aillant pour mission de faire régner la justice lorsque celle-ci dépassait le domaine des Sentinelles, les Gardiennes n'appréciaient guère les Chasseurs de Primes qui pouvaient parfois troubler les ordres établis en n'aillant que faire des civilisations et leur lois.
Si Siasske s'obligeait à garder une certaine morale lorsqu'elle exécutait ses contrats, tous ne le faisaient pas, et les différentes autorités ne s'interrogeaient guère jamais lorsqu'elles attrapaient l'entre d'eux, s'occupant rapidement de leur cas.
Se retrouver face à l'une d'entre elle la faisait donc douter d'elle-même, et se souvenir également de la délicate affaire qu'elle avait eu avec cet ordre il y a huit ans lors de la mort d'Almalril, lorsque les Gardiennes l'autorisèrent exceptionnellement à agir à leur place, non sans lourdes conséquences.
Alhia, à l'abri derrière elle, regardait quant à elle l'Orc à la peau grise qui se tenait à côté de Cynelwen, surprise et curieuse de le voir ici.

Elles écoutèrent silencieusement toutes les deux les explications de leur nouveaux contacts concernant le déroulement de leur mission, échangeant parfois mentalement sur telle ou telle partie du plan, mais dans l'ensemble, la chose leur paraissait réalisable. Risquée, comme en témoigna la grimace de Alhia en comprenant la chose, mais réalisable. Siasske semblait satisfaite de pouvoir enfin agir réellement et à échelle plus importante contre le Vol Infini, et en attendant le moment d'être téléportés sur le champ de bataille, s'intéressa plutôt à l'étrange duo qui les accompagnait sur cette mission. Elle pencha légèrement la tête sur le côté en élevant la voix pour parler à Cynelwen.


Sia' : Excusez ma curiosité, mais que faites-vous ici, loin du reste de votre ordre..?
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2783
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Mer 17 Fév 2016 - 14:11

Le grand orc asséna une tape amicale au fougueux Ghalron, le faisant légèrement basculer en avant.

Broxigar, souriant : J'apprécie ton envie de combattre mais... Du calme, on ne va pas aller à l'abattoir tout de suite. Le temps que la bataille s'engage et avance, on en a bien pour un moment.

Cynelwen acquiesça sobrement avant de commencer à mener la Compagnie plus profondément dans la forêt. Celle-ci semblait d'ailleurs totalement vide de vie, ce qui inquiétait Arkturus au plus haut point. Ce calme troublant était souvent annonciateur d'une grande tempête. Finalement, ils arrivèrent sur une butte qui allait leur permettre d'observer le futur champ de bataille. Se cachant tout de même légèrement dans les fourrés qui le permettaient, ils se mirent à observer les deux forces présentes.

À leur gauche, près de la carcasse inerte et fossilisée de Soggoth se trouvaient une armada de fanatiques crépusculaires regroupant une multitude de races. De grandes bannières marqués d'un grand marteau et entourées de membranes d'ailes de dragon étaient disposés un peu partout dans le camp tandis que des sorciers les alimentaient en énergie pour des raisons obscures. De sauvages drakes crépusculaires, tenus difficilement en laisse par leurs maîtres, cherchaient déjà à se libérer de leurs chaînes pour causer le chaos dans le camp adverse. Au sommet d'un échafaudage rudimentaire en bois se trouvait le Grand Prêcheur, entouré d'un bouclier protecteur d'Immateria. Il semblait en pleine incantation, les yeux totalement blancs de la magie titanide, les paumes collées au Héraut des Dieux Anciens et la bouche ne s'arrêtant sous aucun prétexte de réciter des incantations ésotériques.

En face d'eux, toujours sur la côte, un large regroupement de pâles Sans-âmes arrangées en lignes claires, disciplinés et calmes tranchaient avec les cultistes qui hurlaient leur rage. Passant dans leurs rangs, des draconides les surveillaient, se préparant à leur donner l'ordre de charger sur l'ennemi. Au dessus d'eux voletaient trois dragons infinis, dont un bien plus large que les autres. Ce dernier se trouvait être Arygos, le pantin favori de l'Ultime Aspect. Il ne ressemblait plus guère à un dragon bleu, ayant reçu la bénédiction du Vol Infini pour se fondre dans leurs rangs. Ses yeux s'étaient posés sur le Glaive du Maître et il ne semblait pas s'en détacher. Le fils du défunt Malygos était tout près du but et rien n'allait l'empêcher d'éliminer la menace mortelle.

Alors que les deux camps s'observaient dans un relatif calme, Siasske s'interrogea sur les raisons de la présence d'une Gardienne ici. Cynelwen grinça des dents à l'évocation de ses supposées origines. Bien qu'allongée, elle fit l'effort de se retourner vers l'ancienne Shen'dralar pour lui répondre.


Cynelwen : Si vous voulez voir les restes de mon ordre, vous n'avez qu'à baisser les yeux, bien-née. Heureusement, Tyrande et Illidan en ont éliminé une grande partie avant qu'elles ne puissent toutes rejoindre les destructeurs infinis. On se demanderait même si ce n'est pas à cause d'eux qu'elles en sont arrivées à pareille folie.

Elle serra le poing avant de reprendre sa position d'origine, concentrant difficilement son attention sur le conflit qui allait s'engager.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Meeran le Sam 20 Fév 2016 - 0:43

Meeran se sentait légèrement brusqué, par Broxigar et Cynelwen, qui avaient fait une présentation rapide et d'eux-mêmes et du plan ; deux choses assez difficiles à encaisser d'un coup pour quelqu'un qui se considérait encore comme un tant soi peu normal, que de faire équipe avec une des dernières gardiennes et quelqu'un qui avait reçu un cadeau de Cénarius. Mais si c'était en plus pour créer une vague, grâce à un artefact titan, pour empêcher la destruction du monde par soit des cultistes des Dieux Très Anciens, soit des dragons du vol Infini... Tout ceci lui donnait le vertige.
Le chaman s'assit en tailleur et alluma une pipe pour se calmer avant d'observer les alentours. Des arbres. Des buissons. Et des dragons. Tout du moins, de son point de vue. Son regard dévia vers l'épée titanide plantée dans le décor comme une mouche qui se poserait sur une toile. Sa pipe trembla nerveusement deux ou trois fois avant qu'il ne dévie les yeux et tombe sur Azriv.


Meeran : Azriv, calme-toi. Nous nous en sortirons. Nous n'avons malheureusement pas d'autre choix. Je te propose de venir te préparer avec moi.

Il chercha Mozdram des yeux. Ce dernier était à quelques mètres, plongé dans ses pensées, appuyé sur sa lance. Meeran se leva et alla à sa rencontre en laissant son équipement au sol.

Meeran : Pardon, je ne voudrais pas interrompre vos pensées mais je me demandais s'il était sage de me préparer en faisant appel aux éléments avant la bataille ou si cela pouvait alerter les forces ennemies.

Meeran resta dans l'expectative jusqu'à la réponse de son supérieur, même si sa question pouvait sembler idiote même d'après lui.
avatar
Meeran

Messages : 519
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Lun 22 Fév 2016 - 0:20

Allongée à plat ventre dans l'herbe, Siasske baissa légèrement la tête à la réponse de Cynelwen, qui en se replaçant ne vit pas l'expression quelque peu désolée que la Chasseresse avait pour l'Elfe et ce qui était arrivé à ses consœurs. Certes ce n'était pas le grand amour entre leur deux “ordres” respectifs, mais perdre des hommes au profit de l'ennemi n'était agréable à personne, et elle regrettait que les Gardiennes en soient arrivées à cette “solution”.
Avec un soupir résolu, elle reconcentra son attention sur le conflit à venir, braquant son regard sur les troupes ennemis en contre-bas, détaillant les formations respectives de leur adversaire.

Alhia était un peu plus loin en arrière, s'étant mise en retrait derrière un arbre. Assise par-terre en tailleur, le dos contre le tronc, elle dessinait vaguement avec un bâton dans la terre, dans l'expectative du combat à venir. Elle était loin d'être pressée à l'idée de se retrouver littéralement au milieu de la mêlée, et essayait donc de ne pas trop y penser en barbouillant sur le sol des souvenirs plus heureux se baladant dans sa tête.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2783
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Lun 22 Fév 2016 - 17:48

Devant l'édifiante scène se présentant au groupe, certains des Compagnons, s'ils avaient un peu de retard sur la réalisation de l'ampleur de la situation, se trouvaient mis devant le fait accompli. Ce genre de scène aurait suffi à faire fuir les plus couards, mais heureusement ils n'étaient pas de ceux-là. D'ailleurs, Azriv s'étonnait parfois lui-même d'être encore en vie, avec tout ce non sens dangereux auquel il fallait faire face quotidiennement. Le jeune mage en était à se dire tout bas pour la treizième fois qu'ils allaient tous mourir dans d'atroces souffrances, tout ne fixant intensément les différents belligérants, lorsqu'il fut tiré de sa détresse par Meeran, qui avait du comprendre que ça n'allait pas très très bien. Ou alors il était également en détresse et cherchait à se rassurer, en rassurant autrui. Un peu plus blême que d'habitude, il accepta la proposition d'un signe de tête, se disant qu'un peu d'organisation en plus ne pourrait de toutes façons pas faire de mal.

En ce qui concernait les autres, personne ne semblait échapper à l'ambiance lourde et tendue qui régnait, certains avec plus ou moins d'appréhension, plus ou moins de malaise. Il était difficile de savoir ce que Marden ressentait, occupé qu'il était à tendre l'oreille aux moindres choses que leurs alliés de circonstance pouvaient avoir à ajouter, et faisant sans nulle doute de nombreux calculs et autres schémas pour lui-même, son regard passant à divers endroits de ce qui serait très bientôt le champ de bataille qu'il faudrait alors traverser, et couverture ou pas, il ne faudrait pas croire que l'opération sera sans risque. Gawel ne se démarquait pas dans ce mutisme généralisé, concentré sur le fait de ne pas se faire voir, et de ne pas se poser trop de questions sur les chances de succès de leur plan. Il n'avait toujours pas de meilleure idée, alors il était prêt à faire de son mieux pour aider, comme il le pouvait, à la réussite de l'opération. Pendant les quelques minutes dont ils disposaient avant que l'action ne se lance, il en profita pour faire l'inventaire de ses explosifs, constatant qu'il devrait voir à se fournir à nouveau sans tarder, sous peine de tomber à court de matériaux dans le feu de l'action. Contrairement à ce que ses Compagnons pouvaient penser, la poudre, il ne la trouvait pas sous ses bottes. Le fusilier glissa un regard à Ghalron, s'attendant presque à le voir la bave aux lèvres, n'en pouvant plus de l'attente et de l'inaction, mais c'était mal connaître le chevalier sans ordre, qu'il savait plus patient que cela. En revanche, inutile de tenter de communiquer avec lui : Ghalron fixait leur objectif, c'est-à-dire le psalmodieur en chef lui-même, une expression fermée sur son visage balafré. C'était sa façon de se préparer au combat : il ne parlait plus, ne manifestait aucune forme d'impatience, ou même d'émotion dans ce cas-là, et attendait juste le début de l'action, offrant un contraste de taille avec son attitude au combat.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3249
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Jeu 25 Fév 2016 - 18:59

Mozdram releva la tête doucement en direction de Meeran, s'extirpant de ses ruminations pendant quelques instants. Haussant les épaules d'un air las, il répondit au draeneï avec un certain dépit, comme si tout ceci était une évidence.

Mozdram : Quel intérêt de faire appel aux éléments ? Ils ne pourront nous suivre dans le Royaume des Ombres.

Le Roué semblait légèrement anxieux, ce qui expliquait probablement le manque de tact dans sa réponse. Le worgen blanc s'arrêta alors d'admirer l'arme de Broxigar pour se joindre à la conversation, afin d'appuyer les propos de Mozdram.

Arkturus : Avec la présence du Marteau du Crépuscule dans les parages, ce ne serait pas conseillé non plus. Même à Gilnéas nous avons entendu parler de leur faculté à plier les éléments à leur volonté. Il menace tout autant l'équilibre du monde que les Infinis, si ce n'est plus.
Mozdram : Draenor a fini en morceaux à cause de fous comme eux. Je ne laisserai pas cela arriver à Azeroth.
Arkturus : Vous les avez déjà combattu auparavant ?

Le vétéran ne put s'empêcher de se redresser et de s'étirer avant de répondre à la question du druide, se remémorant un fugace instant les combats acharnés qu'il avait mené contre la terrible Horde des Orcs.


Mozdram : Ce n'était qu'un minable clan à l'époque. Des orcs et des ogres, voilà tout ce qui composait le Marteau du Crépuscule. Dorénavant, c'est une véritable armée. Nous allons voir à quel point ils se sont améliorés.

Arkturus se sentit légèrement mal à l'aise, reconnaissant dans ses paroles une certaine soif de sang qui lui rappelait définitivement Thrain. Ces deux guerriers expérimentés partageaient cette envie d'occire les injustes, même si Mozdram était davantage retenu. Cette façon radicale de voir les choses était pour l'instant à leur avantage mais le worgen ne pouvait s'empêcher d'avoir quelques frissons en les imaginant dans l'autre camp.


Finalement, la bataille s'engagea et les bruits familiers de destruction, de carnage et d'agonie parvinrent aux oreilles de la Compagnie. Broxigar renifla l'air, un grand sourire aux lèvres alors que les Infinis brisaient les rangs des Crépusculaires. Il ne put s'empêcher de mettre fin un moment au silence tendu dans ce qui devait être un élan poétique orc.

Broxigar : J'aime l'odeur du feu des dragons au petit matin.

Il se retourna ensuite vers Cynelwen qui restait concentré sur le combat, cherchant à trouver le moment opportun. Bien qu'ils allaient être invisibles aux yeux de leurs ennemis, il fallait tout de même étudier le terrain. Ainsi, dans un calme relatif, les Compagnons patientèrent de longues minutes, attendant les ordres de la gardienne. En voyant que les Infinis s'avançaient davantage dans le camp du Marteau du Crépuscule, causant morts et désolation, l'orc murn'dar commença à perdre patience.

Broxigar : C'est bon là ?

La kaldorei se retourna lentement et acquiesça sans un mot. Elle sortit alors une pâle gemme de sa poche avant d'en approcher un cristal de marcheur du vide avec un certain rictus. Clairement, elle n'appréciait pas de devoir utiliser avec des tels artéfacts. Le cristal réagit à l'approche de la gemme d'Immateria et se mit à vibrer puis à lancer quelques maigres éclairs noirs qui se dissipèrent directement. La gardienne demanda alors à ce que tout le monde se regroupe autour d'elle. Quelques instants après, dans une sorte de flash, ils se retrouvèrent dans un décor terne et angoissant, entourés d'un bouclier d'Immateria qui les protégeait d'une probable mort.


(Thème du Royaume des Ombres)

Les compagnons, qui se trouvaient il y a quelques secondes en hauteur, s'étonnèrent d'être apparus sur un vaste terrain totalement plat ou tout relief ainsi que la mer s'étaient volatilisés. Cependant, tout n'avait pas disparu, des manifestations de la bataille en cours étaient visibles. De nombreuses âmes rejoignaient en ce moment même le Royaume des Ombres. Étrangement, elles disparaissaient directement, noircissant en quelques centièmes de seconde, n'ayant le temps que d'émettre un râle d'agonie. Quelque chose les absorbait. Cynelwen focalisa son regard sur ce qui devait être leur cible, un point blanc en hauteur qui brillait intensément.


Cynelwen : Ce que vous voyez là-bas, c'est la manifestation du pouvoir d'Athrikus dans ce plan. Il est toujours en train de briser le pouvoir de l'épée.
Arkturus : Par Goldrinn, qu'est-ce qui arrive aux âmes ? Elle semble happer directement par une terrible entité.
Broxigar : Ça les gars, c'est l’œuvre du Marteau du Crépuscule. La magie noire qu'ils ont déployés permet à Soggoth de s'alimenter des âmes des défunts et d'invoquer des Sans-Visages pour les aider dans la bataille.
Arkturus : Je ne sais pas ce que c'est mais je n'aime pas leurs noms.

Mozdram acquiesça sans un bruit avant d'ordonner à Cynelwen de ne pas perdre de temps. Alors qu'ils avançaient à tâtons, la gardienne se mit à expliquer la suite de la mission.


Cynelwen : Nous ne pouvons vaincre le Grand Prêcheur dans ce plan, nous allons donc nous approcher autant que possible de son aura avant de quitter cet endroit pour l'attaquer par... Par...

L'elfe de la nuit posa alors sa main sur son front alors qu'elle commençait à tituber. Peu après, elle s'écroula au sol, tout comme Broxigar, Meeran, Mozdram et Alhia.

Arkturus, légèrement apeuré : Qu'est-ce qui se passe ?

Le worgen se pencha vers les corps inertes de leurs camarades afin de savoir s'ils étaient en vie. Alors que le druide rassurait le reste de la Compagnie concernant l'état de santé de ceux au sol, une voix inintelligible se mit à résonner tout autour d'eux. Méfiants, les Compagnons se préparèrent au combat.


Inconnu : Intéressant, des êtres inférieurs qui résistent aux murmures...

À la fin de cette seule phrase, une créature bipède de plus de trois mètres de haut apparut devant eux. Il portait lourde armure d'un métal inconnu mais qui ressemblait étrangement à des os. Au bout de ses noirs tentacules visqueux, aucune arme n'était apparente. Il s'approcha alors lentement de la Compagnie avant de poser ses appendices sur le bouclier d'Immateria les protégeant. Sans sommation et dans un bruit ragoûtant, il se mit alors à briser l'énergie titanide.

Le druide cherchant à ne pas céder à la panique tenta un sort mais il se rendit compte avec effroi qu'aucune magie ne pouvait traverser leur protection. Pour atteindre le Sans-Visage, il fallait se débarrasser de leur bouclier, mais sans cela, il n'allait pas survivre longtemps dans cette dimension. Soudain, dans un éclair de génie, le worgen blanc se retourna vers ses Compagnons pour leur faire part de son plan.


Arkturus : Cette créature ne peut nous atteindre pour le moment mais nous non plus. Une fois la barrière détruite, nous pourrons l'attaquer. Cependant la magie de Lumière, druidique, arcanique n'opèrent pas ici. Il faudra donc qu'on la combatte à l'ancienne en espérant que nous possédions le temps nécessaire avant de trépasser. Pendant que les autres repousseront cette bête, je vais tenter de charger de nouveau la gemme d'Immateria avec le cristal de marcheur du vide. J'espère que ce sera suffisant.

Après les derniers mots d'Arkturus, leur protection d'Immateria se dissipa, laissant le n'raqi libre de démembrer ses adversaires.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Jeu 25 Fév 2016 - 19:29

Devant ce contretemps aussi grand que dégueulasse, les Compagnons, après avoir exprimé leur surprise, tentèrent de faire face à la situation, certains retenant plus ou moins bien leurs expressions de dégoût. Une fois de plus, Azriv se retrouvait dans une bien mauvaise posture, recevant une confirmation de plus que sans sa magie, il était d'une piètre utilité. Poussé par un réflexe de conservation, il recula d'un pas, cherchant à se préserver des attaques de l'atrocité que le groupe aurait à encaisser. Dans le même souffle, Ghalron, ainsi que d'autres Compagnons se préparaient à en découdre avec les moyens dont ils disposaient. Le chevalier sans ordre, bien que perturbé par le terrain et par sa non familiarité avec ce type d'adversaires, ne s'en laissait pas conter. Après tout, ils avaient déjà du combattre des ennemis faits littéralement de pierres, alors ça n'était pas cette chose qui allait les arrêter. Marden dégaina une de ses lames longues, se demandant quels devaient être les points faibles du monstre, cherchant de l’œil les failles de l'armure. Non loin d'Azriv, comme à son habitude à présent, Gawel faisait face à leur adversaire, s'interrogeant pour sa part sur sa provenance, mais tout ceci commençait à échapper au vétéran, aussi décida-t-il de se concentrer sur son annihilation, choisissant d'assister le combat par les balles, serrant un peu plus la main sur la crosse de son fusil. Marden comptait sur leur allié Orc pour charger en premier, avant de se rappeler qu'il n'était pas vraiment disponible pour le moment, et qu'il faudrait voir à le rappeler plus tard. Le rôdeur lança un regard à Ghalron, lui signifiant que c'était à lui d'ouvrir les festivités. Dépossédé de toute magie de Lumière, Ghalron n'avait pas beaucoup d'options, et décida d'attaquer leur ennemi sans trop de subtilités ni de créativité, en fonçant dans le tas, lame en avant, visant à s'attaquer à une des "jambes", sa taille ne lui permettant pas vraiment d'attaquer de points plus critiques. En chargeant son ennemi, il essayait de ne pas penser à la riposte qu'il ne manquerait pas d'essuyer, le temps que ses Compagnons apportent leur soutien.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3249
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Ven 26 Fév 2016 - 15:04

Arkturus se sentit immédiatement dépérir une fois privé de la protection d'Immateria, il n'imaginait d'ailleurs pas être affaibli à ce point. Toutefois, il se rua rapidement vers les artéfacts encore dans les mains de la gardienne évanouie. Ne sachant pas exactement quoi faire, le worgen rapprocha les deux pierres tout en tentant d'y infuser de la magie druidique. À sa surprise, des crépitements se manifestèrent, confirmant sa théorie. Néanmoins, le peu d'énergie qu'il pouvait transférer n'allait pas activer la barrière immédiatement. Il se retourna alors pour prévenir ses comparses mais dû se pencher de nouveau en voyant Ghalron voler au dessus de lui et atterrir un peu plus loin. L'Avatar de Soggoth était manifestement mécontent de cette résistance.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Mar 1 Mar 2016 - 13:18

Si l'évolution se déroulait sur quelques mois plutôt que sur des millions d'années, Ghalron aurait probablement déjà des ailes. Le sol lui rappela assez brutalement que ça n'était pas le cas, mais ça ne lui servit pas pour autant de leçon de sagesse. Le chevalier sans ordre se releva aussi vite qu'il le pouvait, balançant un puissant juron en même temps qu'il se préparait à partir à l'attaque à nouveau. Pendant son offensive -et son vol plané-, Gawel en avait profité pour apprêter son tir, et gratifier le sans-visage de quelques balles bien placées, n'étant à la fois pas tout à fait sûr de l'efficacité de la technique. Leur ennemi produisit quelques bruits, démontrant que l'attaque avait été au moins un peu douloureuse. Le monstrueux ennemi, rapidement remis du choc, se focalisa sur Gawel, commençant à se diriger vers lui, ce que le fusilier rouge n'avait pas l'air d'apprécier énormément, reculant instinctivement, tout en rechargeant son fusil. À côté de lui, Azriv était toujours relativement désespéré de se sentir aussi inutile, serrant sans grande conviction un surin que Marden lui avait confié "juste au cas où", mais il n'avait aucune idée de comment s'en servir. Gawel tira une nouvelle fois, logeant une balle dans un bras... peut-être... du monstre, juste avant que celui-ci n'abatte ledit membre tentaculaire dans le but d'écraser Gawel comme un fruit trop mûr, mais celui-ci anticipa heureusement le mouvement, n'encaissant qu'une petite partie de l'attaque. L'écrasement suffit tout de même à lui couper le souffle quelques secondes. Le sans-visage allait corriger l'erreur en attaquant une deuxième fois, mais son mouvement fut interrompu par Ghalron qui revenait à la charge, et qui venait de planter profondément son fendoir dans le flanc de l'ennemi, produisant un bruit peu engageant. Hurlant de rage, le monstre se tourna vers lui, assénant une contre attaque qui envoya le chevalier sans ordre à terre. Cette équipe de moustiques effrontés commençait à sérieusement lui faire perdre patience.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3249
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Mar 1 Mar 2016 - 20:13

Sitôt dans le royaume des Ombres, Alhia s'était mise à regarder frénétiquement autour d'elle, effrayée par la disparition rapide des âmes rejoignant ce monde. Siasske à côté d'elle fixait le point blanc que Cynelwen venait de leur montrer un peu plus haut, écoutant les explications concernant les âmes des morts, avant de se mettre en route à la suite de la Gardienne et Mozdram lorsque ce dernier l'ordonna.

Alors qu'ils avançaient à peine, Alhia se plaignait déjà, mais lorsqu'elle s'écroula comme les autres, la Chasseresse marchant derrière elle la rattrapa aussitôt. Elle ravala ses reproches en constatant qu'une partie du groupe était inconscient, se mettant accroupie avec sa cadette dans les bras qu'elle allongea au sol en vérifiant qu'elle respirait toujours, rassurée de voir que c'était effectivement le cas, pour elle comme pour les quatre autres.
L'évocation de murmures venant de la voix autour d'eux la fit tiquer, lui donnant une étrange sensation de déjà vu, lors de leur mission au Norfendre, mais elle découvrit avec un certain dégoût la créature qui venait d'apparaître en leur faisant face, et se rapprocha des Compagnons prêts à se battre.

Lorsque le bouclier tomba et que Ghalron se rua sur le monstre, Siasske recula immédiatement pour se mettre suffisamment hors de portée en cas d'attaque, encochant deux flèches à son arc. Peu désireuse de se retrouver au contact avec cette chose, elle vit le Chevalier de Sang faire un vol plané et retomber lourdement au sol quelques mètres plus loin, se relevant pratiquement aussitôt après pour charger de nouveau.
Elle se décala lorsque leur adversaire voulut attaquer Gawel en abattant une de ses tentacules sur lui, craignant d'être trop proche et profita du moment pour se décaler un peu plus. Ghalron une seconde fois mis à terre, elle décocha finalement ses flèches en visant les yeux de la créature, réussissant à en percer un grâce à l'un de ses projectiles. Il y eut un cri de douleur puis un tentacule qui fonça vers l'Elfe de la Nuit pour la faire payer, qu'elle évita de justesse en se jetant sur le côté, cependant il riposta de nouveau en voulant la balayer violemment. Le membre la heurta de plein fouet et elle s'y accrocha par réflexe, voulant éviter un vol plané à la Ghalron. Il souleva son tentacule en hauteur, semblant la dévisager alors qu'elle se retenait du mieux possible pour ne pas lâcher prise et s'écraser plusieurs mètres plus bas, et après une ou deux secondes, amorça le mouvement de l'abattre brutalement au sol dans le but de l'écraser avec force.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2783
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Mer 2 Mar 2016 - 14:10

Personne ne pu entraver à temps les mouvements de l'Avatar de Soggoth, Siasske se retrouva donc face contre sol à vitesse grand v, brisant une grande partie de ses os et la laissant à l'agonie. Alors que la shen'dralar gisait au sol, le sans-visage fit apparaître une imposante sphère d'ombre au dessus de la tête des compagnons exténués.

Soggoth : Personne ne peut échapper à la puissance de mes maîtres. Vous vous pensez libres mais vous n'êtes que des pions dans leur plan. Il est temps que je vous fasse connaître votre réelle place.
Arkturus : Maintenant !

Au même moment où le sort faisait effet, c'est à dire rapprochant tous les membres de la Compagnie, inconscients ou non, le bouclier d'Immateria se reforma, enfermant le n'raqi avec eux. Se remettant rapidement du choc et se sentant revitaliser, Arkturus utilisa ses pouvoirs druidiques pour créer une grande zone d'harmonie qui visait à soigner ses camarades, tout en repoussant légèrement l'immonde créature tentaculaire.


Arkturus : C'est l'heure de frapper, renvoyez ce monstre dans son sommeil éternel !

Le worgen cherchait, par cet habile stratagème, à faire comprendre à ceux encore capable que leur pouvoir magique était de retour et que rien ne pouvait permettre à l'Avatar de Soggoth de ne pas en faire les frais maintenant qu'il se trouvait à leur merci.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Sam 5 Mar 2016 - 14:22

Azriv, qui avait retenu un cri d'horreur lorsque le Sans-Visage avait violemment puni Siasske pour son audace, reprit un peu espoir au moment où Arkturus se manifesta. S'il pouvait être laissé tranquille par le monstre assez longtemps pour lui permettre de préparer un sort suffisamment puissant pour mettre un terme au combat, nul doute que la situation s'arrangerait. Jusqu'à la prochaine intrusion en tout cas. Avisant que l'attention du monstre s'était reportée sur Arkturus et sur les compagnons blessés, il adressa un signe à Gawel, qui hocha la tête et se mit en tête de défendre la position coûte que coûte, pendant que le mage se préparait à aider. Le fusilier rouge tenait fermement son arme, plus que déstabilisé par cette immonde créature, et espérant qu'Azriv, ou quelqu'un d'autre, mette fin à sa vie au plus vite. Ce n'était qu'une question de temps avant que leur ennemi ne remarque cette menace, et Azriv le savait bien, aussi faisait-il de son mieux pour "camoufler" le sort, en le faisant paraître plus mineur qu'il ne l'était vraiment, comme il l'avait déjà fait, mais ça ne suffirait probablement pas à le rendre inoffensif aux yeux de leur ennemi. Ghalron lui fit cependant gagner un peu plus de temps, contre-attaquant une nouvelle fois, créant une entaille béante dans l'abdomen du sans-visage, profitant de son inattention et de sa surprise. Le monstre répliqua en tentant de balayer une nouvelle fois le chevalier sans ordre, mais celui-ci commençait à prendre le pli, et évita le coup in-extremis. Ses deux chutes lors de ce combat auraient déjà assez de conséquences sur sa santé pour qu'il s'en économise une troisième.

 C'était assez de temps qu'il n'en fallait à Azriv. Marden lança une interjection à Ghalron, qui attendit le bon moment pour s'écarter de l'ennemi, c'est à dire qu'il sentit la chaleur du sort lui roussir les sourcils. Décidément, il ne s'y ferait jamais. Le projectile magique était constitué de feu arcanique, légèrement plus chaotique, légèrement moins stable que si le mage savait vraiment ce qu'il faisait. C'était la une caractéristique plutôt commune de ses sorts, témoignant de son typique manque d'application. Néanmoins, le sort s'écrasa sur l'ennemi avec tout autant d'intensité que s'il avait été exécuté selon la norme, écorchant ses plaies et brûlant ses chairs. Même sans bien connaître les Sans-Visage, il était certain que ce à quoi le groupe assistait était une démonstration de douleur intense. Comme de coutume après avoir rassemblé l'énergie pour lancer un sort de cette puissance, Azriv semblait s'éveiller d'un rêve, essoufflé, l'air hagard, une teinte orangée disparaissant peu à peu de ses yeux, laissant place au vert habituel. Il regardait les flammes dévorer leur ennemi, espérant qu'il n'aurait pas à refaire ça. Gawel et Marden se tenaient prêts à réagir en cas de contre-attaque subite, mais au vu du spectacle, Azriv avait sans doute achevé l'Avatar de Soggoth. Ghalron porta la main à son armure ventrale, comme si le geste allait apaiser la douleur des chutes. L'elfe en était à se demander s'il avait des côtes cassées, et à se dire qu'elles ne devaient plus ressembler à grand-chose à force. Une fois convaincu que leur adversaire était bien hors d'état de nuire, Gawel se détendit juste un peu, son regard passant rapidement aux membres du groupe qui s'étaient trouvés dans l'impossibilité de combattre avec eux, se demandant s'ils se remettaient.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3249
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Meeran le Mar 8 Mar 2016 - 9:06

Meeran avait la désagréable impression de ces nuits sans sommeil, celles où on se réveille la gorge sèche et les narines irritées, un goût désagréable et la bouche pâteuse, et un mal de tête qui donne l'impression qu'un dieu très ancien vous a dansé sur la tête pendant tout le peu de temps que vous avez été réveillé. C'est aussi le genre de nuit qui entraîne ces courbatures et l'impression d'être si faible qu'on ne pourrait que trop difficilement ramasser sa pipe si elle tombait.

Meeran : Ghah...

Le draeneï reprenait très vite conscience cependant et, se rappelant où il était, fut pris d'une montée d'adrénaline qui le fit se lever d'un coup d'un seul, attrapant ses armes au passage tout en se tenant un côté, sous lequel se trouvait la poignée de son bouclier quelques instants auparavant.

Meeran : Tu ne m'auras p... ! Oh... Ce... Vous allez bien ?... Je peux aider pour quoi que ce soit ?

Venant d'apercevoir les derniers restes fumants de l'avatar de Soggoth, le chaman tenta de se redonner un minimum de contenance, tout en aidant les autres à se relever.

Meeran : Nous avons été inconscients longtemps ?
avatar
Meeran

Messages : 519
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Mar 8 Mar 2016 - 14:56

Alhia reprenait peu à peu conscience de son environnement en se réveillant, se tenant la tête d'une main et regardant autour d'elle. Rapidement elle compta les Compagnons debout autour d'elle, et remarqua immédiatement l'absence de Siasske. Ce détail tira une sonnette d'alarme dans sa tête et la fit se lever d'un seul coup, demandant à la volée où la Chasseresse se trouvait. Quelques Compagnons tournèrent la tête vers l'endroit où la Kaldorei gisait encore par terre, pour le moment toujours inconsciente, désignant son corps à la Druidesse qui se précipita à côté et se remit à genoux, l'auscultant afin de connaître l'étendu des dégâts. Au même moment, on lui expliquait l'action un peu trop téméraire de Siasske quelques minutes plus tôt, et comment elle fût sévèrement punie, mais Arkturus s'intégra dans les faits en précisant que le gros du boulot pour la soigner avait déjà été fait, et qu'elle n'aurait qu'à terminer proprement le travail.
Alhia secoua la tête en soupirant, déclarant que Siasske devenait de plus en plus dangereuse pour sa propre vie contrairement aux premiers jours ou elle l'avait connue, et se contenta donc de juste placer ses mains autour de la tête de la Chasseresse pour la faire sortir de son inconscience le plus rapidement possible. Cette dernière se réveilla après une longue minute et aidée de la Druidesse, se releva en se tenant machinalement les côtes, grimaçant de douleur.


Al' : Ça va aller?
Sia' : Non, mais je vais faire avec. Je fais toujours avec de toute façon.

L'état de la Chasseresse était loin d'être phénoménal, ses os étaient ressoudés, mais un nombre conséquent était encore fragilisés par le choc, et les plaies ouvertes causés par des os sortant de leur axe étaient loin d'être refermées. Siasske soupira, agacée par la situation, mais rejoignit les autres avec Alhia, “prête” à repartir terminer leur mission.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2783
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Mer 9 Mar 2016 - 0:33

Arkturus secoua la tête négativement en direction de Meeran, avant de tourner son regard compatissant vers Siasske. Sa témérité allait définitivement la tuer mais il comprenait son manque de précaution quant à sa propre vie. L'abandon de Thrain ainsi que le désespoir s'échappant de leur situation incertaine ne devait pas aider à se valoriser. Pour autant, le druide allait faire de son mieux pour la maintenir en vie.

Le charme dorénavant rompu, Mozdram se releva lentement, ressentant alors un puissant mal de crâne. Alors qu'il passait la main sur son front, la gemme qu'il s'était implanté se décrocha et tomba sur le sol sableux avant de se dissiper totalement. Il regarda la zone d'impact se reformer pendant un moment, se rendant compte avec frustration que sa protection mentale venait d'être détruite. La gemme avait été probablement endommagée lors de l'interrogatoire de Mordecai et Soggoth venait de finir le travail. Grognant légèrement, il se décida à reprendre son rôle de chef, vérifiant que tous les compagnons étaient encore vie, même si certains se trouvaient déjà bien affaibli. Il se fit alors la réflexion que son premier combat contre les serviteurs des Dieux Anciens allaient être un véritable défi.

Du côté de leurs alliés, Broxigar semblait furieux de ne pas avoir pu participer au combat contre l'Avatar de Soggoth tandis que Cynelwen regardait les Compagnons. Elle posa ses yeux d'argent sur le pyromancien de leur équipe et ne put s'empêcher une moue dégoûtée, elle qui n'appréciait que peu les arcanistes qui ne se pliaient pas aux règles, voilà que sa vie venait d'être sauvée par l'un d'entre eux. Toutefois, cette répulsion était tout de même accompagnée par un respect naissant. Cette compagnie d'inconnus venait après tout de repousser à eux seuls un des plus puissants serviteurs des Dieux Anciens. Même si Soggoth se trouvait affaibli, cela restait tout de même une prouesse. Quittant finalement ses pensées, la gardienne se remise en route sans perdre de temps, faisant comprendre aux compagnons qu'ils avaient déjà trop tardé dans ce plan.

S'avançant petit à petit en direction de la lueur blanche, l'elfe de la nuit se retourna vers les Compagnons pour leur faire signe que l'heure était venue. Ils allaient bientôt se jeter au milieu de la bataille et combattre deux des ennemis les plus puissants d'Azeroth.



Thème de combat



Près du promontoire de bois qui tenait en hauteur le Grand Prêcheur, les agents d'Umbra apparurent sans un bruit. Les défenseurs crépusculaires qui n'avaient pas encore remarqué leur présence furent toutefois vite alertés lorsque la tête de l'un d'entre eux vola pour atterrir plus loin dans le sable de la plage, cette fois bien moins gris. Au même moment où le corps s'écroulait dans une gerbe de sang, l'auteur de ce geste adressa un large sourire satisfait aux cultistes.

Broxigar : Il est temps de recouvrir cet endroit de rouge.

Alors que Mozdram rejoignait l'orc pour repousser les sectateurs, Cynelwen se tourna vers Arkturus, lui faisant comprendre par un simple regard qu'il était temps de déranger le Psyker dans son incantation. Évidemment, la solution de monter et de lui en coller une n'allait pas fonctionner, au vu de l'imposant bouclier qui semblait le protéger et stabiliser la structure elle-même. Le druide se décida cependant à concentrer ses forces pour faire pousser des sarments qui allaient fragiliser autant le bouclier que son promontoire. La gardienne se positionna côté de lui, portant ainsi parfaitement son titre, repoussant un premier crépusculaire rugissant d'une volée d'arcane qui allèrent lui perforer les yeux.

(lien vers les adversaires présents)
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Lun 14 Mar 2016 - 20:30

Évidemment que ça n'allait pas être si facile, personne ne s'était fait d'illusions de ce côté-là. Sans attendre, Gawel se mit en tête de prendre position afin de protéger le druide. Azriv resta non loin de lui, comptant sur ses aptitudes de lanceur de sorts pour ne pas avoir besoin de se jeter dans la mêlée. Quant à Ghalron et Marden, ils s'attelèrent rapidement à la tâche de repousser les vagues de séides du crépuscule, profitant de leur court effet de surprise, Ghalron montrant à un cultiste qu'il ne prévoyait pas de taper le carton avec lui en lui décollant une jambe du reste du corps avec son fendoir. Le cultiste tomba en avant, hurlant, avant de récolter un second coup, pas plus clément, à la gorge, mettant fin à ses jours. Ghalron n'eut pas vraiment le temps de savourer cette mise à mort qu'un deuxième cultiste prenait déjà la place du premier, aussi prêt à en découdre que son prédécesseur. Marden faisait pour sa part face à un ombrefiel, qu'il mit rapidement hors d'état de nuire, bien que peu rassuré par la nature de ces ennemis. Localisant le sorcier responsable de cette invocation, il lança un couteau qui alla se ficher dans le bras de l'invocateur qui lâcha un cri bref, surpris. La bataille ne se présentait pas comme une des plus mortelles qu'ils avaient pu connaître, mais les troupes auxquelles ils faisaient face étaient en très grand nombre. Entre deux esquives et une riposte, le rôdeur se dit qu'il n'avait pas signé pour ça, et qu'il n'avait pas signé du tout d'ailleurs. Ses remarques aigrelettes -mais rafraichissantes- lui restaient pour l'instant dans la gorge, la situation ne prêtant pas trop à rire. Hasardant un coup d’œil vers le promontoire où se tenait leur cible, il vit que la progression allait demander plus de temps que ça.

Dans la mêlée, un cultiste parvint à donner un coup de masse à l'arrière de la nuque de Ghalron, une de ces rencontres brutales qui lui faisaient se dire que parfois, il devrait quand même mettre un casque. Avant qu'il ne puisse asséner une deuxième frappe, visant cette fois-ci le crâne même, le cultiste sentit une atroce douleur vriller son corps, semblant partir de ses chevilles. Lâchant son arme, il baissa les yeux vers ses pieds en retenant des hurlements, la douleur se faisant de plus en plus vive. Et en effet, il y avait de quoi; le pyromancien du groupe venait, on ne savait comment, de lui faire littéralement fondre les jambes, chair, muscles, os compris. Ne pouvant pas vraiment faire autrement, le cultiste tombe au sol, succombant presque à la douleur, pendant que le chevalier sans ordre se remettait du coup reçu. Le regard angoissé d'Azriv passa vers leurs deux alliés de circonstance, brièvement rassuré par leurs démonstrations de force et de puissance respectives. Le jeune mage se faisait du souci pour Siasske, pour leurs compagnons qui devaient se battre de front avec ces ennemis féroces, et pour la réussite de leur mission. Peu importe combien de fois il devrait se retrouver dans ce genre de situations, il ne s'y ferait sûrement jamais.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3249
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Jeu 17 Mar 2016 - 14:01

En apparaissant non loin du Promontoire, Siasske attrapa aussitôt son arc accroché à son carquois, détaillant rapidement le lieu et les forces ennemies présentes autour d'eux.
De la même manière que Cynelwen et Gawel, la Chasseresse se plaça aux côtés d'Arkturus afin de le protéger de leur adversaires. Ses premières flèches firent rapidement mouche dans l'amas de cultistes et d'ombrefiels s'approchant trop près des combattants au corps à corps tel que Ghalron et Mozdram, permettant de leur donner quelques instants de répit entre deux coups mortels. La Kaldorei crevait d'envie de se jeter avec violence dans la bataille, mais quelque chose derrière elle la retenait.
Cette "chose" s'avéra être Alhia et ses soins, se tenant à côté d'Azriv qui venait de sauver la tête de Ghalron. La Druidesse avait une main levée à hauteur d'épaule devant elle et des volutes vertes s'en échappaient de manière irrégulière pour rejoindre les Compagnons et leur apporter son soutien en cas de blessures importantes. Elle venait déjà de soulager la nuque du Chevalier de Sang, et surveillait actuellement Broxigar et leur Chef, inquiète. Si elle avait déjà soutenu Siasske en soignant deux plaies suintantes de ses bras pour lui permettre de tirer à l'arc convenablement, mentalement elle tentait de contenir ses ardeurs en propageant une idée de calme préfabriquée afin de la retenir à distance des combattants et des dangers des deux camps ennemis qu'ils affrontaient.
La Chasseresse luttait pour chasser ce calme fragile de son esprit, cherchant plutôt cette adrénaline qui l'aidait habituellement à se battre mais que sa cadette essayait difficilement de camoufler. Elle comprenait l'inquiétude d'Alhia, mais n'appréciait guère son initiative.

Alors qu'elle venait d'abattre un Sorcier noir d'un trait de flammes conjurées, l'empêchant ainsi de terminer son invocation d'ombrefiel, son regard fut attiré par un regroupement de cultistes un peu plus à l'écart qui décidèrent de les approcher en force, prenant Arkturus pour cible, dans le but de briser son sort. Alhia les remarqua une seconde trop tard, sentant le fil de pensée de Siasske lui échapper, et lorsqu'elle tourna la tête, la Chasseresse courait vers eux et venait de tirer une flèche en plein milieu du groupe qui chargeait. En touchant le sol, la magie de la Shen'dralar combinée au métal s'activa et une gerbe de flammes s'en échappa, les divisant pendant un temps et brûlant l'un d'entre eux qui prit aussitôt la fuite du groupe, en proie à la douleur. Le reste se resserra alors que l'Elfe arrivait à leur portée, deux épées dégainées en main.
Alhia cria quelque chose d'inaudible derrière elle*, mais Siasske l'ignora, et pendant une fraction de seconde fit un grand vide dans sa tête, avant de sentir les frissons du combat la parcourir.  Laissant libre cours à cette sensation et à ses ardeurs, elle ouvrit en deux le premier cultiste qui arriva à portée de ses lames avec un grognement de rage, avant de déchainer sa frustration sur le groupe d'ennemis,


(* : Siasske n'as pas entendu parce qu'elle a préféré l'ignorer, mais Alhia a actuellement demandé aux Compagnons proches d'elle que l'un d'entre eux aille l'aider.)
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2783
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Jeu 17 Mar 2016 - 15:11

L'ultime thème de combat

Avant même qu'il n'entende la plainte d'Alhia, Broxigar s'était jeté dans la mêlée, accompagnant la Shen'dralar, à première vue à son insu. Remarquant cette folie meurtrière digne d'un orc, le guerrier revigoré hurla un puissant cri de guerre qui fit chavirer un des cultistes. Profitant de son hébétement, il le trancha littéralement en deux de son énorme hache, il récupéra ensuite son bouclier gisant au sol, se protégeant rapidement d'une salve de flèches tirée par de maladroits archers. Le murn'dar se décida à garder sa protection, n'hésitant pas à s'en servir comme arme pour briser le crâne de quelques sectateurs chétifs. Alors que le sang couvrait peu à peu chaque grain de sable de la plage, un rugissement se fit entendre. Dans le même temps, le drake crépusculaire responsable se jeta devant le manieur de la Hache de Cénarius et de la bien-née en mauvais état. Sa langue serpentine passa alors sur ses crocs ensanglantés, témoignant de son envie de combattre. Dans sa nonchalance, le guerrier se permit un sourire satisfait.

Mozdram quant à lui menait la défense aux côtés de Ghalron. Dans un bref moment de lucidité au milieu du carnage, le Krokul s'étonna de leur coopération qui semblait naturelle ainsi que de leur synchronisation dans leur mouvement, se protégeant l'un et l'autre en tuant des adversaires récalcitrants. Alors que les défenses du Grand Prêcheur s'amenuisaient, laissant un très court moment de répit aux deux guerriers, qui ne se doutaient pas de l'attaque d'un drake crépusculaire sur leurs camarades dû au chaos ambiant, le Roué se permit d'observer le champ de bataille. Il vit alors les défenseurs crépusculaires se faire submerger par le raz de marée infinie, tout autant que par l'effroi. Les pertes étaient significatives dans les deux camps, même si le Marteau du Crépuscule n'allait pas tarder à céder définitivement. S'élevant parmi les décombres, des flammes magiques dévoraient les campements et les soldats. Le vétéran ressentit un léger frisson de peur. Entendant soudainement des gémissements proches, il s'approcha alors en leur direction, découvrant une mourante elfe de la nuit. Au vu de son accoutrement, elle semblait être un membre de la secte.


Cultiste : S'il vous plait, ayez pitié. J'ai des enfants... J'ai fait tout ça pour les protéger.
Mozdram : Mauvais choix.

Avec une grimace de dégoût et sans même une once d'empathie, le Roué planta sa lance dans la gorge de la guerrière, ne croyant guère ses paroles perfides. La laissant se recouvrir de son sang, il détourna rapidement son attention vers la rive. Des créatures y rodaient et n'allaient pas tarder à prêter mains fortes aux sectateurs. En percevant les sifflements distincts, le Roué comprit la nature de leurs prochains adversaires. Il allait prendre un malin plaisir à les combattre.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Lun 21 Mar 2016 - 1:41

Une tempête de violence et de remords agitaient l'esprit de Siasske auquel Alhia était liée, alors que la Chasseresse déployait ses talents de combattante contre le groupe de cultistes face à elle.
Le rugissement de Broxigar la surprit quelque peu lorsqu'il se manifesta à ses côtés pour participer à la boucherie, mais elle se reprit aussitôt en embrochant l'un d'entre eux, qui lui servit même de bouclier humain contre la salve de flèches, bien qu'au final peu de traits atteignirent réellement leur cible. Elle repoussa le corps sans vie sur le côté, en retirant par le même mouvement l'une de ses épées, et n'hésita pas à se jeter sur un autre pour lui faire subir le même sort que tous les autres : la mort.
Alhia à l'arrière des combats la surveillait de très près, observant ses mouvements physiques et surtout mentaux. Un véritable carnage se jouait dans sa tête, donnant à la Chasseresse la possibilité de complètement s'abandonner à cette adrénaline lui courant dans les veines en ce moment, et qui l'immunisait de manière temporaire à son environnement. Elle ignorait la plupart des coups et blessures qu'elle recevait, et s'appliquait à rendre chacun d'entre eux à leur porteurs, avec bien plus de force et de haine. Même sa limitée magie de combat avait été mise à profit pour tuer, chose que la Bien-née faisait rarement sans y être forcée. Ce total laisser aller faisait peur à Alhia, en ce moment plus que la dangerosité de leur situation et l'afflux constant et importants d'ennemis se joignant à la bataille. La moindre tentative pour calmer l'esprit de la Kaldorei était balayée par la force de ses sentiments rancuniers, et la jeune Druidesse en était réduite à seulement la soutenir pour ne pas qu'elle risque de flancher en plein milieu d'un combat. L'arrêt total de Siasske face au Drake venant de se poser devant Broxigar et elle lui permit de se focaliser également correctement sur le reste de la Compagnie, leur apportant les soins nécessaires.

Ses lames levées devant elle, Siasske regardait leur nouvel opposant avec fureur, bien décidée à en finir avec lui le plus vite possible. Elle resserra ses mains sur les gardes de ses épées, et prit une seconde pour souffler et chasser les signaux de douleurs que ses membres abimés et tendus lui envoyaient, réfléchissant à comment se débarrasser de ce gros lézard. Un assaut de front serait stupide, même si l'idée était forte et tenace dans sa tête. Elle fit machinalement un pas en avant en y pensant, avant de brusquement reculer de deux. D'un signe de tête à Broxigar, elle lui signifia qu'elle préférait reculer, et battit en retraite vers un endroit plus sûr.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2783
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Jeu 24 Mar 2016 - 19:10

Comme Siasske, Ghalron était presque à l'abandon le plus total dans cette mortelle chorégraphie, ses lames taillant et tranchant dans leurs adversaires comme s'ils étaient fait de beurre tendre, jusqu'à ce que certains se méfient un peu plus de lui ceci dit. Remarquant à peine à quel point ses méthodes de combat complétaient celles de Mozdram, il parvint à minimiser les blessures reçues, prenant vite le temps, en repoussant un adversaire, de se soigner du mieux qu'il le pouvait en si peu de temps. C'était plus superficiel que ce qu'aurait pu faire Alhia, ou Arkturus, mais cela suffirait à le garder d'attaque pour le moment. L'élan de la bataille lui fit trancher la gorge d'un dernier cultiste. Quand le corps toucha le sol, Ghalron remarqua leurs nouveaux adversaires. Nerveusement, il décrivit un arc de cercle de son fendoir, comme pour positionner son bras correctement. Un myrmidon était déjà en train d'engager le combat contre le chevalier sans ordre, qui accueillit le défi avec un enthousiasme tendu. Le coup que porta le naga était trop puissant pour être paré, mais heureusement, les sens de l'elfe étaient en éveil, et le coup était trop lent pour lui. En un pas de côté, il fut sur le flanc du myrmidon, il porta un coup de son fendoir sous le bras de la créature, où il savait les écailles un peu moins épaisses. Le myrmidon poussa un genre de sifflement rageur, se préparant à répondre à ce coup.

Une des sirènes, semblant préparer un sort de fortification aqueuse qu'elle destinait à un des myrmidons, se vit interrompre par un coup de poignard entre le cou et l'épaule, l'arme venant de derrière elle. La naga ne put cacher sa surprise, n'ayant pas vu l'attaquant avant. Elle n'eut pas vraiment le temps de réagir, l'assassin ne perdant pas de temps, il tira promptement une autre lame, plus longue, et la passa par le cou de la sirène, la tuant presque sur le coup. Un myrmidon proche se jeta vers Marden, déterminé à venger cette perte. Sa charge suffit à renverser l'elfe de sang, qui n'avait pas vu le coup venir. Tenant fermement son arme, celui-ci parvint à écorcher quelques écailles du naga, mais pas assez pour vraiment causer de blessures graves. Il entraîna le myrmidon dans sa chute, les deux adversaires se retrouvant au sol, leur but étant à présent de recouvrer leurs armes et d'achever leur adversaire respectif le plus rapidement possible. Le geste du naga fut interrompu par un bruit, distant mais violent, puis une rafale de plomb qui lui traversa le crâne. La créature serpentine s'effondra sur Marden, qui pesta contre le poids de son adversaire avant de réussir à s'en extraire. Le fusilier rouge, pas mécontent d'avoir aidé Marden à se débarrasser de son adversaire, se concentra à présent sur le drake, qui lui paraissait être la menace la plus pressante. Avec Siasske et leur allié dans son champ de vision, tirer sur le drake serait trop risqué. Il jeta un regard à Azriv, qui venait de neutraliser une sirène naga. Le mage semblait fatigué, mais pas au bout de ses ressources, heureusement. Gawel remarquait qu'il se ménageait, sûrement fort des mauvaises expériences qu'il avait pu connaître. Gawel ne lâcha pas son fusil, cherchant la moindre ouverture pour attaquer le drake. Mais en attendant, il restait vigilant concernant la défense des compagnons plus exposés.
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3249
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Sam 26 Mar 2016 - 16:08

Broxigar semblait plutôt d'accord avec l'ébauche de plan évoqué par la bien-née. Il se jeta alors en arrière, se cachant juste à temps derrière un rocher alors que le drake crépusculaire répandait son souffle vampirique, consumant d'un feu violet les cadavres sur la trajectoire. L'orc jeta alors un coup d'œil pour vérifier que la bête ne s'approchait pas de trop. À sa surprise, une flèche lui effleura la joue, laissant ainsi une cicatrice témoignant de son manque de précaution. Visiblement vexé, le murn'dar se décida à sortir de sa couverture pour découper le premier cultiste assez impétueux pour se jeter sur lui. Il remarqua au passage que l'archer responsable de sa plaie venait de se faire abattre par la vague infinie qui approchait de plus en plus. Le drake en face de lui, cédant lui aussi à l'impatience s'envola de quelques mètres et se décida alors à incendier sur place l'orc, ne se souciant que peu des soldats crépusculaires autour de sa cible. Broxigar leva alors haut sa hache à deux mains alors que le feu commençait à l'entourer. Pendant un court laps de temps, Siasske put envisager le pire pour leur allié, mais finalement alors que les flammes se dissipaient ainsi que les cris de douleur des cultistes, le guerrier se découvrit intact sous un bouclier verdoyant alimenté par sa hache. Visiblement surpris, le drake fondit vers l'orc, prêt à en découdre.

Mozdram venait d'éviter de peu un coup de trident qui visait sa gorge. Reculant de quelques pas, il planta son arme dans le torse du naga, enfonçant sa lame jusqu'au cœur de la créature. Il eut cependant quelques difficultés à retirer l'arme. Malgré la mort visible de son adversaire, il avait l'impression que la chair se rétractait, l'empêchant de terminer son mouvement. Un sifflement dans son dos lui fit abandonner ses efforts et il dégaina ses deux kamas, libérant rapidement les chaînes pour les diriger autour du cou de son adversaire. Les pointes acérées entre les anneaux vinrent se planter dans les épaisses écailles du guerrier de Nazjatar. Celui-ci, avec un sourire vicieux, prit alors à deux mains la chaîne, tirant petit à petit le Roué vers lui qui luttait en vain contre la force colossale de la créature, qui se souciait peu des blessures qu'il s'infligeait. En retrait se trouvait une sorcière naga, prête à transpercer Mozdram d'un puissant javelot de glace.

Arkturus sentait qu'il s'approchait. En effet, le Psyker était tellement focalisé sur son incantation qu'il n'avait même pas prêté attention au drain continu du druide. Se préparant à libérer l'énergie pour briser le bouclier d'Immateria, une chaîne d'ombre entoura soudainement la jambe du worgen et le tira en arrière, mettant fin à sa concentration. Étant tombé au sol, il tenta vainement de planter ses griffes pour se retenir mais le sable n'était pas coopératif. Cynelwen se mit alors en travers du sort, coupant la chaîne magique d'un coup de sa lame circulaire. Se mettant en garde, elle découvrit alors leur nouvel adversaire.

En face d'eux se trouvait un imposant ogre à deux têtes, atteignant une taille qui rendrait jaloux la plupart de ses semblables. Sa peau était beige, leurs trois yeux étaient bleus et des fines moustaches noires, semblables à celle de Mozdram ornaient la tête à deux yeux tandis que la cyclopéenne préférait une fière barbe tressée. Une cicatrice en forme de "X" était présent sur son torse, ne laissant aucun doute sur son origine. Il était l'un des fameux disciples de Cho'Gall, ses lieutenants et observateurs les plus puissants, malins et cruels.


Oc'Durn : Vos tentatives sont vaines et inutiles, rien ne peut arrêter la libération de nos maîtres, pas même vous. Cependant, vous êtes de tenaces adversaires, il est donc de mon devoir de vous combattre en personne.

Il dégaina alors une longue épée alors que des soldats d'élite crépusculaires le rejoignaient, eux aussi prêts à affronter les Compagnons près de la carcasse de Soggoth.

(entrée dans la troisième phase)
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Ghalron Fière-Lame le Dim 3 Avr 2016 - 14:09

Voyant le Roué en difficulté, Ghalron s'empressa de se soustraire à la lutte qu'il menait contre un des nagas, prenant juste assez de temps pour envoyer un projectile de lumière pâle en direction de la sorcière qui s'apprêtait à s'en prendre à Mozdram. La lance lumineuse suffit pour couper le sort et même plus, assurant quelques douleurs ainsi qu'un aveuglement -de courte durée- de la sorcière, qui sifflait furieusement en retour, ne s'attendant pas à cet assaut. Ghalron, même en ayant récolté quelques belles blessures -il ne comptait plus vraiment les cicatrices-, fit de son mieux pour encore porter secours à Mozdram, s'attaquant férocement au guerrier qui commençait à devenir plus que menaçant pour le chef de la Compagnie. Celui-ci lâcha bien vite la chaîne pour faire face à l'elfe de sang, qui ne cherchait pas particulièrement à discuter avec lui de manière pacifique. L'autre myrmidon avec lequel Ghalron bataillait juste avant s'était bien sûr joint au combat, donnant l'illusion d'une force égale, à deux contre deux, un des deux camps disposant clairement de plus de puissance brute que l'autre. Ce n'était pas la première fois que le groupe affrontait des nagas, mais Ghalron avait pu réaliser dans la bataille que non, ils ne se laissaient toujours pas faire.

Entre deux montées d'adrénaline provoquées par les soudaines attaques qu'Azriv faisait de son mieux pour éviter, c'est à dire qu'il se reposait beaucoup sur la protection rapprochée, le jeune elfe vit leur véritable, semblait-il, ennemi apparaître, le cultiste chargé du réveil de Soggoth n'étant probablement rien de plus. Cet ogre-là lui semblait bien plus redoutable que le reste des adversaires présents sur le champ de bataille, ça se voyait non seulement à son imposante stature et à son redoutable armement, mais aussi à son discours de méchant pas gentil. Azriv sembla soudainement très peu sûr de lui, tout en étant pas mécontent d'avoir économisé ses forces. Malgré ce que Ghalron pouvait en dire, le mage n'était pas nécessairement celui qui avait la tâche la plus facile en combat, même si en regardant ses camarades plus "directs" encaisser des coups parfois à la limite du fatal à longueur de bataille, il en doutait parfois lui-même. Il porta son attention sur Gawel, espérant que celui-ci n'encaissait pas trop de coups pour lui quand-même. Le fusilier ne s'en sortait pas mal, réussissant majoritairement à tenir les adversaires à distance. Néanmoins, des marques sur son armure, et un état d'épuisement de plus en plus visible, montraient qu'il avait subi quelques sorts de la part des sorcières naga, même s'il ne manquait jamais de leur renvoyer l'ascenseur. Azriv chercha Marden du regard fiévreusement, craignant toujours qu'avec ses méthodes de combat, le rôdeur ne finisse par se faire attraper et neutraliser par ses adversaires. Il le repéra rapidement, ce qui provoqua un bref soulagement. Marden venait apparemment de débarrasser le groupe d'un des soldats d'élite crépusculaire, ce qui n'était pas une mince affaire. Le rôdeur battit rapidement en retraite pour rejoindre le gros de ses alliés, se sachant parfaitement vulnérable la où il se trouvait auparavant. Il avait, lui aussi, subi quelques blessures, mais considérant l'armement de leurs adversaires, il s'en tirait bien, même s'il faudrait veiller à soigner cela, quand ils le pourraient. Il observa un moment Oc'Durn, cherchant ses points faibles avant de partir à l'assaut. Le rôdeur grimaça; ça n'allait pas être facile. Cet ennemi-là savait apparemment se défendre, il ne fallait pas en attendre moins d'eux. 
avatar
Ghalron Fière-Lame

Messages : 3249
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Siasske OmbreLune le Lun 18 Avr 2016 - 1:38

S'abritant derrière un arbre juste à temps pour éviter le souffle mortel du Drake, Siasske prit le temps de souffler un peu tout en détaillant la plage, constatant l'arrivé de force supplémentaire avec les Nagas. Cet état des choses la fit grimacer pendant quelques courtes secondes, juste avant qu'elle ne s'accroche brutalement, avec un hoquet de surprise, au tronc d'arbre la protégeant lorsqu'elle vit Broxigar sous le feu direct du dragon. Elle eut envie de se jeter sur l'Orc pour l'écarter de l'endroit où il se trouvait dans les premiers centièmes de secondes, mais ne put que rester à couvert derrière son abri de fortune et dût attendre un moment qui lui sembla particulièrement long que le souffle ne s'étouffe pour y découvrir leur allié du moment indemne, bien à l'abri sous une protection visiblement Druidique au vu de sa couleur. Intérieurement elle eut un gros soupir, porta la main à son torse par réflexe, puis se secoua pour reprendre ses épées en mains. Les Nagas affluaient dangereusement de la plage, les menaçant un peu plus chaque seconde, et il fallait qu'ils terrassent ce dragon rapidement s'ils voulaient pouvoir aider les autres.
A demi accroupie dans une posture d'attaque, elle attendit que le Drake ne soit au contact avec Broxigar pour sortir hors de son abri et bondir sur leur ennemi et surtout sur son flanc, visant un point plus faible dans son armure d'écaille pour y enfoncer l'une de ses épées. Les flammes, conjurées par la magie de la Bien-née, qui léchaient l'acier de la lame lui facilitèrent quelque peu la tâche lorsqu'elle força sur la peau plus tendre sous la patte avant droite du Drake. Craignant une brusque riposte, elle lâcha l'arme sitôt enfoncée jusqu'au trois quarts et recula vivement.

Aux côtés d'Arkturus et Cynelwen, Alhia n'avait de cesse de bouger les mains en direction du champ de bataille afin de protéger efficacement Mozdram et Ghalron se battant dans leur premières lignes. Son aide était d'ailleurs très fortement requise en ce moment même où ils venaient de se retrouver à deux contre deux avec deux imposants Myrmidons peu inquiétés par leurs blessures déjà présentes, et qui les menaçaient de leur armes et autres sifflements reptiliens. Se concentrant, elle décida d'incanter un sort plus puissant afin de soulager les nombreuses blessures que portaient les Compagnons. Cependant peu désireuse de se faire désigner comme prochaine cible facile (et d'ameuter tout un groupe sur les gens qui se trouvaient directement à côté d'elle), elle fit passer ses énergies druidiques par la terre, les guidant jusque Mozdram et Ghalron de manière invisible aux Nagas. Les deux Compagnons purent sentir une étrange sensation de bien-être remonter de leur pied jusqu'au haut de leur corps, et rien hormis une légère teinte verte colorant le sable très prochainement rouge de sang sous eux ne semblaient indiquer d'où en venait la source.
De plus, quiconque se retournant vers la Druidesse dans l'instant qui suivit aurait pu constater qu'elle venait d'attraper les poignets d'Arkturus au sol derrière elle afin de le retenir, alors qu'une chaine d'ombre venait de lui attraper la cheville. Ses maigres forces firent peu de différences, alors que l'action de Cynelwen permit de sauver le Worgen, cependant elle découvrit avec horreur leur nouvel adversaire et ses renforts, se recroquevillant peu à peu sur elle-même alors qu'une angoisse nouvelle la gagnait.
avatar
Siasske OmbreLune
Fondatrice

Messages : 2783
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 24

http://lacompagnie.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Mozdram le Mar 26 Avr 2016 - 23:58

Profitant de la concentration du drake vaniteux sur Siasske, qui esquiva au passage de peu un puissant coup de queue, Broxigar prit son élan avant de sauter en direction de son crâne, la hache en l'air. Alors que la créature venait de tourner la tête et s'apprêtait, à nouveau, à carboniser l'orc, sa mâchoire se vit refermer d'un coup sec, se remplissant de sang tandis que les os se brisaient un à un sous l'impact. Rapidement, profitant du désarmement du guerrier, un cultiste se jeta sur lui à la dague. Broxigar ne chercha pas à retirer sa hache de la bête infâme qui gisait au sol, préférant attraper le frêle guerrier à la gorge avant de lui briser la nuque d'un coup sec et jeter négligemment son corps sur le côté. Cette fois, il se permit de prendre le temps de retirer sa hache de son fourreau temporaire, jetant en même temps un coup d’œil vers les Infinis, maintenant maigrement retenus par les nagas.

Du côté des compagnons, le puissant Oc'Durn ouvrit le bal, laissant abattre son imposante lame sur le sol, créant littéralement une crevasse d'où surgit une quantité non négligeable d'énergie d'ombre, affaiblissant les résistances des compagnons et les attirant peu à peu à elle. Complétant cette action, les bouchers crépusculaires chargèrent en rugissant, prêts à éliminer ces obstacles qui s'opposaient à leur vision d'un nouveau monde. Cynelwen évita un coup d'épée de manière gracile, gratifiant son adversaire d'une contre-attaque qui ricocha toutefois vainement sur l'armure de son adversaire. La kaldorei jura, avant de disparaître sous les yeux ébahis de la brute. Soudain, alors qu'il s'interrogeait encore sur la position de la gardienne, une lance se planta dans sa colonne vertébrale, le plaquant au sol et le laissant pour mort. Mozdram, maculé de sang coagulé, se tenait difficilement en arrière. Le combat avec les nagas l'avait quelque peu épuisé, même s'ils s'en étaient sorti victorieux avec Ghalron. Pour autant, il s'était jeté sur l'occasion de mettre à terre un des terribles soldats car il ne fallait jamais rater une chance pareille. Aussi il se rapprocha de ses camarades pour ne pas finir seul face à un autre de ces fanatiques, se mettant stratégiquement à côté d'Arkturus qui semblait encore sonné de la coupure abrupte de son incantation.

Un bruit discret camouflé par la cacophonie de la bataille fut vite suivi d'un hurlement de douleur puisque la guerrière à la cape azurée venait d'apparaître dans le dos d'Oc'Durn. Celui-ci venait visiblement d'être privé d'une main par un coup expert de lame de la kaldorei, faisant tomber lourdement sa longue épée. Pour autant, le disciple de Cho'Gall était loin d'être sans défense dorénavant puisqu'il gratifia la gardienne d'un puissant coup de pied qui la propulsa en arrière, avant d'enfoncer son moignon dans la crevasse d'ombre, lui faisant reprendre ses gémissements. Cependant, bien que cette cautérisation semblait étrange, elle avait un but plus profond. Les flammes ténébreuses le consumaient certes petit à petit mais sa voix quant à elle se transformait pour devenir quelque chose de plus sombre tandis que la crevasse s'agrandissait à vue d’œil. Cynelwen reprit ses esprits peu de temps après, juste à temps pour découvrir des débuts de tentacules noirs s'extirper de la fissure.
avatar
Mozdram
Modérateur

Messages : 3228
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte du nouveau monde...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 18 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum